En février dernier, Transition dévoilait la mise à jour du Transition Scout. Pas révolutionnaire en soit, mais particulièrement à propos, bien sentie, habile et respectueuse de l’identité de la marque. Alors, forcément, on appelait de nos voeux une telle initiative sur les autres modèles de la gamme… et il ne fallait de toute façon pas être particulièrement malin pour s’y attendre ! 

La question portait davantage sur le timing, et les capacités de la marque à procéder. Début de réponse aujourd’hui avec le Transition Sentinel qui évolue à son tour. Logiquement, dans les pas de ce que l’on a découvert il y a peu… Tout en préservant/ajustant ce qui fait la particularité de ce modèle à tout faire en provenance de Bellingham. 

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes – Photos : Transition


 

 

Petit rappel

Pour ceux qui auraient la flemme de (re)lire notre article détaillé du 13 février dernier, une petite séance de synthèse s’impose. À cette occasion, Transition dévoilait la nouvelle version du Scout, augurant une nouvelle ère au sein de sa gamme. Finies les formes arrondies des précédentes générations, on y découvrait des lignes plus tendues, aux angles plus saillants. Un design rendu possible par un procédé de fabrication nouveau, à base de latex et de fibres Toray permettant un contrôle plus pointu du ratio raideur/tolérance/résistance.

Côté suspension et géométrie, Transition faisait du Transition ! À savoir une cinématique à la courbe de ratio linéaire dans son évolution, et progressive entre les valeurs de début et fin de course… Couplée à une géométrie fidèle aux préceptes de la SBG geometry à savoir long, bas et racé, avec un offset court. La marque profitait de l’occasion pour communiquer sur la possibilité de jouer de la course d’amortisseur pour ajuster le débattement, et sur des tubes de selle ultra-courts pour favoriser l’usage de tige de selle à fort débattement. Le tout, sur 5 tailles au catalogue, de S à XXL.

 

 

Transition Sentinel

  • Usage Enduro
  • Roues en 29 pouces
  • 150/160mm, RS Lyrik & Super Deluxe
  • Triangle avant, arrière & biellette carbone
  • Reach 476mm en L, offset court 42mm
  • Roues Stan’s Flow, 30mm

  • Maxxis Minion Assegai & DHR II, EXO+ 
  • Sram Code, 200/180mm
  • 3 modèles, 5 tailles, 3399€ (kit cadre) 4999 à 7399€
  • 13,94kg, Taille L, XO1, annoncés
  • Dispos kit cadre mai 2020, vélos juillet 2020
  • Fiche du vélo sur www.transitionbikes.com

 

Logiquement

Le Transition Sentinel dévoilé ici suit la tendance. Voilà donc les derniers progrès de la marque étendus à son modèle à tout faire. Comprenons par là que Transition suggère le Sentinel lorsque le programme d’utilisation doit s’étendre des longues journées de selle à des sessions bike-park endiablées… Avec, au coeur de tout ça, de bonnes parties de pilotage, d’action et de sensations…

Bref, du VTT avec goût prononcé pour l’effort au service du pilotage… De l’Enduro comme on l’aime quoi ! Pour jouer ce jeu là, le Transition Sentinel profite de l’occasion afin ajuster certains points de sa conception. Logiquement aussi, cinématique et géométrie y passent. On y jette donc un oeil averti…

 

Côté cinématique

C’est de ce côté que le travail semble avoir été le plus important. De nos différents essais au sein de la marque, Patrol et Sentinel notamment, on retenait à la fois une certaine exigence de la suspension arrière, et des mouvements d’assiette très contenus. Sur ces modèles, le ratio évoluait à des valeurs comprises entre 2.6 et 2.3, soit à peine plus de 10% de progressivité sur une valeur moyenne assez basse.

Cette nouvelle version du Transition Sentinel joue la tendance assez partagée actuellement, d’une progressivité plus importante, allant chercher un ratio de départ plus élevé. Autour de 2.85 en début de course, pour près de 2.15 en fond de débattement. La marque communique 24% de progressivité sans en détailler précisément la calcul, mais l’ordre de grandeur parle > grosso-modo 2 fois plus progressif que l’ancienne version.

C’est censé apporter plus de sensibilité en début de course et éviter que l’on sente la fin du débattement. Entre les deux, le Transition Sentinel fait toujours usage d’un ratio qui évolue de manière constante, l’idée étant d’offrir la double compatibilité air/ressort et d’offrir le support qu’il faut en milieu de course. Au rang des adaptations possibles, la marque communique aussi sur la possibilité de monter un amortisseur à la course plus faible (57,5 contre 62,5mm) pour customiser le vélo à 140mm de débattement.

 

Géométrie vs l'ancien + longueur des bases

Au rayon géométrie, les évolutions se mesurent aussi par rapport à l’ancienne version du Transition Sentinel. Au premier rang desquelles, la marque communique sur des bases 5mm plus longues. L’intention ? Apporter un poil plus de stabilité à ce vélo capable d’aller vite…

D’ailleurs, une lecture attentive confirme bien cette idée. L’angle de direction perd également 0,4°. Une broutille en soit, mais à reach équivalent (1mm d’écart) il fait prendre 16mm à l’empattement avant. En proportions, l’empattement avant augmente de la même valeur que les bases. Une initiative en tout point conforme aux notions de répartition des masses évoquées dans nos colonnes. Ça se tient ! 

 

 

La suite ?!

Toute la question maintenant est de savoir ce que ça donne sur le terrain. Jusqu’ici plébiscités pour leur stabilité d’assiette et leur géométrie avant-gardiste, même si ça en faisait des vélos un peu atypiques, les Transition semblent vouloir encore progresser. Est-ce que ça en change le caractère pour autant ? Qu’en reste-t-il ? Comment en tirer profit ? À qui ça se destine ?! 

On reconnait là les questions auxquelles nos essais complets tentent de répondre… Et pour cause, nous prenons justement possession du Transition Sentinel pour test. C’est donc le moment ou jamais de poser des questions et suggérer des pistes d’essai complémentaires en commentaire de cet article. On en tiendra compte au moment du verdict, d’ici quelques semaines.

 

 

Les versions disponibles

Pour l’essai, nous disposons de la version GX, soit le milieu de gamme du Transition Sentinel. Comme pour le Scout, la marque a retenu deux couleurs. Ici Gris titane et Or brut. Dispo à tous les niveaux de gamme, et pour le kit cadre, sans discrimination…

Article lu 4 125 fois. Merci !