En cette année 2020, les semaines passent et peu à peu, la saison sportive continue de se conformer aux conséquences de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid 19. On pense notamment aux restrictions de voyages internationaux qui compliquent forcément les choses. Dernier à s’exprimer à ce sujet, ni plus ni moins que Sam Hill, champion en titre… 

 


Temps de lecture estimé : 2 minutes – Photos : Enduro World Series


 

 

Secret de polichinelle…

Depuis quelques temps, la question et sa réponse poussent forcément à tirer un trait sur l’idée d’un réel championnat international d’Enduro VTT en cette saison 2020 : comment rassembler les meilleurs mondiaux en provenance de partout, compte tenu des restrictions en vigueur ?

Un constat, plus qu’une question, qui avait déjà fini par pousser l’organisation des Enduro World Series à renoncer à l’attribution d’un titre en fin de saison. Titre qui n’aurait pas eu toute sa valeur sans la présence de tous les prétendants logiques.

Une décision d’autant plus logique en opérant le report de certaines manches 2020 en ouverture de la saison 2021. La saison 2020 tentera donc de sauver les meubles entre Italie, France et Slovénie/Autriche cet automne.

 

 

… Et annonce logique !

L’annonce de Sam Hill fait logiquement écho à ce contexte. Le triple tenant du titre ne se déplacera pas pour les manches EWS encore au calendrier 2020. Face à la recrudescence des cas de Covid-19 en Europe, la province australienne (Australie-Occidentale) où il vit a notamment mis en place des restrictions de circulation imposant quarantaine.

Intérêt sportif moindre, contraintes en hausse, on peut comprendre la décision de l’Australien d’en rester là pour 2020. Une décision soutenue par son principal sponsor, Nukeproof, qui fait savoir qu’elle soutient ce choix et ne souhaite de toute façon pas imposer de tels risques et efforts à ses athlètes.

Si tant est que la situation redevienne normale la saison prochaine, ce n’est qu’un au revoir pour la légende australienne. Sam Hill conclut son annonce en confirmant qu’il a toujours faim et qu’il entend bien, quand l’occasion se présentera, défendre sa triple couronne… Stay safe, wait, and see !

Article lu 2 035 fois. Merci !