Entre la météo et la crise sanitaire, il faut être motivé pour tenir bon la barre et mener à bien les évènements prévus au calendrier chamboulé de cette année 2020. C’est en tout cas le dénominateur commun des trois évènements qui ont réussi à se dérouler ce wee-end ! De la TransV West à l’Enduro des Abbesses, en passant par l’Enduro Kid du Semnoz : tour d’horizon des résultats du week-end… 

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes


 

 

TransV West

Quelque part, il s’en est fallu de peu, et le staff UCC l’avait dans un coin de la tête en pensant fort à la Vésubie ce week-end. Il y a quinze jours à peine l’organisateur y menait à bien la TransV, son mythique évènement de l’arrière pays Niçois. Et ce week-end, alors que devait se tenir la petite soeur – TransV West, plus à l’ouest du département – la Vésubie subissait les affres de la tempête Alex… Durement touchée, ce joyaux du département étaitforcément dans les esprits, et le soutien s’organise d’ailleurs, comme ici avec le fond de solidarité aux VTTistes locaux qui vient de se mettre en place…

 

 

Une météo sauvage qui a un temps fait planer le doute sur le déroulement de la TransV West. Mais entre Saint Vallier et les abords de Grasse, les conditions étaient plus clémentes, et favorables… Notamment à ce que les plus téméraires, ceux ayant décidé de boucler les deux Trans en quinze jours, s’affrontent. D’ailleurs, les trois premiers du jour se sont prêtés à ce petit jeu. Maxime Folco, Alexis Chenevier et Nicolas Reculeau étaient bien placés à l’arrivée il y a quinze jours…

C’est simplement l’ordre des deux premiers qui a changé. Alexis Chenevier, un temps en tête aux points de passages intermédiaires – comme sur la TransV – prend au final une nouvelle seconde place derrière Maxime Folco, quatrième il y a quinze jours. Hiérarchie respectée chez les dames, Danaëlle Buriot et Juliette Courtigné étant les deux seules à boucler en VTT classique la version complète de l’épreuve après avoir déjà couru la TransV il a deux semaines.

Les résultats complets sur le site de l’organisation > https://www.ucc-sportevent.com/transv-west/

 

 

 

Michelin Enduro des Abbesses

Des filles, il y en avait davantage sur l’Enduro des Abbesses, dans les Vosges. 11 en tout, qui ont toutes fini la course organisée par Remy Absalon, Gwen Fouché, l’agence Irwego et le Remiremont VTT. Au programme de cette loamy party : 6 spéciales sur 1200 m D+/D-, dont la dernière urbaine pour les meilleurs cumuls autour de 16 min 30s. Loamy et punchy les Vosges !

Et à ce petit jeu, difficile de battre le vainqueur du jour : Elliot Trabac. Deux petites secondes dans l’urbaine, et une demi-douzaine dans la deuxième spéciale du jour, c’est tout ce qu’il aura laissé à Victor Meyer, Emeric Ienzer, Theotim Trabac et François Bailly-Maitre qui l’accompagnent sur le podium… Même topo ou presque, chez les dames, puisque Morgane Jonnier signe un carton plein : 2min 22s d’avance sur Sidonie Jolidon et Hannah Stocky, séparées de 11 secondes seulement après avoir bataillé toute la journée.

À noter chez les jeunes, la présence de catégories Benjamins et Minimes encadrées pour une compétition empruntant une partie du parcours des grands. Pas moins de 40 jeunes au départ, dont Timéo Didier, Leonie Scheid et Jules Febvre sortent vainqueurs. Et si l’on ajoute les 49 juniors au départ et dont Baptiste Bachelet sort vainqueur, ça faisait du sang neuf au départ ! Près d’un tiers sur les 300 inscrits du jour…

Les résultats complets, détail par spéciales et catégories > https://www.dropbox.com/sh/rixq822r3nogeir/AAAXqn4Hg5qXR-sEOGMbXjtea?dl=0

 

 

 

Enduro Kid du Semnoz

L’Enduro fait donc des adeptes chez les jeunes, et ça s’est vu aussi sur l’Enduro Kid du Semnoz ce week-end. L’évènement du Annecy Cyclisme Compétition affichait complet ! Soit 80 enfants, des pupilles aux Minimes, au départ de l’évènement sur les hauteurs d’Annecy.

Un sacré chiffre d’autant que le déroulement de cet évènement n’a pas toujours été garanti durant l’année : d’abord prévu en mai, puis annulé pour cause de Coupe de France à Talloires, avant finalement d’être à nouveau proposé suite à l’annulation de cette dernière…

Pour le bonheur donc, des jeunes présents le matin pour reconnaitre de manière encadrée, avant de se prêter au jeu de la compétition l’après-midi, à partir de 13h. En tout, autour de 450 m de dénivelé positif et une dizaine de minutes de chrono sur 6 spéciales de 1 à 2min 30s chacune, pour ceux qui en auront fait le plus.

Bravo à Lou Devillaz-Genoux (Pupille fille), Hugo Bigoni (Pupille garçon), Léna Colin ( Benjamine) Merryn Cross (Minime fille), Léo Godin (Benjamin) et Léo Techer (Minime garçon) pour leurs meilleurs temps du jour !

Les résultats complets, détail par spéciales et catégories > https://drive.google.com/drive/folders/1UvkWEHNhk8tug93ryPx1USn6CkwqGeBX

Article lu 2 080 fois. Merci !