Dans le contexte épidémique actuel, les jours et semaines qui passaient ne faisaient que grossir ce qui devenait une évidence : avec la progression mondiale du Coronavirus/COVID19 et les mesures de confinement, les événements sportifs tombent les uns après les autres.

La manche Enduro World Series d’Olargues et l’Epic Enduro – tous deux prévus aux mêmes dates fin mai – font donc à leur tour les frais de la situation. La nouvelle vient de tomber, et certains détails resteront forcément à caler, mais on fait d’ores et déjà un état des lieux sur Endurotribe… 

 


Temps de lecture estimé : 2 minutes – Photos : Enduro World Series


 

 

À l’origine de la décision…

Cette saison, les Montagnes du Caroux voyaient les choses en grand : pour la seconde venue du circuit international d’Enduro sur ses terres, c’est à un véritable festival qu’il fallait s’attendre fin mai, lors du week-end de l’ascension. Outre la manche Enduro World Series – devenue temporairement l’ouverture de la saison suite à l’annulation des deux premières étapes – les lieux devaient aussi accueillir le traditionnel Sunn Epic Enduro pour un week-end complet de compétition des 22 au 24 mai. 

Néanmoins, dans le contexte d’épidémie du Coronavirus/COVID19, c’est une décision de l’UCI – confirmée via communiqué ce vendredi 20 mars 2020 – qui vient tout chambouler. Elle y fait un point sur les compétitions annulées ou repoussées afin de participer à l’effort de lutte contre la propagation du virus. La manche Enduro World Series d’Olargues en fait partie. Ce qui, compte tenu du contexte, devrait logiquement embarquer l’Epic Enduro dans la re-programmation de l’événement unique initialement prévu fin mai.

 

 

À quand ?!

Dans la foulée de cette communication de l’UCI, les Enduro World Series ont apporté quelques précisions. Notamment la date de report de l’étape d’Olargues. Elle devrait se tenir les 3 et 4 octobre prochains. Au calendrier, cette date semble pour l’heure suffisamment loin pour que la situation soit endiguée.

Qui plus est, elle se positionne dans une certaine logique pour tenter de reconstruire un calendrier qui ait du sens. Pour l’heure, le calendrier 2020 comptait déjà le Trophée des Nations prévu à Finale le week-end précédent, sans interférer avec le Roc d’Azur le week-end suivant.

Ce trou au calendrier semble donc une opportunité intéressante pour composer une tournée européenne sur les rives ou aux abords de la Méditerranée. Pour peu que le contexte soit bien meilleur, et que l’été indien batte son plein, il se pourrait que l’on aille vers des jours meilleurs. Souhaitons-le !

Article lu 2 918 fois. Merci !