Si ces dernières années les casques typés AM/Enduro se sont beaucoup diversifiés – mentonnières amovibles, intégraux light, etc. – ils ont aussi beaucoup progressé ailleurs : confort, look, ergonomie, sécurité…

Avec un nouveau casque jet, le Manifest, Giro continue sur cette lancée et a développé pour le VTT, en partenariat rondement mené avec MIPS, une nouvelle technologie. Des liens toujours étroits persistent entre ces deux marques… une remarque finalement assez logique puisque le concept MIPS était à l’origine fortement poussé par le groupe auquel appartient Giro !

Cependant, une marque concurrente, 6D, s’était déjà prêtée au jeu il y a quelques années mais n’avait pas percé, le casque avait tendance à rester haut perché sur le crâne… Alors, est-ce que Giro réussi mieux l’exercice de style ?! À quoi ressemble ce dernier Manifest ? Quelle est cette technologie ?

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes – Photos : Giro


 

 

Giro Manifest

  • Destiné au Trail/AM/Enduro
  • 19 ventilations
  • Boucle Fidlock
  • Système MIPS
  • Spherical technology
  • 3 tailles (S, M & L)

 

Le nouveau Giro Manifest

La construction des casques avec des mousses EPS double densité ne date pas d’hier et s’est largement démocratisée de nos jours. Selon leur positionnement sur le casque elles permettent d’amortir des impacts différents : de haute et de basse vitesse. La sécurité s’est nettement améliorée avec.

Puis, assez récemment les fabricants se sont attardés sur des détails plus que sur la structure. Malgré tout intéressants et pratiques, ces derniers participent à améliorer la qualité des casques à l’usage : boucle rapide de fermeture de la jugulaire FidLock, serrage micrométrique, visière réglage, accueil du masque, etc.

Et, encore plus récemment, le système MIPS et ses dérivés ont fait leur arrivée et se sont rapidement imposés. Cette fois, c’est la sécurité globale qui en bénéficie puisqu’ils favorisent l’absorption des forces rotationnelles lors d’un impact.

Tout ça, le nouveau Giro Manifest n’y coupe pas, il réunit tout ce que l’on vient de citer :

Mais avec le Manifest, Giro va de nouveau un peu plus loin

 

 

Un design particulier…

Effectivement, les plus attentifs l’auront certainement déjà remarqué : le nouveau Giro Manifest affiche un aspect extérieur assez arrondi, rond… sphérique !

Ce n’est pas pour rien, puisqu’il découle de la Spherical Technology qui consiste à associer deux couches d’EPS de densité différente par une liaison rotule. Cette technologie exploite ce que les anglo-saxons appellent de manière drôlement imagée : “ball and socket design” :

Cette technologie vient donc renforcer la sécurité qu’offre ce nouveau casque Giro Manifest sans visiblement affecter les autres domaines importants à l’usage que l’on a cité précédemment.

 

 

Que retenir ?

Après l’emploi de système rapporté, Giro, avec l’association de MIPS, s’accapare de la fonction rotative du film plastique intégré qui constitue habituellement les systèmes MIPS pour directement l’intégrer dans la structure du casque.

Parfois controversé pour amplifier la valeur de l’effort radial encaissé par le crâne lors d’un impact, à cause justement de ce film plastique qui concentrerait les efforts, Giro profite de l’occasion pour réinventer la conception sans impacter la fonction. Ce que la marque avait d’ailleurs déjà fait pour des modèles de casque de route, ou sur le récent mais discret Tyrant.

Cependant, la recherche et le développement d’une nouvelle technologie ont un coût, qui s’en ressent souvent sur le prix de vente final des premiers modèles. À 270€ le casque, ce dernier Giro n’y échappe manifestement pas…

Bien que dans une optique de sécurité, cette technologie impose jusque là un look particulier. Reste donc maintenant à savoir si sous ses airs rondouillard il séduira et sera accepté du milieu très influencé du VTT là où d’autres s’y sont cassés les dents ?

 

 

La gamme

On retrouve à la gamme 7 coloris, disponibles en 3 tailles contre 270€ :

Article lu 1 693 fois. Merci !