Le pays des helvètes et notamment le Valais, est sans aucun doute une des meilleures destinations de montagne l’été en Europe ! Si vous ne connaissez pas ce coin, alors ne manquez de suivre les traces de Cédric Tassan de chez VTOPO. Il est parti une semaine en juillet pour parfaire ses connaissances locales…

 


Temps de lecture estimé : 3 minutes – Texte, photos & vidéo : Cédric Tassan/VTOPO


 

 

Formidable Valais !

L’été, pour un grand nombre d’entre nous, rime avec montagne. On a envie de prendre de l’altitude, de tutoyer les sommets, de glisser dans les alpages, de s’enivrer du parfum frais des torrents. Cette année, après les Dolomites l’an dernier, cap sur la Suisse. Je vise les Grisons, à l’est du pays. C’est un territoire réputé pour le VTT, peu connu des Français car assez loin finalement et peu direct. Je monte le projet, mobilise les amis, ceux qui sont dispo. Nous nous retrouvons à 3 pour une virée helvète : Romain qui a déjà fait 3 trips VTT avec moi et JP, ami et voisin de Saint-Cyr, là où je réside. C’est une première pour lui : une semaine de bike non stop !

 

 

Je suis un perfectionniste, cela a du bon, mais c’est parfois épuisant. Je bâtis le trip en détail, je n’aime pas l’imprécision, les journées sont toutes tracées, mesurées, détaillées. Je suis satisfait de mon travail, prêt à partir. Mais c’est sans compter la météo du printemps dernier et celle du mois de juin, assez mauvaise là-bas. Au fur et à mesure que les domaines VTT ouvrent, les mauvaises nouvelles s’enchaînent : fermeture de sentier pour l’été, enneigement très important, remontées mécaniques fermées… Une catastrophe, chaque jour amène sa mauvaise nouvelle. J’essaie tant bien que mal d’avoir un maximum d’informations, mais tout va dans le même sens : trop tôt en saison en cette année… En urgence, nous sommes à 3 jours du départ, après vérification de la météo et de l’enneigement ailleurs en Suisse, je mets une option sur le Valais.

 

 

La première fois que je suis venu dans ce coin faire du vélo, c’était en 2009 et ce fut une révélation. J’y suis retourné plus tard en 2014 avec toujours le même émerveillement. Me voici donc à nouveau sur ce même territoire, 5 ans après. Dans mon souci de perfection, impossible pour moi de refaire les mêmes traces qu’il y a 5 ou 10 ans. Même si l’heure du départ approche, je me jette dans les cartes, les sites web, les informations que j’ai déjà, les souvenirs, les photos faites… En 24h, je boucle 6 jours de VTT.

Au-delà des itinéraires à bâtir, il faut vérifier les ouvertures et les horaires des remontées mécaniques que nous emprunterons pour nous propulser dans d’autres vallées, les liaisons avec les trains, les bus, la météo, vérifier les hébergements et éventuellement les refuges (qu’on appelle cabanes en Suisse) pour les pauses déjeuners : un travail de titan !

 

Voici en images notre trip estival… Bon film !

 

 

Trip VTOPO en Valais – Le film

Article lu 4 078 fois. Merci !