Avec pareil titre, on pourrait croire que la mythique marque américaine se reconvertit dans la télécommunication et pousse pour le passage à la fibre – optique cette fois… Mais il n’en est rien !

Découverte chez nous avec la prise en main de l’abordable Alpine Trail en alu, et, plus récemment, celle du Mount Vision, Marin continue de proposer des nouveautés pour tenter un retour sur le marché français. 

Cette fois, c’est le modèle Rift Zone qui évolue et passe au carbone. À quoi ressemble-t-il ? Qu’est-ce qui évolue vraiment ? Comment s’intègre-t-il à la gamme des Rift Zone déjà existants ? Puisqu’avec la fibre, tout doit aller plus vite, Endurotribe fait une rapide présentation…

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes – Photos : Marin/Andy Lloyd


 

 

L’alu régnait…

Jusqu’ici, la gamme des Marin Rift Zone n’était conçue que dans un alliage d’aluminium. Avec sa volonté de rester très accessible financièrement et l’idée que cette matière, plus noble, en est la principale caractéristique, il semble logique aux yeux de tous que Marin ne se soit pas encore attardé sur des cadres en carbone pour les Rift Zone.

Mais voilà que la marque nord californienne s’y met finalement : elle présente donc, millésimé 2020, un nouveau Rift Zone en carboneVoyons plutôt !

 

 

Marin Rift Zone Carbon

  • Usage Trail/All Mountain
  • Roues de 29 pouces 
  • Débattement 130mm AV et 125mm AR
  • Triangle AV Carbone, AR Alu
  • Reach 480mm en taille L, offset 44mm

 

Passage à la fibre de carbone !

La principale évolution repose sur le triangle avant, mais en y regardant de plus près, ce n’est pas tout. Il conserve donc un paquet de points communs avec son aîné en alu, mais sait aussi s’en distinguer :

Triangle avant en carbone

Seul le triangle avant laisse tomber l’alu pour du carbone :

Mis à part une rigidité, un dynamisme et un poids certainement différents, le Marin Rift Zone Carbon se démarque aussi franchement au niveau du look. Et que dire !? Affiné par endroit, massif à d’autres, parfois légèrement anguleux mais aussi arrondi. Il donne l’air compact !

Les lignes sont continues, la petite biellette se fait oublier et l’amortisseur s’intègre discrètement au sein du triangle avant. Des détails, qui, peuvent lui conférer un look ravageur !

 

Tout le reste est conservé...

D’une part, le Rift Zone Carbon conserve la plupart des spécificités du modèle alu dont la géométrie, la biellette, la cinématique Multitrac et les roues de 29 pouces :

Ainsi, comme son aîné en alu l’avait initié, il rentre tout à fait dans la case des vélos à petit débattement mais avec une géométrie moderne et agressive, et avec des grandes roues de 29 pouces. Des modèles de Trail/AM, qui, chez la concurrence, font aussi surface en ce moment : Santa Cruz Tallboy, Trek Fuel EX

 

...ou presque !

D’autre part, aussi étrange que cela puisse paraître, il s’en distingue également par des éléments en alu du cadre : en l’occurrence, les bases ! En effet, les haubans sont strictement identiques, mais les bases ont été retravaillées pour ce nouveau Marin Rift Zone en carbone afin de permettre le passage interne de la gaine de dérailleur et de la durite de frein arrière :

Un détail qui pourrait trahir les intentions de la marque de monter en gamme. De proposer un degré de finition plus travaillé et plus poussé en même temps qu’elle intègre la matière qui s’apparente au haut de gamme sur le marché : le carbone ! Bien que l’absence d’une protection de base digne de ce nom, laisse encore le doute planer…

 

 

Qu’en penser !?

Alors, cette dernière remarque ne laisse pas indifférent. Face à la gamme Marin et, jusqu’ici, aux intentions connues de la marque d’offrir des vélos à des prix abordables, l’arrivée du carbone, pour ce Marin Rift Zone, rime-t-elle avec un changement de directives ? Une possible évolution des prix ? Au delà ou en deçà du marché ?

La gamme que nous détaillons juste après, permet de s’en faire une idée. Reste cependant aussi à savoir ce que vaut ce nouveau Marin Rift Zone Carbon à l’usage.

Partage-t-il des traits de caractères avec l’Alpine Trail ? Doit-on là aussi s’attendre à un côté fun, une cinématique atypique et une rigidité mesurée ? Bref, l’essai est dans les starting block et nous permettra de tirer tout ça au clair. En attendant, on peut désormais spéculer sur un Marin Alpine Trail en carbone… L’avenir nous le dira !

 

 

La gamme

L’arrivée du carbone vient étoffer la gamme des Rift Zone de 2 modèles supplémentaires. Chez la concurrence d’un même état d’esprit et aux équipements similaires, on retrouve : le Santa Cruz Tallboy C R à 4599€, le Transition Smuggler NX à 4799€ ou un Trek Fuel EX 9.7 à 3899€.

De quoi affirmer, que le Marin Rift Zone Carbon, dans sa version la plus haut de gamme, se positionne dans la moyenne, voir dans la moyenne basse, des vélos en carbone de sa catégorie et perd au passage un peu de son accessibilité face à la concurrence à la vue des prix proposés sur ces 2 modèles :

Marin Rift Zone Carbon 2 – 4399€ :

 

Marin Rift Zone Carbon 1 – 3399€ :

Article lu 2 956 fois. Merci !