8.6
/10

Après avoir passé au crible un bon paquet de pédales plates du marché pour notre précédent dossier, il est temps de poursuivre… Pour entretenir et continuer d’animer ce sujet, ce sont les nouvelles – très bonnes ? – Burgtec MK5 qu’on passe à l’essai…

 

 

Environ 125€
Pesée à 375g, la paire
Plateforme 100x102mm, 15mm d’épaisseur, concave de 2mm, 8 coloris, axe acier
1 mois et demi, 40h, 450km, en VTT dans le Sud de la France et en Auvergne

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes


 

 

Est-ce pertinent ?

“Nos objectifs avec les pédales MK5 ont suivi la même voie de conception et de développement que toutes les autres pédales avant elles. […] Des MK4 aux MK5, nous allégeons de 65 grammes la paire. La taille de la plateforme a été augmentée de 7%, la concavité de 1mm et le diamètre des picots a été diminué de 0,5mm.”

Voici comment Burgtec nous présente cette nouvelle paire de pédales plates Burgtec MK5… et c’est visiblement de bon augure ! La marque tend ainsi à affiner la plateforme tout en la creusant un peu plus, augmenter sa surface, gagner du poids, réduire le diamètre des picots

On sait désormais que tous ces paramètres influencent fortement l’adhérence de la chaussure, la stabilité du pied sur la pédales, l’encombrement face aux rochers qui traînent, etc… Alors, sans hésitation, on peut dire que les évolutions que proposent ces Burgtec MK5 ont particulièrement du sens !

 

 

Est-ce utile ?

Mais, à l’usage, est-ce que tout cela se confirme ? Ces améliorations vont-elles vraiment dans le bon sens ? Pour répondre, il n’y a pas à passer par 4 chemins :

Tous les détails du papier se confirment aussi à l’usage : grip et stabilité de l’appui sont bel et bien là et se conjuguent en plus avec encombrement contenu et aspect pratique…

 

 

Est-ce pratique ?

Pratique pour faire avancer un vélo, des pédales peuvent aussi se montrer pratiques sous d’autres angles : montage/démontage, entretien…

D’ailleurs, les picots parlons-en ! Avec un diamètre différent à l’extérieur – plus fin pour favoriser l’accroche – et à l’intérieur, dans le filetage – plus gros pour optimiser la solidité – ils ne sont pas de la visserie “standard”. Du moins, pas facile à trouver en quincaillerie. Alors, un peu trop spécifiques, ils mériteraient de l’être un peu moins pour faciliter leur remplacement.

 

 

Quelle durée de vie ?

Justement ! Comme la plupart des pédales, elles sont démontables et, comme les pièces détachées sont vendues séparément, l’entretien est possible. Donc, tant que la cage survie, tout le reste peut suivre…

Bien qu’elles aient déjà la réputation d’être robustes et durables, et même si la marque ne s’étale pas sur ses roulements, elle annonce le montage de palier Iglidur W300… qui composent par ailleurs la gamme la plus endurante en milieu extrême de chez Igus, référence en matière de palier lisse > ça part donc sur de bonnes bases !

Quant à la paire passée à l’essai ici, mis à part un picot tordu sur un gros impact avec un cailloux en bord de chemin, rien n’est à déplorer : ni jeu, ni roulement qui gratte, ni filetage de picot foiré…

 

 

Ce qui peut progresser ?

Pour aller plus loin on aimerait une plateforme encore plus fine, pour encore plus de stabilité ! Cependant, on se heurte à une problématique mécanique : si l’on affine encore plus la plateforme, il n’y aura plus de place pour loger des roulements et des paliers suffisamment imposants pour rester robustes et durables.

L’état du marché confirme que les 15mm d’épaisseur constituent presque la limite infranchissable pour conserver des roulements d’une dimension acceptable et une plateforme concave. Il faudrait entièrement repenser la plateforme et c’est pourquoi certaines marques surdimensionnent le roulement intérieur au risque d’augmenter l’encombrement général et le confort du pied sur la plateforme – comme Specialized, Spank, One Up, et d’autres…

Les Burgtec MK5 jouent donc avec la limite et ont choisi leur camp : 15mm c’est déjà très bien, même face à la concurrence du moment…

 

 

La concurrence ?

Une concurrence qui n’est d’ailleurs pas en reste, mais que les Burgtec MK5 déclassent…

Les Hope F20, par exemple, souffrent de picots sur-mesure trop gros en diamètre qui pénètrent difficilement la semelle. Avec la disponibilité des pièces au détail, les Hope s’entretiennent aussi très bien, et sont particulièrement robustes. Elles se rejoignent sur ce point, mais les Burgtec les surpassent donc en terme d’adhérence et d’appui !

Face au Nukeproof Horizon : les Burgtec MK5 vieillissent bien mieux, l’acier utilisé se marque moins facilement lorsqu’on frotte et l’axe prend moins de jeu. Les Nukeproof, plus épaisses de 1 ou 2mm offrent une moindre stabilité pour un grip similaire, avec des picots plus communs. Les Nukeproof restent plus abordables, donc l’un dans l’autre, elles se valent !

Dans l’ensemble, les Burgtec MK5 deviennent notre référence en la matière grâce au grip certain et l’appui stable qu’elles proposent tout en restant contenu en matière d’encombrement, et réparable. Reste à savoir ce que d’autres marques concurrentes comme DMR, One Up… ont à aligner en face !

 

 

Est-ce que ça les vaut ?

À 125€ la paire, les Burgtec MK5 se positionnent dans la partie haute du panier. Mais avec la possibilité d’entretien accrue et leur qualité autant à l’usage que dans leur construction peuvent faire relativiser !

Je lorgnais dessus depuis notre premier dossier, en rongeant mon frein… J’en avais ma petite idée, je connaissais leur réputation, je les attendais donc au tournant. Essai convaincant qui pousse le bouchon un peu plus loin que les pédales plates concurrentes citées au-dessus. Dorénavant, je roulerais la plupart du temps avec ces Burgtec MK5 !

Pédales plates Burgtec MK5
Pertinent ?9
Pratique ?8
Utile ? 9
Durable ?9
Abouti ?9
Concurrentiel ?8.5
Bon marché ?7.5
Principale qualité
Stabilité et adhérence
Principal défaut
Picots "spécifiques"
8.6
/10
En conclusion
La bonne réputation des pédales plates Burgtec se confirme. Avec ce modèle MK5, la marque anglaise, propose une tonne de grip, un très bon appui du pied, et un encombrement optimisé. Elles raviront aussi ceux qui les entretiendront pour les garder longtemps... un lot de qualité qui justifie amplement leur centaine d'euros ! Ces Burgtec MK5 participent à consolider la notoriété de la marque sur ce créneau...

Article lu 4 312 fois. Merci !