Les “news” suspensions vont bon train en ce moment, après les nouveautés américaines de chez Fox et RockShox, ou française avec Bos, c’est au tour des nippons de dégainer.

En effet, SR Suntour dévoile sa nouvelle fourche d’Enduro : la Durolux EQ. Sur une base déjà bien connue, SR Suntour ajuste un détail : la chambre d’air négative. Dénommée l’Equalizer, elle est la principale nouveauté pour 2021.

Même si tout n’est pas nouveau, nous nous attarderons à refaire le tour complet de cette fourche pour pouvoir la positionner face à la concurrence. Alors, lumière !

 


Temps de lecture estimé : 3 minutes


 

 

SR Suntour Durolux EQ

  • Destiné à l’Enduro
  • Pour roues de 27,5 et 29 pouces
  • Débattement 160 à 180mm
  • Plongeurs Ø36mm
  • Offset : 44 et 51mm

 

SR Suntour Durolux EQ

Si cette fourche SR Suntour Durolux nous est déjà familière au sein de la gamme nippone, puisqu’à la gamme depuis quelques temps… elle progresse, de l’intérieur :

 

Une nouvelle chambre négative : l'Equalizer

C’est l’unique nouveauté qu’offre cette nouvelle Durolux EQ : l’Equalizer.

Bien qu’elle était déjà pourvue d’une chambre d’air négative, celle-ci évolue. Elle abandonne le ressort et s’offre ce que l’on connait ailleurs, notamment chez RockShox : un by-pass usiné à l’intérieur du plongeur pour équilibrer les deux chambres d’air – positive et négative – au passage du piston.

Comme toujours pour une chambre négative, elle permet d’améliorer le déclenchement, la sensibilité et la progressivité et par conséquent le confort et le grip que procure la fourche. Sauf qu’en délaissant le ressort, elle gagne en ajustabilité selon la pression utilisée. Ainsi, plus précise, elle s’adapte à toutes les pressions.

 

PCS, bleed port, axe rapide, token... restent !

Pour le reste, cette nouvelle fourche SR Suntour Durolux EQ conserve ce qu’elle offrait déjà auparavant :

 

Objectif QSP : Quick Service Product

Proposer des produits faciles à entretenir chez soi, avec des outils basiques est un souhait affirmé de SR Suntour. Cette philosophie chère à la marque dans l’objectif de faciliter l’entretien par le propriétaire est confirmé par quelques détails, notamment les bleed ports, même si en l’occurrence, l’usage d’une cartouche fermée est à double tranchant.

Elle facilite grandement l’entretien du bain de lubrification, mais sa vidange est plus complexe. Quoiqu’il en soit, l’intention est louable, reste peut-être à pousser le bouchon un peu plus loin…

 

 

Qu’en penser !?

Si l’Equalizer est une nouveauté au sein de la gamme nippone, cela reste une technologie largement exploitée dans notre milieu. Cette nouvelle Durolux EQ suit donc la tendance générale du moment.

Mais bien qu’elle rejoigne des rangs assez communs, elle se distingue fortement de la concurrence, américaine comme française, par un prix plus contenu. Et même s’il reste à confirmer son fonctionnement sur les sentiers – ce que nous nous attellerons à faire bientôt – son prix reste alléchant à première vue…

 

 

La gamme

3 modèles sont à la gamme, de 639 à 759€, dont les réglages disponibles sur la cartouche PCS varient et, pour le modèle entrée de gamme, un té forgé plein et un axe QLoc2 en acier :

Article lu 2 368 fois. Merci !