Il y avait une manche de Coupe du mMnde ce week-end – à huis clos ou presque – qui clôturait de manière précoce la saison 2020 des Enduro World Series à Finale… Mais pas seulement ! Alors que l’automne, pour ne pas dire l’hiver par moments, a clairement pointé le bout de son nez, ça roulait aussi sur les hauteurs du Vercors et à Brassac en cette fin septembre ! 

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes – Photos : Enduro World Series / VVF / Brassac VTT Club


 

 

 

Enduro World Series Finale

Avec trois courses en un mois, et les deux dernières à une semaine d’intervalle, il était assez facile de déterminer un panel d’hommes et de femmes en forme à l’approche de cette dernière Enduro World Series de la saison. Restait cependant à en connaitre l’ordre exact, et miser sur les bons pilotes compte tenu des conditions du jour.

C’est que cette saison, l’épreuve de Finale faisait du Finale : beau, spectaculaire, mais toujours très difficile. Après deux spéciales classiques et pentues entre hêtres, châtaigniers et chênes verts sur les hauteurs, direction la caillasse, et les relances, des contreforts de la côte sur un terrain clairement méditerranéen. De quoi dessiner une certaine logique de course, entre ceux capitalisant d’entrée et tenant bon, et ceux sur le retour en fin de course…

C’est entre autre, ce qui s’est passé chez les dames. Morgane Charre, vainqueur du jour, empêche Mélanie Pugin de signer le coup du chapeau cette saison. Pour ce faire, elle prend l’avantage dès la première spéciale du jour, avant que son adversaire ne déraille dans la seconde. Mélanie, tombée à la 7eme place à 38 secondes, signe ensuite une belle remontée pour terminer seconde à 30 secondes. Sur la boite, triplé des Françaises puisqu’Estelle Charles s’offre son premier podium Enduro World Series ! 

C’est aussi ce qui s’est passé chez les hommes, même si cette fois, certains ont clairement payé le prix fort. Entre Jesse Melamed et Adrien Dailly, les deux précédents vainqueurs cette saison, il y avait match. Il a clairement tourné à l’avantage du Canadien. Déjà devant pour 10 secondes dans la première, et débarrassé du jeune Français après une crevaison et deux chutes dans les spéciales suivantes. Pour monter sur la boite, il fallait donc toute la régularité du métronome Florian Nicolaï, qui passe juste devant Jack Moir, lui aussi victime d’une sortie de piste dans le second run du jour…

Résultats sur le site Enduro World Series > https://admin.enduroworldseries.com/uploads/documents/races/1601138210.pdf

 

 

Enduro et Mass-Start du VV Festival

Si la pluie est tombée en préambule de l’épreuve italienne avant que les conditions ne redeviennent menaçantes mais plus clémentes sur la côte Ligure, la météo n’a par contre pas épargné les pilotes présents sur les hauteurs de Villard-de-Lans, Vercors. Températures plus très éloignées de zéro, brouillard, pluie et neige mêlées sur les sommets… L’hiver était précoce par endroit ce week-end ! 

Il y avait pourtant deux épreuves au programme du VV Festival pour les pratiques que l’on apprécie ici : l’Enduro vendredi, et la mass-start dimanche. Sur la première, manche de la Coupe AURA, on retrouve trois bonhommes capables de situer le massif voisin de la Chartreuse sur une carte aux avant-postes. Clément Benoit, Alexi Lebert et Xavier Murigneux sont à peine au dessus des 30min de chrono cumulé. Chez les filles, c’est la soeur, Axelle Murigneux, qui l’emporte devant Stephanie Bouedo. 

On retrouve les deux courageuses du vendredi sur le podium, et dans le même ordre, lors de la mass-start de dimanche, trio de tête cette fois-ci complété par Stephanye Ethoin. Chez les hommes par contre, seul Xavier Murigneux aura tenté le cumul chez le tiercé de l’Enduro. En vain. 6e dimanche, il est devancé par Loïc Ducros, Nathan Moreau et Till Sayer – premier junior et local de l’étape !

Résultats sur le site VV Festival > https://www.velovertfestival.com/resultats-epreuves-velo-vert-festival/

 

 

Brassac X-Cross

Il n’y avait pas que les grosses machines qui organisaient des évènements ce week-end, le club très dynamique et réputé de Brassac aussi, pour son X Cross annuel. Le Samedi, journée dédiée aux jeunes, avec le combiné XC du matin et deux manches de Descente l’après-midi. Course ouverte des pupilles aux cadets, sachant que la catégorie de ces derniers était aussi présente sur l’Enduro de six spéciales le dimanche. 

D’ailleurs, ce sont des pilotes qui brillaient déjà lorsqu’ils roulaient chez les jeunes, qui remportent l’Enduro du Brassac X-Cross aussi connu sous le nom d’Enduro des Hautes terres d’Oc. Albin Cambos y devance Benoit Alexi – le local – de quatre petites secondes, et Julien Piccolo. Histoire de famille ici aussi, puisque chez les dames, c’est Aurélie Cambos qui s’impose, devant la cadette Marie Mondoloni et Margaux Raynaud. 

Résultats sur le site du Brassac Lacaune VTT Club > http://brassacxcrossbybrassaclacaunevtt.overblog.com/2020/09/les-classements.html

Article lu 2 652 fois. Merci !