C’était il y a un an à peine : Jared Graves annonçait qu’il souffrait d’un cancer. Il annonce cette fois-ci son retour à la compétition. Il sera au départ des Enduro World Series 2020, mais d’autres questions restent en suspens…

 


 

 

Du bon côté des choses, le cancer dont souffrait l’Australien est guéri. Il en faisait déjà l’annonce au moi de juin dernier, restant logiquement abstrait sur la suite de ses projets, le temps de se remettre d’une telle épreuve.

Aujourd’hui, il en dit plus via un post sur ses réseaux sociaux. Jared Graves va pleinement renouer avec sa passion et sa soif de compétition. Il pointera au départ de la première manche des EWS 2020 à Manizales en Colombie fin mars.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

2020 fast approaching and can’t wait to get back here. @world_enduro round 1 in Colombia here we come! ( yes I know this pic is from chile but I’ll be there too)

Une publication partagée par Jared graves (@jaredgravesmtb) le

 

D’un autre côté, plus obscur cette fois, aucune communication n’est faite sur l’autre raison qui pourrait encore le retenir de concourir. Après un contrôle positif au test anti-dopage, qu’en est-il de cette affaire ? Il semble que la peine, si elle a été prononcée, ait été purgée. C’est ce que l’on peut logiquement suggérer en faisant le parallèle avec la situation de Richie Rude, incriminé dans la même affaire.

Reste que pour la transparence, l’image et l’exemple donné au milieu, une communication plus explicite, sur l’issue de ce contrôle positif aurait été la bienvenue… Aussi bien de la part de l’athlète que de celle de l’AFLD, en charge de ce dossier.

Article lu 3 138 fois. Merci !