Le marché des casques intégraux est désormais un marché bien établi, qui se partage d’ailleurs entre ceux dont la mentonnière est amovible et ceux dont elle ne l’est pas, voir même plus. Avec l’Invader, Kali a visiblement choisi son camp…

Alors mentonnière amovible ou pas ? Que donne-t-il sur la balance ? Et côté ventilation ? Voyons ça, tout de suite, dans les détails…

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes – Photos : Kali


 

 

Le marché actuel

S‘il y a 2 ou 3 ans on pouvait encore se poser des questions sur les directions qu’allait prendre le marché des casques intégraux, il en est autrement aujourd’hui !

Avec le retour des casques à mentonnière amovible et ceux qui n’ont pas souhaité s’aventurer sur ce terrain, le marché se divise clairement en 3 catégories :

  • les casques intégraux à mentonnière amovible
  • les casques intégraux légers
  • les casques intégraux orientés DH

Kali, devenue une marque phare avec des positionnements toujours osés, présente l’Invader : son intégral à mentonnière fixe, léger et ventilé. Par des choix techniques tranchés et assumés, il vient se positionner dans la seconde catégorie. Voyons ça en détail…

 

 

Le Kali Invader…

Il vient donc aussi se positionner face à une concurrence relevée, pour le moins qu’on puisse dire, puisque Fox et Troy Lee Designs, entre autres, sont déjà sur le créneau depuis 2 années : avec respectivement le Proframe et le Stage, qui font figure de référence.

À quoi ressemble donc le Kali Invader ? Quelles sont ses caractéristiques techniques ? Quelles normes respecte-t-il ? Comment se démarque-t-il de la concurrence ?

Sécurité et garantie

Le respect des normes habituelles établit les éléments principaux et primordiaux en matière de sécurité. Et, dans un premier temps, le Kali Invader respecte les normes générales destinés aux casque de cycliste : CPSC 1203 et CE EN 1078.

Dans un second temps, et bien que Kali ne le présente pas comme un casque de DH mais plutôt comme un casque robuste d’All Mountain, la mentonnière fixe de l’Invader passe avec succès les tests de mentonnière moto régis par la norme américaine en vigueur : la DOT du Ministère des Transports américain… Alors que le Stage, par exemple, passe les normes américaines complémentaires qui certifient la mentonnière pour un usage DH et BMX : à savoir les ASTM F1952 et F2032. À chacun son approche !

Aussi, à l’instar de sa concurrence directe qui fait usage du système MIPS pour limiter l’impact des chocs rotationnels et non-linéaires, le Kali Invader fait appel au système LDL – Low Density Layer. Des pads viscoélastiques bleu à l’intérieur de la coque en mousse EPS sont au coeur du procédé. Un atout majeur en terme de sécurité !

Kali offre aussi une garantie crash replacement à vie. Donc si le casque est endommagé lors d’une chute, il peut être remplacé. Ce qui réduit forcément le véritable coût de l’investissement à l’achat. Un point notable et appréciable !

 

Look et ergonomie

Le look, voici un point, certes subjectif, mais souvent délicat. Anguleux par endroit, arrondi à d’autres, l’ensemble ne se montre pas des plus élancés et épurés. L’esthétisme du Kali Invader ne laisse pas indifférent.

Qu’on le veuille ou non, le look dépend souvent des choix techniques en terme de ventilation et des contraintes de fabrication pour respecter les normes. Le Kali Invader n’y coupe pas, mais sa concurrence non plus, et pour le coup il se montre bien moins séduisant qu’un Troy Lee Designs Stage…

Puis, le Kali Invader offre seulement 2 tailles : XS-M (52-58cm) et L-XXL (59-64cm). Il se permet de couvrir de si larges plages parce qu’il est livré avec un jeu important de mousse pour l’adapter au mieux à la forme du crâne. Une solution qui peut s’avérer efficace mais qui reste avant tout simple et économique face à une concurrence plus généreuse : 3 à 4 tailles pour couvrir une plage de tour de tête tout aussi large voir plus…

 

Tarif, poids et coloris

Annoncé à 640g dans sa plus petite taille, le Kali Invader bat des records en la matière ! C’est sur ce point qu’il se différencie le plus des références du moment : pour l’heure, il est plus léger.

Et, annoncé à 159€ prix public, il est aussi moins cher que les leaders… 4 coloris sont disponibles :

 

D’ailleurs, la disposition des couleurs qui tend à faire oublier l’existence d’une mentonnière en dit long sur la pratique vers laquelle Kali oriente son Invader…

 

 

Qu’en penser !?

Le Kali Invader s’insère donc sur un créneau déjà bien occupé par la concurrence, surtout ces 2 dernières années. Il tente donc sa chance dans un milieu rude et où les ordres en matière de sécurité, de design, de ventilation, de poids sont désormais bien établis.

Mais avec des certifications possiblement moins élevées et un poids et un prix plus contenu, il pourrait s’adresser à un public différent de ce à quoi on pourrait s’attendre : moins engagé en terme de pratique mais en quête de plus de sécurité de la face et du menton. Reste maintenant à savoir quelle part l’esthétique prend au moment de choisir… À chacun de décider !

Article lu 3 618 fois. Merci !