Ce n’était donc, qu’un au revoir ! Peu de temps avant les fêtes, Jérôme Clementz annonçait la fin de son contrat de pilote/ambassadeur de la firme Cannondale, avec laquelle il avait conquis parmi ses plus beaux faits d’arme. Le message de l’Alsacien laissait présager un changement… Et changement il y a effectivement en ce début 2020, même si ce n’est pas celui auquel bon nombre croyait !

 


 

Dernièrement…

Ceux qui connaissent Jérôme Clementz le savent : le bonhomme est malin. Malin au point d’oser ! Son annonce, fin décembre, se terminait par un message qui prend tout son sens désormais : “je reste un fan de Cannondale et je suis sûr que nous resterons en contact.” 

C’est effectivement le cas, puisqu’en ce début d’année 2020, JC31 débute une nouvelle collaboration privilégiée… Avec la maison mère de Cannondale : Cycling Sports Group. Fini donc, son statut de pilote/ambassadeur, Jérôme est désormais Coordinateur VTT Europe pour les marques Cannondale, GT et Fabric.

 

 

Le Job

Sur le papier, ce job est une belle reconversion pour l’icône de la marque. Depuis 2017, Jérôme s’évertuait effectivement à démontrer l’utilité de sa connaissance du milieu, son réseau et ses compétences, au delà du coup de guidon qu’on lui connait. Deux ans après, la chance que Cannondale et lui se sont donnés porte donc ses fruits.

“Une version plus complète du job…”

Sur le terrain, Jérôme Clementz sera donc désormais en relation avec les médias, les événements, les pilotes et tout ce qui est susceptible de retranscrire l’expérience à l’usage des produits du groupe. Bref, une version enrichie et plus large de ce qu’il appréciait déjà faire jusqu’ici.

 

 

La suite ?!

Dans l’immédiat, ce changement de statut ne marque donc pas une rupture telle qu’on pouvait l’interpréter. Ce serait même l’inverse ! Pour l’heure, rien ne change, si ce n’est que Jérôme Clementz va progressivement étendre son champ d’activité et d’intervention.

Si l’on va donc continuer à le voir sous les couleurs Cannondale, Fabric et certains autres de ses partenaires historiques, on devrait donc petit à petit le voir, aussi, au sein de l’univers de la marque GT… Où un certain Martin Maes devrait continuer à briller en 2020.

Entre les paddocks où il devrait continuer à traîner, les opérations de promotion qui vont se multiplier, certains partenaires qu’il conserve et le Cannondale Enduro Tour qui poursuit sur sa lancée, on devrait donc vite entendre à nouveau parler de l’hyperactif Jérôme Clémentz ici ! Alors, à très vite 😉 

Article lu 2 781 fois. Merci !