On n’arrête plus Ibis ! Avec un nouveau Ripmo AF, puis un Ripmo Carbon et une cinquième génération du Mojo HD, cette dernière année est intense et fournie chez la marque californienne… Cette fois, elle présente un nouveau Mojo, tout simple mais 4e du nom tout de même !

Ce nouveau bike sonne comme un retour aux sources, autant dans le nom que dans les spécifications… et nous allons voir pourquoi ! Place aux présentations d’un modèle qui pourrait attirer la convoitise et plaire à plus d’un…

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes – Photos : Ibis Cycles


 

 

Un nom pas si innocent…

Avoir le mojo signifie chez les anglo-saxons : avoir du charme, avoir une qualité d’attraction naturelle puissante et positive, au point presque de la qualifier de pouvoir magique…

Sachant cela, on imagine comment au sein des bureaux Ibis c’est avec fierté, le sourire en coin, qu’on a choisi ce nom. Un choix que l’on comprend d’ailleurs mieux maintenant et que les particularités de ce nouvel Ibis Mojo pourraient confirmer

 

 

Ibis Mojo 4

  • Usage Trail/AM
  • Roues en 27,5 pouces
  • Débattement 140mm AV/130mm AR
  • Triangle avant & arrière carbone
  • Reach 485mm en L, offset court 37mm
  • Pneu jusqu’à 2.6

 

Le nouvel Ibis Mojo…

Sous tous les angles, ce nouvel Ibis Mojo reprend les points particuliers auxquels Ibis nous a habitués ces derniers temps : look, design, détails, cinématique… tout y est :

Ce nouveau Ibis Mojo vient donc étoffer la gamme des vélos Ibis de Trail et d’All Mountain et semble se joindre à une famille de vélo qu’on apprécie ici…

…ceux, taillés, par leurs géométries notamment, pour s’amuser en descente, dans la pente, les courbes, les sauts… sans pour autant nous faire souffrir le martyr à la pédale, en montée ! L’idée du playbike est bonne…

 

 

Qu’en penser !?

Le 27,5 pouces n’est pas mort ! Les marques tablent encore sur lui, et c’est une bonne chose tant ce format peut être complémentaire au désormais démocratisé 29 pouces. Selon les terrains et drôlement plus joueur, il a, heureusement encore, des arguments de poids pour séduire, pour trouver son mojo !

Et même si seul un essai terrain pourrait le confirmer, ce n’est pas ce nouvel opus de Mojo qui devrait nous faire dire le contrainte du haut de ses caractéristiques. En effet, taille de roues, géométrie, débattement… ont presque tout pour nous rappeler les vélos d’Enduro d’il y a 10 ans !

Ceux qui sont en quelque sorte, avec les bonnes évolutions (reach allongé, tube de selle redressé, jantes élargies, cinématique plus abouties, tige de selle télescopique à grand débattement…) devenus les machines à plaisir de Trail et d’All Mountain d’aujourd’hui… Alors, ce nouvel Ibis aura-t-il le mojo pour séduire ? Pour convaincre ?!

Article lu 4 252 fois. Merci !