La récente sortie du nouvel Orbea Occam et sa prise en main n’ont pas manqué de soulever la question : avec un petit frère qui a tout d’un grand, quel est l’avenir du Orbea Rallon ?! À quel usage peut-il encore se destiner ?! A-t-il encore sa place au catalogue de la marque ?! 

À vrai dire, nous ne sommes pas les seuls à s’être interrogé : les têtes pensantes Orbea également, lorsqu’elles ont constaté les progrès obtenus par leurs travaux. Raison pour laquelle, immanquablement, la marque a aussi travaillé sur le Orbea Rallon, son porte étendard de l’Enduro…

Alors, en quoi consiste le Orbea Rallon, millésime 2020 ?! Qu’est-ce qui évolue ?! En quoi cela peut-il l’optimiser ?! Et qui y aura droit ?! On vous dit tout, et on vous donne même rendez-vous… À très vite !

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes – Photos : Orbea 


 

 

 

Jusqu’ici…

C’est le jeu du progrès auquel le milieu nous a habitué : alors qu’à ses débuts sur le marché, le Orbea Rallon R5 réussissait à rassembler certaines caractéristiques que la concurrence peinait à regrouper, voilà désormais ce même vélo poussé dans ses retranchements… par son petit frère, qui a tout appris, ou presque, de ce que le grand a défriché pour la famille. 

Pourquoi dit-on ça ? D’abord, parce que pour beaucoup, jusqu’ici, le Orbea Rallon R5 brillait justement pour sa polyvalence : débattement arrière contenu, compatibilité air & ressort, roues de 29 pouces, poids plutôt compétitif et raideur bien maîtrisée … Ensuite, parce que désormais, le Occam s’inspire fortement de tout ça, avec un débattement à peine plus contenu, et une suspension diablement efficace, si ce n’est plus, ou plus facilement ! 

À tel point qu’il fait resurgir, en plus de faire de l’ombre, les quelques défauts parfois évoqués au sujet du Orbea Rallon R5 : une suspension arrière volontairement très linéaire nécessitant de jouer finement des compressions BV/HV pour éviter le bottom-out… Et trois tailles seulement au catalogue, au dénomination particulières, qui plus est !

 

 

En conséquence…

Il y a donc nécessité, et matière, à faire évoluer le Orbea Rallon R5. Et c’est assez justement ce que fait la marque, en jouant sur plusieurs tableaux. Non, le Orbea Rallon n’est pas mort ! Il connait ici, une mise à jour à propos, vers un programme plus engagé encore… 

Nouvelle biellette...

Tout d’abord, le nouveau Orbea Rallon se pare d’une nouvelle biellette. C’est d’ailleurs l’unique changement architectural apporté au cadre. Différente de l’ancienne, elle implique inévitablement mais volontairement des changements de cinématique précis :

Voilà déjà le Orbea Rallon mis à jour, de manière ciblée, sur un point qui faisait débat. Dans l’idée, cette cinématique mise à jour doit surtout permettre d’optimiser le comportement du vélo, sans avoir à pinailler de trop en matière de réglages. 

Pour ceux dont c’était le cas jusqu’à présent, Orbea va plus loin : cette nouvelle biellette est aussi disponible à travers un kit en aftermarket, pour up-grader les Orbea Rallon R5 qui roulent déjà > 249€ sans nécessité de changer d’amortisseur.

 

Une nouvelle option...

En plus de cette nouvelle biellette, qui influence la cinématique, il est désormais possible d’opter, via le programme de personnalisation MyO, que nous avons découvert in situ chez Orbea, pour une fourche en 170mm de débattement au lieu des 160mm proposés jusqu’à maintenant !

Un choix qui n’est pas sans conséquence, puisqu’il engendre des modifications de géométrie non négligeables :

 

Nouvelles couleurs et nouveaux montages

En même temps, un niveau de gamme supplémentaire voit le jour et entraîne avec lui un découpage de la gamme différent ! Et, malgré une nouvelle géométrie, les lignes auxquelles le Rallon nous a habitué restent inchangées… seules quelques nouvelles couleurs viennent peaufiner l’esthétique du Rallon ! Voyons plutôt :

 

 

Qu’en penser !?

Quelque part, c’est beau : Orbea tente le pari de ménager la chèvre et le chou… Pour notre plus grand plaisir. On pense surtout à ceux qui, depuis quelques temps, profitent de leur Orbea Rallon R5 et qui auraient pu nourrir l’ombre d’un doute sur le niveau de performance ou la valeur de leur monture. 

La voilà mise à jour ! En tendant vers une suspension arrière un poil plus sensible en début de course sans pour autant bouleverser les grandes lignes de ce qui fonctionnait déjà très bien, l’Orbea Rallon 2020 continue à jouer le match des références Enduro 29 pouces !

Jusqu’à quel point ? Que vaut véritablement cette évolution ?! Nous verrons bien, et nous pourrons surtout en dire plus d’ici peu :  un Orbea Rallon MyO aux couleurs Endurotribe, les 2 biellettes et de quoi passer la fourche en 170mm sont sur le terrain, dès à présent ! Ça, on en reparle sous peu, c’est de bonne augure 😉

Article lu 7 365 fois. Merci !