La première manche de la tournée Maxiavalanche 2019 se déroulait sur les pentes andorranes de Vallnord les 15 & 16 juin derniers. Voici le compte-rendu et la vidéo officielle de l’épreuve…

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes – Compte-rendu : l’Organisation UCC Sport Event – Photos : Inovphoto


 

 

1ère étape des Maxiavalanches 2019

Conditions idéales pour la première étape Maxiavalanche 2019 qui en comprend 4. Un demi-millier d’addicts de la Descente Marathon se sont retrouvés sur les pentes la célèbre station de Vallnord en Andorre, théâtre depuis près d’une vingtaine d’années des meilleurs spots de Bike Park d’Europe du Sud.

 

 

La Maxiavalanche Europe Cup est comme toujours une compétition de convergence des meilleurs riders et des amateurs passionnés, et désormais la Méga Kid réservée aux 7-14 ans offre à la génération spontanée des enfants accros au VTT Alpin d’accompagner ou d’être accompagnés par leurs parents sur des parcours sélectionnés pour mettre en exergue les meilleures conditions de roulage possible.

C’était donc la Mega Kid qui ouvrait le week-end avec deux manches sur un tracé adapté, ils étaient 70 enfants roulant sur des VTT quasiment aussi performants que leurs aînés, freins à disques, amortisseurs et cadres à géométrie spéciale, et équipés de casques intégraux, gants longs, dorsales et coudières.

La catégorie Minimes est remportée par Eliot Seret (Sunn Cycle One), la catégorie Benjamins par Till Alran (X1 Racing), la catégorie Pupille par Juliano Lavergne (VTT Rando 04), et la catégorie Poussins par Tao Clerch (MTB Les Angles).

La prochaine étape de Mega Kid aura lieu dans le cadre de l’Electro Bike d’Auron dans les Alpes Maritimes, les 29 et 30 juin.

 

 

Les 100 prétendants à la catégorie reine de la Maxiavalanche Europe Cup allaient se départager au cours des 5 courses de qualifications samedi et tous les favoris annonçaient la couleur avec les victoires de Youn Deniaud (1ère manche), Kévin Miquel (2ème manche), Clément Charles (3ème manche), Nathan Secondi (4ème manche) et Olivier Bruwiere (5ème manche).

 

 

Les VTT à assistance électrique ont également leur droit de cité sur les Maxiavalanche, et une trentaine de e-riders s’alignaient sur la course de qualifications, remportée par Pierre Escriva.

 

 

Dimanche matin, dans des conditions idéales, la crème des riders sélectionnés en lignes A, B, C et D par lignes de 25 faisaient leur entrée sur la “plateforme d’envol” de Cubil juchée à près de 2500m d’altitude et offrant un panorama à 360° sur les sommets Pyrénéens.

La Descente Marathon de Vallnord est réputée pour sa capacité d’offrir sur 1500m de dénivelé négatif une variété technique qui met en exergue la polyvalence des concurrents.

 

 

Toute la planète VTT apprécie les images du départ et de l’enchaînement de grandes courbes qu’offre la partie sommitale. Il faut faire preuve de beaucoup de force et d’un sens aigu de la trajectoire pour trouver sa place dans le “paquet” de furieux qui jouent à celui qui freinera le plus tard pour se placer avant les deux-tiers du parcours, beaucoup plus exigeante techniquement et plus resserrée.

 

 

Youn Deniaud (Giant Factory Off Road Team) qui affectionne particulièrement la Maxi d’Andorre, ne manquait pas de se placer à chacun des départs des deux manches mais le gabarit tout en force de Kévin Miquel (SUNN Enduro Team) et la finesse de pilotage du sociétaire du Team Sunn allait lui permettre de dominer cette 19ème édition de Maxiavalanche de Vallnord en remportant les deux manches de course.

Ces deux leaders ont du batailler ferme pour monter sur les premières marches face à un Clément Charles (Radon Endur’Breizh Team) qui se rapproche chaque année de la plus haute marche, il termine troisième avec une 7ème place en première manche et une 2ème en seconde manche, idem pour le belge Olivier Bruwière (EnduroFabriek) qui est au pied du podium après une magnifique 3ème place en première manche. Le Tarnais Albin Cambos (Cube) complète le must du scratch devant les spécialistes de la Descente Marathon, Thibaut Soutadé (6ème), Nathan Secondi (7ème) et Arnaud Garanger (8ème) à l’issue des deux manches.

Autre objet de satisfaction, une poussée remarquée du nombre de féminines avec près d’une vingtaine de concurrentes, et comme toujours une très bonne tenue en comparaison avec les 450 coureurs masculins. La famille Charles est à nouveau à l’honneur avec la victoire d’Estelle (Radon Endur’Breizh Team) avec une 12ème et 11ème places aux scratchs de la catégorie Challengers. Morgane Such (Marin Bikes) est sa dauphine et Emilie Serre monte sur la troisième marche du podium.

 

 

Sur la course E-Maxi by Loisibike, Pierre Escriva (Xbikevo) confirme sa position de leader en remportant les deux manches, devant Yann Girard (Team Loisibike/Xbikevo), et Pierrick Lannes (Commencal).

La Maxiavalanche offre à tous les concurrents en lice des courses correspondant à leur groupe de niveau à l’issue des qualifications. La course Challengers qui prépare l’accès au 100 meilleurs de la Maxiavalanche Europe Cup est remportée par Noa Seret (Sunn Cycle One) qui a animé pendant plusieurs années la Mega Kid et a dominé la catégorie Cadets et Juniors ces dernières saisons. Ayant raté sa qualification pour une casse mécanique, il gagne au scratch à l’issue d’une remontée remarquable, suivi par les Espagnols José Francisco Alcacer Vidal (C.C. Vetenbike Castellon) et Iban Lopez Casacuberta (Biciequip Enduro Centelles).

 

 

Le troisième groupe est la catégorie Amateurs, remportée par Guillaume Botanelli, devant Frédéric Muratet et Jean-Denis Lauze.

La saison Maxiavalanche Europe Cup est désormais lancée, prochain rendez-vous de la spécialité Descente Marathon avec l’illustre semaine Mégavalanche de l’Alpe d’Huez du 8 au 14 juillet, 2ème étape Maxiavalanche à Cervinia les 27 et 28 juillet, au mois d’août Méribel les 24 et 25 avant la finale de retour dans les Pyrénées à Ax les Thermes les 14 et 15 septembre.

Résultats complets > www.timingzone.com/maxi-avalanche-vallnord-2019/

 

 

 

La vidéo officielle de la Maxi de Vallnord 2019

Article lu 2 974 fois. Merci !