Suite au rachat de Marzocchi par le géant américain Fox, on se demandait ce que ce dernier ferait de son acquisition. Avec les premiers produits présentés, on s’en faisait une première idée : une occasion en or de poursuivre la vie de solutions fiables et éprouvées. 

Depuis, la suspension s’ouvre de nouveau à l’usage du ressort hélicoïdal, qui plus est, à l’avant. Ça tombe bien puisque la Marzocchi Bomber Z1 – premier modèle choisi pour redorer le blason de la marque au M – a justement connu ses heures de gloires… dans sa version coil !

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes – Photos : Fox/Marzocchi


 

 

L’immanquable !

Retour au début des années 2000. À cette époque, les suspensions Marzocchi et la Bomber Z1 avaient le vent en poupe pour plusieurs raisons. La visibilité offerte par la mouvance freeride d’une part, et deux choix techniques de l’autre : la cartouche ouverte inspirée de la moto, et le ressort hélicoïdal.

Une version SL, à chambres pneumatiques positive et négative existait bien, mais pour ceux qui recherchaient la performance avant tout, c’était alors le ressort hélicoïdal qu’il fallait avoir pour avaler la dizaine de milliers de mètres de négatif par week-end qui était la norme, ou du moins, le défi de l’époque…

Une époque suffisamment glorieuse pour qu’en ce début 2020, nombre d’entre nous s’en souvienne comme l’âge d’or de la marque. Logiquement, à l’heure où le match air vs ressort se rééquilibre, l’opportunité était trop belle pour Fox/Marzocchi de ne pas s’en saisir…

 

 

En sous-main…

D’autant qu’en sous-main, l’attente est forte. Chez Fox – la maison mère – les version Van et Vanilla – qui faisait usage de ressorts hélicoïdaux – ont disparu du catalogue. Certains préparateurs et gourou de la suspension proposent des kits de conversion qui ont un certain succès.

Qui plus est, depuis le rachat en 2015, la stratégie de développement des deux marques pose question. Quel positionnement, pour quelle marque ? Jusqu’ici, l’approche tendait à définir une certaine hiérarchie : Fox pour la performance pure, Marzocchi pour la robustesse et l’éprouvé.

Sauf qu’on le voit au moment de parler ressorts, la recrue aurait une valeur intrinsèque plus importante, au point de se trouver à l’étroit dans le costume de marque entrée de gamme. Marzocchi reviendrait donc totalement au premier plan ?! 

 

 

Pour l’heure…

Pas si vite. La présentation de la toute dernière Marzocchi Bomber Z1 Coil nous en dit plus. Il suffit pour ça de lire attentivement certains détails de sa conception…

Pour l’heure, on reste clairement dans le positionnement mis en place vis-à-vis des produits Fox. L’opportunité du ressort hélicoïdal est-elle galvaudée pour autant ?! 

 

 

Côté ressort ?!

Les informations transmises laissent penser que non. Les choses paraissent en tout cas bien faites, à différents étages. En premier lieu, ce qui concerne le ressort hélicoïdal retenu, dans un alliage favorisant l’usage de chrome et de silicium assez commun en la matière. Il est disponible en 4 tarages, comme la concurrence s’y plie actuellement.

Au pied de ressort, un dispositif de guidage pour réduire le flambage, et en haut une chaussette pour limiter les contacts avec les plongueurs, participent à réduire le bruit/l’usure de l’intérieur. Une initiative doublée d’un système de cales qui permettent de changer de débattement sans remplacement du ressort.

Last but not least, le piston qui actionne le ressort conserve une étanchéité proche de celle d’une chambre pneumatique. Ainsi, l’air emprisonné à pression atmosphérique, finit par monter en pression et procurer une forme de progressivité à l’ensemble.

 

 

À l’avenir

Hormis ce dispositif de ressort hélicoïdal, la Marzocchi Bomber Z1 Coil partage l’ensemble de ses éléments avec la version pneumatique. Il est donc logique de retrouver un kit de conversion au catalogue de la marque.

Il en coûtera 93€ sur le marché français – disponible courant mars 2020 – quand la fourche complète est au prix public conseillé de 999€ – disponible dès février. Côté poids, la conversion confirme les poids évoqués il y a peu dans nos colonnes, avec 300g +/-50g en fonction des tarages.

“Un kit de conversion qui en appelle d’autres ?!”

Pour ceux à qui le kit de conversion pourrait donner des idées, les communiqués reçus apportent quelques précisions importantes. Première, que le dispositif ne prévoit pas de pouvoir revenir à l’air une fois le ressort utilisé.

Ensuite, que le kit peut prendre place dans les Fox 36 Rythm, mais pas dans les autres Fox du marché. Bref, c’est un début. Prometteur ?! L’expérience du terrain nous le dira. En attendant, la marque laisse la porte ouverte à d’autres kits de conversion, pour d’autres modèles, à l’avenir…

Article lu 3 193 fois. Merci !