En cette période très spéciale sans compétition, l’athlète australien Connor Fearon nous fait partager une journée ordinaire aux guidons de ses Kona, sur les pentes rouges des environs d’Adélaïde

Article lu 2 193 fois. Merci !