Hiver 2020, Valentin Anouilh et Karl Da Silva décident de “s’évader” pour échapper à l’hiver de l’hémisphère Nord. La destination qu’ils choisissent sans hésitation : la Nouvelle-Zélande ! Cette idée leur est venu lors d’une sortie Enduro dans le Cantal chez Valentin, la Nouvelle-Zélande leur manquait beaucoup trop !

Pour Endurotribe, Valentin Anouilh nous raconte son périple en trois grandes parties, avec récit, portfolios et vidéo…

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes


 

 

Far from home – Première partie

L’aventure commence le 27 décembre 2019 avec l’arrivée de nos Orange Bikes et de leurs composants Hope Tech ! Un Alpine 6 pour moi et un Stage 6 pour Karl, des bikes magnifiques pour faire tourner le regard des Néo-zélandais…

 

 

Après un premier de l’an agité, il est temps de préparer les bagages ! Le 3 janvier c’est le grand départ à l’aéroport de Lyon. Après quelques problèmes de Visa, les vélos non enregistrés, nous nous envolons pour la NZ. 28 heures d’avion et 2 escales plus tard, on se pose enfin à Auckland, sur l’île Nord !

 

On avait juste prévu un logement pour 2 jours le temps de se trouver un 4×4.

Ce ne fut pas trop compliqué de dégoter le véhicule parfait. Le 6 janvier 17h30 on était les heureux propriétaires d’un Mitsubishi Pajero 2l8 de 1994 7 places, on en est tombé amoureux, ce 4×4 était trop bien.

Auckland, ce n’est pas le meilleur spot pour rouler, mais on a quand même visité la ville et trouver quelques trail centers assez cool ! La Nouvelle-Zélande est réputée par sa diversité en trail centers, il suffit d’avoir l’application Trailfork active pour comprendre qu’il y a des trails partout.

 

“C’est vraiment un pays magnifique avec des trails de fou et des gens géniaux”

 

 

Après un ride dans le trail center d’Otara et beaucoup de sushis engloutis, on se dirige vers Rotorua. Les routes sont bordées de grandes fougères arborescentes, c’est vraiment beau. Un petit arrêt sur les plages de coquillages de Coromandel, petite visite de Tauranga avec ses mouettes qui nous aurons bien amusés. Une odeur d’œuf pourrie nous rappelle qu’on arrive à Rotorua, en effet la ville de Rotorua est au bord d’un lac où des sources d’eau chaudes l’entourent. C’est un peu spécial mais on s’y fait.

Après quelques petits soucis mécaniques sur le Pajero, on décide de rouler à Redwoods Forest l’un des plus beaux spots de NZ. C’est un trail center vraiment immense avec des remontées en bus par endroit. J’y étais déjà venu il y a deux ans pour l’Enduro World Qualifer. Les trails ont un flow de dingue, il y en a aussi des plus techniques avec des bons jumps et des bonnes parties dans les racines… Tout ça dans une ambiance de jungle.

 

 

 

À Rotorua il n’y a pas que Redwoods, on a remarqué sur Trailfork une trace avec un bon dénivelé et une arrivée à une rivière d’eau chaude… De quoi faire rêver !

Cette piste est le trail de Rainbow Mountain. Il y a tout sur cette piste, du technique, du flow, de la vitesse, tout ça près des sources d’eau chaudes et des fougères, on la classe dans le top 5 des pistes qu’on a jamais roulés. En bas de celle-ci, la rivière d’eau chaude à 37° nous attend. Trop bien pour se détendre après une telle descente !

 

 

Après avoir roulé ces trails magnifiques il est temps d’aller rouler à Skyline Rotorua ! Le Bikepark est composé de quelques pistes avec une télécabine pour remonter. C’est pas la folie comparé à Redwoods mais c’est cool !

 

Un petit peu de 4×4 sur les plages, quelques tours à Redwoods Forest et on part pour Wellington ! Petit arrêt au lac de Taupo histoire de se rafraîchir et au Tongario Desert avec une vue magnifique sur les montagnes !

 

 

Arrivés à Wellington on part rouler avec nos potes Anglais au Makara park.

Les montées sont tellement faciles qu’on peut faire 2000m de D+ sans forcément s’en rendre compte. On a pu essayer toutes les pistes avec une vue sur la mer et l’île Sud qu’on doit rejoindre deux jours plus tard.

Lors de notre sortie dans le park, on a rencontré un patron d’un magasin en Angleterre qui roulait bien sûr en Orange bikes. On a donc été invités à rouler avec les employés de Burkes Cycles, un gros bike shop de Wellington le soir au Mount Victoria où se trouve un petit trail center.

Le séjour fut vite passé et il était déjà temps de prendre le ferry pour l’île Sud…

 

La suite au prochain épisode sur Endurotribe ! 😉

Article lu 2 917 fois. Merci !