C’était mal parti en début de saison, mais malgré des difficultés d’organisation pour maintenir la date, le CSA Raonnais, a tout de même réussi à assurer à l’Enduro Français d’avoir un(e) champion(ne) national(e). 

Et bien que la compétition ait eu lieu en fin de saison sans quelques pointures EWS, d’autres ont joué le jeu et un titre national a, malgré tout, été décerné.

Qui a donc enfilé le maillot tricolore à l’issue de ce week-end et pourra porter la manche tricolore une partie de la saison prochaine ?! Un oeil aux résultats du week-end…

 


Temps de lecture : 3 min – Photos : Bat-Com/Pango Visual


 

 

Dailly en maître…

Avec à peine moins de 29 minutes de chronos cumulés sur les deux jours de courses, Adrien Dailly s’impose haut la main avec 51 secondes d’avance sur le second. Chef de file français incontesté malgré une saison 2019 de reprise après sa blessure au coude, le Niçois d’adoption finit l’année sur une bonne note. C’est lui qui enfile le maillot tricolore !

Derrière, Elliot Trabac, toujours très à l’aise sur les terres vosgiennes s’accapare la seconde place. Il devance de justesse, avec seulement une demi-seconde d’avance, le Champion de France en titre : Thomas Lapeyrie. Ce dernier avait remporté les premiers Championnats de France de VTT Enduro, en 2018, à Allos.

 

 

Pugin, de peu !

Si certains disent parfois (à tort ou à raison) que certaines filles peuvent se crêper le chignon pour une pauvre histoire de chiffon, c’est exactement ce qu’elles ont fait ce week-end avec le maillot tricolore. 😉 Mélanie Pugin l’emporte en 33 minutes et 40 secondes, soit seulement 7 secondes plus rapide que sa dauphine, Morgane Charre.

Souvent très proches sur les Enduro World Series 2019, ce Championnat de France ne déroge pas à cette habitude et, une nouvelle fois, ne les départagent pas franchement ! Distancée de presque une minute, la Bretonne Estelle Charles complète le podium et monte sur la troisième marche.

 

 

Chez les jeunes

Chez les juniors hommes deux nouveaux noms font leur apparition. Tout récemment impliqués dans l’Enduro, Théo Ruhlman et Quentin Schrotzenberger imposent leur rythme…

Ils terminent respectivement premier et second. Timothé Mille, vainqueur de la Coupe de France d’Enduro 2019, est troisième. Tous les trois dans le Top 20 au général du week-end, ça promet pour l’année prochaine !

Chez les cadets, Alexis Icardo, lui aussi vainqueur de la Coupe de France dans sa catégorie, s’impose. Il endosse le maillot du vainqueur et aura presque tout remporté cette année chez les plus jeunes. La relève est là !

Océane Husson remporte le titre junior féminin devant Hannah Stocky.

 

 

Chez les moins jeunes

Moins vif certes, mais pas moins hargneux ! La bataille ne fut pas acquise facilement chez les doyens de l’Enduro français. Là aussi les vainqueurs de la Coupe de France 2019 s’imposent.

Chez les Masters 1, c’est Camille Lepley, avec 30 secondes d’avance, qui a l’honneur qu’on lui chante la Marseillaise ! Il confirme sa domination chez les Masters 1 tout au long de la saison.

Chez les Masters 2, face à l’infatigable Gilles Doze on sent tout de même moins de hargne, puisqu’il enfile le maillot grâce à 1 minute et 20 secondes d’avance sur son dauphin.

 

 

 

 

La suite !?

Avec son report à la mi-octobre, ces Championnats de France de VTT Enduro sonnent le glas de la saison 2019 des compétitions d’Enduro nationales officielles. La saison 2019 touche donc à sa fin pour beaucoup des pilotes.

Place désormais à la trêve hivernale pour ceux qui ont l’envie et le courage d’arrêter de rouler ou du moins de lever le pied. Et, en attendant l’annonce des dates pour la saison 2020, on se retrouve l’an prochain pour des aventures similaires 😉

 

Résultats des Championnats de France VTT Enduro 2019 > www.chronosome.fr

Photos des Championnats de France VTT, par Marie Batista > www.bat-com.com

Article lu 2 453 fois. Merci !