Tito Tomasi poursuit son roadtrip “Las Americas” à travers le continent Nord-américain. Il nous raconte ses aventures des trails de Californie à la frontière canadienne…

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes – Récit, photos & vidéo : Tito Tomasi


 

 

From California to Canada

Le voyage continue ! Après le Mexique, nous avons mis cap au Nord pour rentrer aux USA par le Texas. Ce qui nous a permis de traverser vers la Californie du Sud par le Nouveau-Mexique et l’Arizona, avec des découvertes sympas et du bon temps.

 

 

Arrivés en Californie, nous avons fait réparer le van et je pouvais reprendre le vélo à fond, explorant les spots proches de l’océan mais assez hauts pour produire de gros ride, comme Saddleback Mountain ou le Mont Wilson, où je suis tombé nez à nez avec un gros ours !

De belles découvertes et la rencontre avec des communauté de locaux, ce voyage n’est pas seulement une compilation de super rides mais c’est aussi une immersion dans le monde du VTT américain, chargé d’histoire et de personnages. En Amérique du Nord, les gens roulent parce que les gens creusent des sentiers, c’est vital. Et donc tout s’organise autour de cet effort et des communautés. J’ai eu la chance de partager des ride avec des groupes de différents endroits comme Santa Cruz, Laguna mais aussi en Oregon et à chaque fois, j’ai beaucoup appris, rendant le voyage encore plus intéressant et profond.

Mais revenons à cet itinéraire de folie, en quittant Rossignol, à côté de Laguna, nous avons pris la Highway 01 direction le Nord, en logeant la côte direction San Francisco. Avec des arrêts dans des spots plus ou moins intéressants, mais on s’est toujours régalé, des trails ultra cassants de Santa Barbara, au flow de la montagne d’Or et puis les labyrinthes de Santa Cruz, on s’est régalé.

 

 

On s’est posé deux semaines à Santa Cruz, la découverte fut intéressante. Je ne m’attendais pas à cela, une terre de paradoxes plus ou moins positifs, mais c’est une réalité. Les vététistes américains se battent depuis toujours pour leur droit d’accès aux terres, pour la légalisation des sentiers. Le résultat c’est que 90% des ride autour de Santa sont illégaux, une aberration quand on sait que les plus grandes marques du milieu sont d’ici (Fox, Santa Cruz, Ibis, Spe…), même si aujourd’hui le tourisme du VTT fonctionne, des riders prennent des amendes de temps en temps. Et puis au même moment en ville des vélos sont volés chaque jour, la population de sans-abris envahie la ville et la drogue fait des ravages. C’est incroyable ! Mais ce coin est aussi un paradis avec des sentiers partout, du bon surf, un climat parfait et une vibration particulièrement agréable quand on prend le temps.

On quitte Santa et notre copain Olivier Guincetre avec qui j’ai eu la chance de passer un peu de temps, un mec en or qui a trouvé son paradis ici entre océan et forets de cèdres. Et on part quelques jours dans la région de San Francisco, découvrir la ville, le pont mystique et le berceau du VTT Un beau moment avant de filer dans les terres pour le Yosemite National Park.

 

 

On a adoré cet endroit magnifique et encore une fois on a découvert le paradoxe que l’on trouve souvent en Amérique du Nord. À savoir que cet endroit magnifique était autrefois le lieu de vie de plusieurs tribus de natifs, aujourd’hui c’est un parc national mais c’est aussi des restaurants, du business et des milliers de voiture par jour…

En traversant le col Tioga à 3000 mètres, on continue vers le Nord et on se dirige vers le lac Tahoe pour 10 jours d’exploration et de ride. Des sentiers assez variés et toujours des vues magnifiques, partager des rides en montagne avec Charlotte fut super. Et j’ai même réussi à faire le Tahoe Rim Trail, un itinéraire de 215km et 5000 mètres de dénivelé qui fait le tour du lac en trois jours, un must !

 

 

Après le lac, on continue vers le Nord, notre objectif est de retrouver de la famille à Seattle fin juillet pour rentrer au Canada ensemble ensuite.

Mais heureusement il nous restait assez de temps pour profiter du magnifique état de l’Oregon, couvert de forêts profondes d’où s’élèvent des volcans majestueux et couvert de glaciers, grandiose. On est passé quelques jours à Ashland pour trouver des ride rapides, poussiéreux et plein de sauts. Un spot solide qu’il faudra explorer à l’automne. Rouler autour de Mt Hood restera un des spots que j’ai le plus aimé avec des sentiers longs et perdus dans la montagne. On dormait dans la forêt au calme entourés d’animaux, un endroit magnifique.

 

 

Et puis finalement, nous sommes montés à Bellingham dans l’état de Washington, un spot mythique. Qui héberge des marques connues, des magazines et des shops de vélos uniques. C’était très intéressant de tout visiter et de rouler ces trails de folie, souvent agrémentés de sauts. C’est un type de riding particulier.

Après quelques jours on a décidé de foncer au Canada. En effet la famille avait décalé le voyage, on a donc décidé d’aller rouler des grosses montagnes en Colombie Britannique mais ça c’est pour le prochain épisode…

 

 

Merci pour votre soutien et pour vos partages.

La vie est précieuse.

Aloha

Tito

 

 

La vidéo “Las Americas 4”

Article lu 1 886 fois. Merci !