Bienvenue dans le troisième épisode de cette joyeuse webserie, après un prologue en Californie Tito a pris la route vers le sud. Direction le Mexique à bord de Sam le van aménagé Ford américain, et bien-sûr de son épouse Charlotte.

A la découverte des meilleurs spots de VTT et de surf, le van bien chargé de planches et de Rossignol, le couple à descendu la péninsule de Baja California et finalement rejoint le continent.

Nous les retrouvons sur la route vers le parc National de Popocatepetl, non loin de Mexico, en direction des sommets pour rouler des altitudes affolantes…

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes – Récit, photos & vidéo : Tito Tomasi


 

 

Les volcans amoureux

Voilà l’objectif principal de ce voyage au Mexique, l’Iztaccuihuatl, un volcan culminant à 5230 mètres qui fait face au Popocatepetl, qui lui culmine à 5426 mètres. C’est un cadre incroyable, avec deux volcans dépassant les 5300m, l’un actif et l’autre avec quelques glaciers !

Un endroit unique, fort et paisible. Une vieille légende raconte qu’Iztaccíhuatl était une princesse amoureuse du guerrier Popocatepetl, le croyant mort à la guerre elle décida de mourir. Son amoureux revenu des combats il mourut de tristesse. Les deux légendes se transformèrent alors en volcans, dévoués à rester ensemble et à veiller sur Mexico et Puebla.

Alors que les légendes et la culture sont fascinantes, le ride est vraiment épique ici. Avec un terrain volcanique, des sentiers de randonnées et un dénivelé incroyable. En dessous de 4700 on trouve des sentiers funs et rapides mais au dessus c’est une autre histoire ! Tito et Charlotte ont pu profiter quelques jours en attendant une météo plus clémente. Essuyant les orages et profitant du spectacle de ces sommets qui jouaient avec le soleil.

 

 

Un matin Tito a quitté le van, sac sur le dos, couvert avec sa veste et autres caches-cou pour affronter le froid mordant de l’altitude, direction le sommet. Une ascension difficile mais toujours récompensée par des paysages majestueux. Après s’être perdu un peu, porté beaucoup, il atteint 5030 mètres d’altitude et découvre d’autres portages et d’autres dangers. Pris par le temps, il décide de s’arrêter et profiter, réalisant que la suite ne serait pas intéressante et assez dangereuse seul ici.

Commence alors une descente sans fin, avec des portages et d’autres moments sauvages, freeride, … Et puis enfin la pampa et les sentiers rapides, jusqu’à la forêt et le retour au van, pour retrouver Charlotte sain et sauf les yeux pleins d’émotions et de bonheur.

 

 

Le van reprend la route, traversant l’immense forêt de pin sous le regard des deux volcans géants. Au détour d’une piste, ils croisèrent cette petite communauté qui proposait des repas avec des produits locaux et fabriqués par les habitants. Tortillas de farines de maïs traditionnelles, des noirs et des bleus avec des légumes du jardin, du poulet du village. Le couple passe un moment agréable et repart en laissant quelques livres de coloriage “Pablo” pour les enfants.

Départ pour la région de Guanajuato, avec quelques jours de vélo de prévus mais aussi des stops touristiques sur le chemin.

 

 

Guanajuato et les locaux

Après quelques jours de visites pour découvrir quelques villages, ruines et autres églises, Sam arrive enfin dans la région de Guanajuato. C’est un peu en altitude et couvert de forêt. Une région connue pour l’exploitation minière et donc truffée de pistes et de sentiers.

Grace aux conseils de Jack, Charlotte et Tito se garent au bord d’un petit lac pour une nuit ou deux. Un endroit vraiment sympa entouré de sentiers. Jack fera le guide pour découvrir le coin.

 

 

Les sentiers sont différents et intéressants avec des zones rapides qui débouchent sur du cassant, des surprises qui ont vite fait de casser du matériel et créer quelques chaleurs.

Les jours suivant Tito a pu rouler avec les locaux sur quelques pistes plutôt enduro à travers les collines. Une belle expérience humaine et un bon moment sur le vélo.

 

 

Le van et Alfredo

Le voyage reprenait après cette pause vélo, direction le nord. L’objectif est de rallier les USA par le Texas pour tirer ensuite à l’ouest vers la Californie. Mais d’abord il a fallut s’occuper d’une fuite d’huile suspecte dans le passage de roue. Les voila donc bloqués sur Potosi pendant trois jours, le camion dans le garage d’Alfredo. Ce mécanicien mexicain honnête a bien travaillé et il s’avéra être très intéressant puisque président d’un groupe de biker locaux ! Ce groupe organise des journées d’aide auprès d’enfants défavorisés. Ils seront heureux de trouver des dizaines de livres de coloriage.

Le camion réparé cap sur la région des cascades et de lacs de Rio Verde, une région, chaude et tropicale ! Mais des visites intenses et de supers découvertes pour nos deux français.

La dernière portion de route fut rapidement avalée et un dimanche matin ils passèrent la frontière du Texas. Direction l’ouest et ses trésors …

 

 

Tito et Charlotte quittent le Mexique avec le sourire, heureux des rencontres et de cette découverte !

Le voyage continue, d’abord la Californie pour quelques mois avant de monter vers le nord et petit à petit rallier le Canada pour août. Et redescendre aux USA par le Montana à l’automne, suivant la course des saisons Tito et Charlotte tracent leur itinéraire en toute simplicité, les yeux ouverts sur un monde plein de paradoxes et de beautés.

Mais cette partie sera racontée dans le prochain épisode 😉

Vive La Vie

 

 

La vidéo “Las Americas 3”

Article lu 1 606 fois. Merci !