Ça vient de sortir très éclectique aujourd’hui, avec trois produit d’horizons très différents, mais qui peuvent tous nous intéresser chez Endurotribe. Chez Trek, le Slash se met à la page via des évolutions bien placées. Chez Evoc, le niveau de protection atteint un cap que certains attendent. Et chez Mr Wolf, le mythe du bib-mousse continue son bonhomme de chemin… 

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes


 

 

Trek Slash 2021

Depuis son passage à l’essai, le Trek Slash n’avait pas grandement évolué. Tout juste de nouveaux montages à chaque nouveau millésime… Et sans y regarder de plus près, le Trek Slash 2021 laisserait penser qu’il continue sur cette lancée. Pourtant, si les lignes jouent la carte de l’héritage, la version 2021 évolue sur certains points très à propos…

Trek tient à la technologie ThruShaft dont elle fait usage sur le Slash depuis quelque temps déjà. Le millésime 2021 qui prend 10mm de débattement avant/arrière est donc partiellement accompagné d’une nouvelle version spécifique du RochShox Super Deluxe. Il se rapproche néanmoins du Super Deluxe courant notamment via la bonbonne qui sert ici de dilatateur thermique pour l’huile. Volume en hausse et conception qui se rapproche du piggyback habituel sont de bon ton ici.

Autre point d’évolution de cette pièce d’orfèvrerie : le volume de la chambre négative, qui s’inspire du MegNeg disponible chez RockShox. Et s’il le fallait, le Trek Slash 2021 est désormais facilement compatible avec des amortisseurs metric/trunnion en 230×62,5mm sans pied d’amortisseur spécifique. On parle de compatibilité avec les Fox X2, DHX2, DPX2 et Super Deluxe Coil également. Certains modèles entrée de gamme en sont d’ailleurs équipés. Bref, tout ça évolue dans le bon sens en verrouillant moins les choses…

2999€ à 9099€ – 14,7kg (cadre à 2,45kg) – Aluminium ou carbone – 29 pouces – 160/170mm de débattement. 

Tous les Trek Slash, Carbone et alu, sur le site de la marque > https://www.trekbikes.com/fr/fr_FR/vélos/vtt/vtt-trail/slash/c/B341/

 

 

Evoc Liteshield Plus

En matière de protection, c’est quelque chose qu’on nous demande régulièrement : des dorsales certifiées EN 1621-2, niveau 2. Le plus courant étant un niveau 1. La nouvelle gamme de protections dorsales Evoc fait justement usage d’une dorsale de ce niveau, sans s’envoler sur la balance. Il s’agit des gilets désormais équipés de la dorsale Evoc Liteshield Plus. 168g sur la balance pour ce pad composé de Polypropylène (EPP) et de TPU.

Dans la gamme de protections Evoc, elle équipe plusieurs produits qui se déclinent de la plus complète et volumineuse veste Evoc Protector Pro (890g/295€), au plus simple Evoc Protector Shirt (545g/190€). Entre les deux, les Evoc Protector Vest Lite avec dorsale amovible, tissus lycra extensibles et ceinture (480g/160€) et Evoc Protector Vest plus légère dont une version enfant (240g/100€) avec une dorsale Liteshield niveau 1. Tous les modèles adultes, eux, sont déclinés en versions féminine et masculine aux coupes spécifiques.

Les protections Evoc sur le site de la marque > https://www.evocsports.com/fr/produits/protection-wear

 

 

Mr Wolf Komdom

Quitte à se lancer sur ce terrain, autant jouer la carte à fond : chez Mr Wolf, le slogan du Komdom consiste à prôner la fin du latex… Celui qu’on met sous forme de préventif dans les pneus. Pourquoi ? Parce que cette énième mousse anti-pincement veut aller plus loin que celles présentes sur le marché jusqu’ici. Elle veut remettre la chambre à air au gout du jour…

Plus de montage tubeless, l’idée ici est de mettre la mousse à profit pour protéger la chambre à air des coupures, des perforations et des pincements. La mousse fait une bonne partie du job, et la chambre à air permet toujours d’ajuster les pressions. Pour quel rendu et quelle efficacité ?

L’avenir nous le dira. En attendant, une mousse plus une chambre à air : on a effectivement jamais été aussi près de la configuration dont certains motards font usage dans leurs pneus avec les Bib-mousses. Un investissement à 99€ par mousse, qui pèse 490 à 540g en fonction de la dimension. Durée de vie annoncée : 12 mois environ, fonction de l’intensité de l’usage, à préciser donc… 

 

Disponible en 27×2.5 à 2.6 / 27,5×2.8 : 29×2.4 à 2.6. Le Mr Worlf KomDom sur le site de la marque > http://www.mrwolf.bike/fr/komdom/

Article lu 5 333 fois. Merci !