Liv, l’entité féminine de Giant, nous propose des vélos de plus en plus pointus. En effet après le all mountain Intrigue, la marque lance un nouveau modèle VTT femme orienté XC, voir randonnée sportive, en 29 pouces et 100mm de débattement : voici le Liv Pique 29 !

Ce vélo moderne, développé par des femmes pour des femmes, s’inspire du renommé modèle masculin Giant Anthem au niveau des technologies mais se différencie complètement côtés géométries et équipement.

Pour présenter son Pique 29, Liv a souhaité convier notre féminine de l’équipe, Nadine, dans le Vermont (USA) près de Burke… Présentation et premières impressions !

 


Temps de lecture estimé : 13 minutes – Photos : Giant / Jeff Clark / Robin O’Neill


 

 

Liv Pique 29

  • Usage Cross-Country
  • Roues de 29 pouces 
  • Débattement 100mm
  • Existe avec AV ARR carbone (Advanced Pro) ou alors tout alu
  • Reach 427mm en taille M femme

 

Premier coup d’oeil…

Avec l’arrivée des grandes roues, les ingénieures ont complètement revu le modèle existant – le Pique 2018 en 27,5 – en tenant compte du physique et de l’anatomie féminine, mais aussi en conservant le système Maestro qui utilise un point de pivot virtuel.

Ces Pique 29 sont conçus afin d’optimiser la vitesse tout en gardant un minimum de confort pour convenir aussi bien aux pilotes de XCO que XC Marathon. Tous les nouveaux modèles possèdent des roues en 29 pouces, avec un débattement de 100mm à l’avant et à l’arrière, une transmission 12 vitesses, des freins à disque (180/160mm), une selle spécifique Liv, une tige de selle télescopique, des pneus Maxxis Rekon et un porte bidon quelque soit la taille du cadre.

 

 

Comme c’est la tendance dorénavant sur les nouveaux VTT femmes, Liv et ses partenaires ont également particulièrement travaillé l’adaptation des suspensions pour qu’elles conviennent au pilotage féminin. D’ailleurs les premiers prototypes ont été testés et améliorés par les meilleures athlètes mondiales Liv afin d’affiner au mieux tous ces paramétrages et réglages.

Enfin, Liv soigne le profil féminin avec des peintures légères, brillantes et fraîches ainsi que des lignes de cadre raffinées et soignées, comprenant un routage interne des câbles. L’ensemble donne un vélo au look très moderne, épuré et séduisant ! Nous l’avions déjà remarqué sur les derniers VTTAE de la marque. Ces belles finitions deviennent un soin habituel, apprécié et maintenant attendu chez Liv.

 

 

 

Les gammes et modèles

La première moitié de gamme Pique 29 “Advanced Pro” se caractérise par un cadre full carbone. Sur le marché français, on y retrouve deux modèles haut de gamme (sur 3) Pique Advanced Pro 29 0 et Advanced Pro 1 qui se distinguent par leur équipement. À noter que ces deux modèles sont munis de roues en carbone (XCR 0 pour le Pro 29 0 et XCR 1 pour le Pro 29 1) ainsi qu’un système de blocage des suspensions (automatique Fox Live Valve sur le Pro 0 ou manuel au guidon  sur le Pro 1).

La seconde gamme “Pique 29” avec deux modèles en France (sur 3)- Pique 2 et 3 – quant à elle, s’appuie sur un cadre en aluminium ALUXX-SL assurant un bon compromis rigidité / légèreté au vélo mais à prix plus modéré. Ces deux modèles héritent de roues alu. Il y a également un système de blocage des suspensions manuel au guidon pour le Pique 29 2, et au niveau des suspensions pour le Pique 29 3.

 

Tarifs France :

  • Pique Advanced Pro 29 0 – 9000€
  • Pique Advanced Pro 29 1 – 5000€
  • Pique 29 2 – 2600€
  • Pique 29 3 – 2000€

 

 

La technologie

Au delà de ces premières informations, c’est dans les détails que le Liv Pique 29 dévoile le haut niveau de développement et de raffinement dont il fait l’objet…

 

Conception 3F de Liv

La philosophie de Liv est de prendre en compte des milliers de points de données sur l’anatomie, la force physique et le pilotage des femmes (variation des mensurations, activités musculaires et de la répartition des forces) afin de créer des vélos adaptés.

Pour ce nouveau bike, Liv a désiré réaliser un XC performant en vitesse, réactif et agile tout en restant assez confortable pour les longues sorties. La géométrie, guidée par cette conception des 3F, a alors été travaillée pour avoir une position allongée pour un bon rendement de pédalage avec un tube supérieur allongé et un angle de selle assez fermé à 74° (pour un taille M).

 

 

Pour le côté confort en XC (tout en restant relatif…), le stack est relativement prononcé (587mm) tout comme la douille de direction (100mm).

Enfin, Liv a fait un compromis entre un angle de direction assez fermé (68.5°) et des bases courtes (438mm) favorisant l’agilité et un empattement conséquent (1131mm) pour la stabilité.

 

 

Le système Maestro

Dans la lignée de Giant, Liv utilise également la cinématique Maestro. Comme sur le nouvel Anthem (modèle homme XC), le triangle arrière est maintenant en composite Advanced et il est relié au triangle avant par deux biellettes.

La biellette supérieure est également en composite forgée et elle agit directement sur l’amortisseur au format Trunnion pour baisser le ratio de suspension et permettre une plus grande progressivité du vélo.

 

 

Le blocage des suspensions

Comme déjà mentionné, sur tous les modèles (excepté le Pique 3), il y a un système de blocage des suspensions automatique ou manuel permettant d’ouvrir ou de fermer la fourche et l’amortisseur simultanément.

Autant le système manuel avec une manette au guidon est classique. Autant, le système automatique Live Valve Fox, présent uniquement sur le Pique Advanced Pro 0, est un concentré de technologie qui gère le blocage et l’ouverture des suspensions en fonction du terrain sans que le pilote n’intervienne.

 

 

C’est un sujet complexe et pointu qui n’est pas opportun de trop développer ici dans cet article mais qui fera l’objet d’un prochain sujet sur Endurotribe. Pour ceux qui s’y intéressent tout de même voici le lien de la présentation Fox…

 

Le boitier de pédalier PowerCore

Celui-ci apporte plus de rigidité au niveau du pédalier permettant un pédalage efficace. Pour ce faire, les roulements et cuvettes sont intégrés au maximum au sein du cadre, pour qu’ils puissent y trouver les meilleurs appuis. D’un bord à l’autre, 96mm de matière sont ainsi totalement intégrés entre les manivelles.

 

Le système OverDrive

Conçue pour améliorer la précision de la direction de la partie avant, cette technologie de pivot de fourche utilise des roulements surdimensionnés dans le jeu de direction (inférieur en 1 1/2″, supérieur en 1 1/8″) ainsi qu’un pivot de fourche conique, qui fonctionnent en association pour apporter une rigidité optimale de la direction.

 

 

Pique 29 – La vidéo d’introduction

 

 

Prise en main du Pique Advanced Pro 0…

Nous avons été conviées à Burke dans le Vermont (USA) pour cette présentation officielle. Nous avons roulé avec le modèle le plus haut de gamme et forcément le plus light des Pique. Mais annonçons directement la couleur son prix élevé : 9000€ ! On peut dire que ce vélo est un vrai petit bijou… au tarif d’un vrai beau bijou !

 

 

Au niveau de l’équipement, il n’y a rien à dire. Tout est haut de gamme, Liv a mis le “paquet” comme on dit.

Effectivement, c’est le seul Pique à avoir des roues XCR 0, des suspensions Fox Factory Live Valve, un cintre en 750mm, un groupe SRAM XX1 12V, des freins Level Ultimate, des visses en titane et enfin les équipements Liv/Giant les plus hauts de gamme “SLR” en carbone (cintre, potence, selle…). Tout est à la pointe !

 

 

La peinture pailleté bleu roi avec des reflets mauve/rose est particulièrement réussie donnant un vélo un look sobre avec des nuances de féminité. Et petit détail qui m’a particulièrement plus, le capot de fourche est moulé et de même couleur que le cadre ! Fallait y penser, Liv l’a parfaitement fait et l’effet est très chic !

 

 

Notre terrain de jeux pour ces 2 jours de test sont les sentiers nommés “The Kingdom Trail”.

Ce sont des sentiers assez secs en cette période, roulants, sans pierre, construits pour le vélo avec la présence de quelques belles racines. Il n’y a pas de grosses pentes trop techniques mais de beaux enchaînements de virages en descente et une inclinaison parfaite pour les montées. C’était typiquement des singles de Cross-Country, idéal pour essayer un 100mm.

 

 

Sur le terrain

Pour bien cerner ce que l’expérience au guidon du Liv Pique 29 nous réserve, plusieurs approches sont nécessaires. Les voici, point par point…

 

 

La préparation et réglage du bike

Mesurant 1,66m, Liv m’avait réservé un taille S au stand. Mais ma sortie de selle étant de 68cm, j’atteignais la limite de 66cm du taille S. J’ai donc basculé sur un taille M.

 

Ensuite, lors de la préparation des vélos, j’ai retourné et abaissé la potence pour avoir une position typée crosseuse (allongée, poste de pilotage assez bas) au lieu de la laisser au plus haut avec l’angle ouvert (plus favorable au confort).

Les techniciens Fox ont réglé mes suspensions avec un SAG de 20% à l’avant et 25% à l’arrière et un rebond assez rapide.

Enfin, à la vue du terrain peu accidenté, j’ai mis 1.1 et 1.3 Bars de pression dans les pneus.

 

 

Les premiers tours de roues et premières sensations

Pour commencer, la position XC est bonne sans être extrême. La taille M du cadre me convient bien, j’ai le buste suffisamment en avant. Étant plus enduriste que crosseuse, j’apprécie forcément la tige de selle dans les descentes. La mienne est en 125mm (taille M) mais sur ce type de vélo XC, pour une fois, une 100mm aurait pu suffir !

 

 

Ensuite, j’étais assez intriguée par cette Live Valve. J’ai donc débuté l’essai sans la mettre en route pour pouvoir comparer son efficacité en fonctionnement. Une fois le mode 3 sélectionné pour commencer, pas la peine d’attendre trop longtemps pour comprendre que cela semble efficace. On se concentre sur l’effort et le pilotage, on n’a plus besoin de penser à (dé)bloquer les suspensions, la Live Valve pense et agit pour vous… Et le bike devient encore plus efficace.

En tous cas, dans les premières descentes et montées, je trouve que le Pique est facile à prendre en main avec un comportement sain.

 

En montée

Le Pique Advanced Pro 29 0, full carbone, est très efficace dans l’exercice. Le rendement de pédalage est performant. Il monte bien. Le plateau en 32 dents (parfait pour la plupart des femmes) combiné à la cassette en 50 permet d’attaquer des pentes raides, sans aucun problème.

 

 

Au niveau des relances, le bike est réactif et les roues en 29 pouces carbone procurent une bonne rigidité à l’ensemble pour être performant. Cette rigidité d’ailleurs n’est pas extrême et c’est bien. On n’a pas l’impression d’être sur un bout de bois, sans perdre non plus en efficacité. Voilà un bon compromis. Les coureuses “longue distance” apprécieront forcément ce “petit” confort.

 

En descente

Le Pique Advanced Pro 29 0 confirme après 2 jours de ride son comportement sain et efficace. Le pilotage est rassurant, on peut placer comme on veut le vélo. La vitesse est bien conservée lors des zones techniques sans qu’il s’écrase dedans. Les roues en 29 pouces et le système Maestro y participent fortement.

 

 

Avec ses bases courtes, il tourne également très bien. On n’est pas gêné par les grandes roues, au contraire, elles permettent de garder le flow.

Bien que le terrain ne soit pas très cassant dans le Vermont, je pense que le Pique 29 ne décevra pas dans des trails plus techniques. Toutefois, ne nous emballons pas, on sent qu’on est sur un 100mm et qu’on n’en a pas plus, pas de réserve.

En effet, le Pique est un bike de XC ou de randonnée facile. Il doit être utilisé pour cette pratique. En All Mountain, la pilote devra s’employer et sera surement un peu secouée car ce ne sera pas sa zone de performance.

 

 

Les suspensions et la Fox Live Valve

Lors de ces sessions de ride, les sentiers étaient assez similaires. J’ai donc pu jouer avec les réglages de la Fox Live Valve pour voir le réglage qui me correspondait le mieux.

La position 5 (position la plus souple) est celle que je sélectionnerais en “rando” car le vélo tout carbone semble plus souple et confortable.

À l’opposé, la position 1 est très “race”, avec une réponse très rapide et ferme des suspensions. C’est vraiment intéressant quand on exploite à fond le vélo en cherchant un rendement de pédalage et une réaction maximum.

Les positions intermédiaires sont pour moi à sélectionner en fonction de la difficulté du terrain, de l’état de forme ou de l’entraînement que l’on souhaite faire. La position 3 intermédiaire, étant la plus polyvalente et connue des blocages de suspension.

Au niveau du fonctionnement, je trouve que dès que l’inclinaison positive ou négative se présente, la Live Valve fonctionne très bien en s’adaptant aux variations de terrain. Les suspensions s’assouplissent ou se durcissent quand nécessaire pour faciliter les franchissements.

De même si le sentier est “slick” (lisse) et peu descendant, elles se raffermissent pour répondre à un éventuel pédalage mais peuvent s’ouvrir si jamais un saut ou un obstacle est détecté.

Par contre, à plat, j’ai eu l’impression, que la réaction était un poil lente/tardive lorsque j’arrivais sur une section de racines. Il fallait passer la première racine pour sentir les suspensions adaptées. Le technicien Fox m’a alors conseillé d’enlever un peu de rebond pour une meilleur efficacité.

Mais bon, en peu de temps de roulage, ce n’était vraiment pas évident de tout voir, ressentir, régler… On se repenchera sur cette Live Valve de façon plus approfondie ultérieurement.

 

 

Vis à vis de la concurrence

Le Liv Advanced Pro 29 0 vient concurrencer les vélos mixtes comme le Pivot Match 4SL, l’Orbea Oiz 29 M-LTD voir le Trek Top Fuel 9.9 XX1 AXS, en 29 pouces, full carbone et très proches en équipement mais sans adaptation et le look pour les féminines d’origine. Qui sont aussi dotés d’un poil plus de débattement.

 

 

Vis à vis de l’Orbea Oiz TR 29 M-LTD, que j’ai pu testé, le Liv se différencie par un confort plus travaillé, plus adapté. Il est légèrement plus souple dans sa globalité tout en restant bien assez rigide pour une femme ! De plus, on apprécie sur ce dernier les points d’appuis (poignées, selle) qui ne m’avaient pas du tout convenu chez l’Oiz (selle trop étroite, dure et poignées mousse extra-minces). Par contre, l’Oiz (testé en TR 120mm) a peut être une légère supériorité en descente (on se sent moins limité).

Au niveau des vélos “femmes”, son plus grand rival sera le Specialized Epic S-Works Women à 9300€. Il se différencie par l’absence de blocage de suspension, de tige de selle télescopique et des tailles de cadre carbone plus limitées chez Specialized.

À côté, chez Juliana, le vélo de XC concurrent est le Joplin CC en 110mm, en 27,5. Celui-ci sera un peu plus polyvalent avec un peu plus de débattement. Il conviendra plus à celles qui veulent faire aussi bien du Trail que du XC.

 

 

Les points d’amélioration

  • Cintres en 720mm sur les petites tailles (XS et S) sauf pour le Pro 0. Je crains que cela soit trop court, en tous cas pour le S.
  • Sortie de selle à vérifier lors du choix pour ne pas avoir de mauvaise surprise quand on est entre 2 tailles.
  • Usage limité au XC, difficile de l’envisager pour une utilisation All Mountain par exemple.
  • Absence de position intermédiaire pour les blocages de suspensions manuels.

 

   Les points positifs

  • Présence d’une selle adaptée à la morphologie féminine et performante pour le XC (selle Liv Contact) sur tous les modèles.
  • Présence d’un plateau en 32 dents qui conviendra à la grande majorité des femmes.
  • La tige de selle est très appréciable en descente même si elle ajoute quelques grammes.
  • Comportement réactif, efficace en montée et agile en descente.

 

 

Qu’en penser ?

Liv frappe fort en nous présentant son haut de gamme Pique Advanced Pro 29 0. Il est difficile de ne pas lui trouver que des qualités, aussi bien en terme de conception, d’équipement que sur le terrain lors de sa prise en main. Sa couleur bleu roi pailletée avec des reflets violets, son capot de fourche, la câblerie parfaitement intégrée, ses lignes soignées terminent de nous séduire complètement.

Les hauts de gamme ainsi que quelques modèles seront d’ailleurs plus que performants en course. Par contre, ces 100mm n’ont qu’un vrai domaine d’action que sont les terrains peu accidentés (de plus en plus rares…) de Cross-Country format Olympique ou Marathon, ou encore les randonnées faciles plus ludiques.

Pour le reste de la gamme, il y a un large choix (un peu plus réduit en France) pour tous les portes-monnaies. Bien sûr le type de cadre et l’équipement feront la différence. Cependant toutes les rideuses devraient trouver un bike qui leur correspondent dans la bonne taille et déjà pré-réglé et adapté au pilotage féminin ! Et rien que pour ça, le jeu l’investissement en vaut la chandelle…

Article lu 2 785 fois. Merci !