DT Swiss… Depuis quelques temps, ce nom parle de lui-même en matière de qualité. Clairement, les produits des gammes All Mountain et Enduro font office de référence sur le marché de la roue. Notamment parce qu’à un moment donné, la marque a su identifier et répondre aux attentes et tendances. 

Il n’empêche que c’est le lot dans une société de consommation où le progrès est une des clés : sans animation, sans évolution, le soufflet retombe parfois trop vite. Dans ce contexte, la gamme de roues complètes DT Swiss 2021 intègre les dernières avancées de la marque, et redistribue ses technologies au sein de la gamme pour continuer à prospérer… 

Pour bien saisir les enjeux, et correspondances entre ancienne et nouvelle gamme, la situation mérite néanmoins plus qu’un simple coup d’oeil. Notamment parce que les références DT Swiss de niveau 1501 passent au carbone ! Pas de stress pour autant, l’aluminium est toujours en bonne place à la gamme, mais il faut bien regarder comment… 

 


Temps de lecture estimé : 8 minutes – Photos : DT Swiss


 

Au sommaire de cet article :

 

 

Les dernières technologies…

C‘est donc une approche particulière qu’on propose ici pour bien saisir ce à quoi correspond la gamme de roues DT Swiss 2021. On fait d’abord un point sur les technologies chères à la marque – les éprouvées et les nouvelles – pour ensuite saisir comment elles sont réparties, d’un modèle à l’autre…

 

Jantes en carbone

Au catalogue DT, le carbone n’est pas nouveau, mais il y a fait son entrée progressivement. D’abord sur le haut de gamme, et pour les produits légers, avant de se positionner tranquillement sur le créneau All Mountain et Enduro. Les jantes en carbone DT Swiss pour les pratiques qui nous intéressent existent néanmoins bel et bien.

Elles sont constituées de fibres unidirectionnelles. La marque annonce travailler finement le dosage entre fibres et résine et le profil est globalement plus rond que leurs homologues en aluminium, sans pour autant être aussi hautes que les toutes premières jantes produites dans ce matériau il y a quelques années déjà… à priori, de bon augure pour maîtriser rigidité et raideur comme on est en droit de l’espérer.

 

Jantes en aluminium

Les jantes en aluminium constituent le coeur de la gamme DT Swiss. Ce pourquoi la marque est réputées ces dernières années. Notamment par l’usage d’alliages de bonne qualité qui, couplé à un dessin académique mais efficace, procure des résultats parmi les meilleurs.

On a notamment à l’esprit les jantes EX511 et XM481, l’une pour l’Enduro et l’autre pour le All Mountain. Les secondes sont 50g plus légères que les premières. Ce sont les parois, légèrement plus épaisses, qui font notamment la différence. Dans les deux cas, elles sont obtenues à base de profilés cintrés, soudés à leur jonction…

 

Jantes manchonnées

Ce qui tranche avec les jantes d’entrée de gamme DT Swiss. ces dernières sont également en aluminium, d’un alliage certainement moins élaboré. D’aspect, elles reprennent globalement les lignes de leurs devancières, notamment le profil et la cosmétique.

Elles sont néanmoins manchonnées, plutôt que soudées, à leur jonction. Un procédé plus facile et moins onéreux, mais qui ne procure pas le même rendu en matière de rigidité et raideur. Autre différence notable, la présence d’œillets au niveau des perçages de la jante pour les têtes de rayon…

 

Moyeux DT 240

On ne va pas ici refaire l’analyse effectuée au printemps dernier à son sujet, mais simplement rappeler l’essentiel. Le Moyeu DT 240 est un des fers de lance de la gamme suisse. Il y a peu, il s’est vu équipé des derniers progrès de la marque. Notamment côté roue libre : le Système Rachet évolue avec une couronne désormais vissée dans le corps et qui intègre le roulement, et maintenant un seul ressort pour simplifier l’ensemble.

 

Moyeux DT 350

Lui, c’est l’autre valeur sûr de la gamme. Peut-être le plus répandu ou le plus vendu ?! C’est en tout cas celui qui passe partout, et qui a un rapport qualité/prix presque imbattable. Il disposait jusqu’ici du summum de ce que DT procurait en matière de roue libre. Il conserve son système Ratchet à deux couronnes/ressorts mobiles. Il continue simplement avec désormais des coupelles disposant d’une encoche pour être démontée à la main.

 

Rayons DT Competition

Dernier produit réputé de la gamme DT et qui nous concerne ici, les rayons à double épaisseur DT competition. Il étaient jusqu’ici majoritairement utilisés en 1,8/2mm sur les gammes qui nous intéresse. Cette référence poursuit son chemin, mais une autre fait son apparition : en 1,6/2mm. On va voir pourquoi…

 

 

La nouvelle gamme

En dressant la liste de ces technologies, et en regardant leur répartition au sein de la nouvelle gamme, on s’aperçoit de plusieurs choses. Tout d’abord, que la gamme DT Swiss continue à s’organiser d’une manière assez simple en ce qui nous concerne : les modèles destinés au All Mountain contiennent toujours la lettre M, ceux destinés à l’Enduro la lettre E. Entre les deux, toujours quelques centaines de grammes troqués contre plus ou moins de robustesse. S’en suivent toujours des chiffres, qui donnent une idée du niveau de gamme : 1900 pour l’entrée, puis 1700, 1501 et 1200 pour le plus haut de gamme.

Ensuite, qu’il y a peu de changement sur les modèles les plus extrêmes : entrée comme très haut de gamme varient peu par rapport à la précédente fournée de roues DT Swiss. C’est au coeur de la gamme, sur les modèles phares de niveau 1700 et 1501 que la différence se fait. En apparence, les très réputées XM & EX 1501 disparaissent du catalogue. Elles se parent d’un – dénommées DT Swiss XMC 1501 et DT Swiss EXC 1501 – qui signifient que la jante est désormais exclusivement carbone ! OUTCH ! 

Ça voudrait dire que les meilleures roues alu du marché disparaissent purement et simplement ?! Non, puisque ces nouvelles roues à jante carbone sont accompagnées d’une refonte du niveau 1700, qui se pare d’un X dans l’appellation, signe d’une montée en gamme ?! De prime abord, les caractéristiques de ces nouvelles XM/EX1700 sont très proches de ce qu’étaient les XM/EX1501. D’une certaine manière donc, la référence des roues aluminium pourrait perdurer, simplement sous un nouveau nom…

On remarque, enfin, que l’heure des différentes largeurs de jantes – quand le débat et les différentes options étaient mis à l’épreuve par le marché – touche à sa fin. En matière de VTT traditionnel, la tendance semble avoir convergé vers 30mm, ce à quoi l’offre DT Swiss se résume quasi intégralement désormais.

 

 

Les XM & EX 1700 en détail…

Au sujet de ces roues d’ailleurs, la démarche de DT Swiss est intéressante. La marque est très réputée pour ses composants. De nombreuses roues sont montées à partir de leur composants. Souvent même, 100% DT Swiss, simplement pas avec le panachage d’éléments que les roues complètes proposaient. La marque a donc pris le temps d’étudier ces retours, et faire des DT Swiss XM/EX1700 les roues qu’on aurait nous même monté… 

Elles sont donc toujours, bien, là, les roues DT Swiss à jante en aluminium, que l’on apprécie tant, et que le marché plébiscite. Jusqu’ici d’ailleurs, on positionnait les roues de niveau 1700 proche des 1501. Voilà qui simplifie la donne. Il n’y a plus qu’un modèle, tandis que sur la balance et la facture, les chiffres des 1700 restent constants ou presque.

À partir de 1878g la paire pour les EX, et à partir de 699€ la paire avec un seul corps de roue libre à choisir entre Shimano HD, MicroSpline ou SRAM XD… Il est possible de choisir entre Center Lock et standard 6 trous pour les EX tandis que seul le Center Lock – que la marque semble pousser – est dispo sur les XM.

 

 

Les XMC & EXC 1501 en détail…

Nous voilà rassurés, place désormais à la vraie nouveauté : ces DT Swiss de niveau 1501, qui sont donc exclusivement proposées avec jantes en carbone. Dans les faits, même esprit que précédemment, ça monte en gamme en piochant dans le catalogue de technologie DT Swiss, mais ici pour exposer ce qu’il y a de mieux ou presque…

Sur la balance, les DT Swiss XMC/EXC 1501 promettent de sauver au total 180g en moyenne par rapport aux paires de XM/EX 1501 qu’elles remplacent, soit à partir de 1569g (XMC) ou 1609g(EXC). En matière de prix, c’est assez logiquement placé : à partir de 1499€ la paire, soit au coeur du marché des roues à jante carbone. Ce ne sont pas les moins chères, mais elles profitent de la réputation de très bon produit. Reste à transformer l’essai à l’usage.

 

 

Qu’en penser ?!

En attendant d’avoir l’occasion de vérifier ça, on peut néanmoins statuer sur cette redistribution des cartes. D’une part, les DT Swiss de niveau 1700 montent en gamme, se parant de l’équivalent technologique des réputées XM/EX1501. Le tout, sans pour autant exploser le tarif qui – à 50€ près – reste constant par rapport à l’ancien niveau 1700.

Tant mieux donc, puisque ça signifie que les roues complètes à jante aluminium que l’on estime être parmi les toutes meilleures du marché deviennent plus abordables financièrement – 300€ d’économie sur la paire avant éventuelles remises… DT Swiss joue donc le jeu de la continuité, de la démocratisation et du progrès partagé plus largement.

“Le genre d’évolution que l’on attend d’un leader !”

Très bien ! D’autant que d’autre part, les modèles phares de la gamme, de niveau 1501, conservent leur position de fer de lance et introduisent de nouvelles technologies dont il aurait été incohérent de se passer. Là aussi, le progrès est en marche, et personne ne se repose sur ses lauriers. Quitte à prendre un risque, celui toujours présent dans les esprits, de l’usage du carbone.

L’avenir nous en dira plus ! En attendant, par les temps qui courent, voici bien le genre de positionnement et d’évolution de gamme que l’on est en droit d’attendre d’un leader. On conserve les acquis, on les rend plus accessibles, on remet de l’ordre pour rester en phase avec la demande, et on continue à innover sans, finalement, tout bouleverser… Bel équilibre ! Bien joué !

 

 

La gamme DT Swiss All Mountain et Enduro 2021

Et sur le site de la marque > https://www.dtswiss.com/fr/roues/roues-vtt

Article lu 10 443 fois. Merci !