Direction le Mexique et ses pentes volcaniques pour la suite du road trip “Las Americas” en compagnie de l’artiste globe-trotteur Tito Tomasi…

 


Temps de lecture estimé :  4 minutes – Récit, photos & vidéo : Tito Tomasi


 

 

Épisode 2, le Mexique

Sur le continent, à la recherche des meilleurs sentiers dans un pays qui a beaucoup plus à offrir !

Le prologue de ce voyage s’est déroulé dans le Sud de la Californie, nous avons pu préparer le van, les vélos et notre équipement mais le voyage a réellement commencé lorsque nous avons traversé Baja California en trois semaines. En profitant pleinement de cet endroit magnifique, pour surfer et rouler. Ce fut une belle découverte pour nous, tant pour les paysages que pour l’accueil et le contact avec les Mexicains.

 

 

Finalement nous avons traversé la mer de Cortez et rallié la côte du Michoacan, un endroit magnifique et plus humide. Le coin parfait pour se poser deux semaines et surfer. Voila où commence cet épisode. C’est pendant ce voyage au Mexique que nous avons décidé de ramasser les déchets, le long de la route, sur la plage ou autre. Et là sur la côte il nous est apparu utile et intéressant de faire des panneaux de sensibilisation pour le petit camping de la plage.

Mais voila au bout d’un moment il fallait quitter la côte et reprendre la route !

 

 

Nous avons d’abord visité la zone de Morelia, les montagnes, les villages. C’était géant de se retrouver de nouveau sur la route, de s’émerveiller des paysages nouveaux, d’admirer des couchers de soleil sur les montagnes et de trouver des endroits épiques pour camper avec Sam notre van.

 

 

Le plus intéressant restera Morelia avec son centre d’art contemporain logé dans l’école d’art de cette ville coloniale. L’exposition montrait bien la fusion moderne de la culture apportée par les Espagnols il a y quelques siècles et les croyances/rites des natifs. Mêlant christianisme et chamanisme, classique et idoles, couleurs, rites et autres. Le Mexique gagna son indépendance par les armes vers 1813 mais l’influence se sent encore avec les édifices et la religion, se mêlant aux croyances locales.

 

 

Toluca

Depuis le début de ce projet le volcan Toluca était haut dans la liste de mes envies. Je savais que cet endroit serait épique ! Nous avons adoré ce volcan, surement parce qu’il est possible de dormir au bout de la route à 4000 mètres d’altitude. Nous sommes restés plusieurs jours là haut à profiter des soirées calmes et des journées d’exploration.

 

 

A l’inverse du calme des soirées, rouler ces sentiers était tout sauf calme ! Les sentiers sont super, parfois rapides, parfois techniques mais toujours glissants et imprévisibles. Je me suis régalé et le dernier jour, alors que Charlotte descendait le van dans la vallée, j’ai pu faire la traversée. Un ride qui partait de 4300 mètres environ dans la roche volcanique pour rallier la pampa et rentrer dans la forêt de sapins avant d’arriver dans une forêt plus humide. Mais plus je descendais et plus la chaleur augmentait et à la fin ce fut la fournaise des champs qui m’accueillit pour les derniers kilomètres.

 

 

Le Centre

Un road trip ne serait pas un road trip sans un bon mélange de culture et de ride, et avoir la chance de visiter l’impressionnant site de Teotihuacán était énorme. La ville pré-hispanique date de 700 avant JC et fut abandonnée il y a environ 600 ans. Un site gigantesque avec ses coins sacrés, ses temples et lieux de célébration, mais aussi ses secrets et ses reflets mystiques.

 

 

Le lendemain, nous avons la chance incroyable de ressentir Teotihuacán depuis les airs avec un vol en montgolfière. Un moment fort que je ne suis pas prêt d’oublier !

 

 

Nous avons effectuer toutes ces visites pendant la semaine sainte, ce sont deux semaines de vacances et de célébrations. Les gens se retrouvent en famille pour profiter, manger, boire et visiter des sites. On peut dire que nous étions plonger au coeur du Mexique.

Le prochain chapitre aura lieux dans une autre partie du Mexique, avec des volcans plus hauts, des riders locaux et un road trip vers le Nord.

Muchas gracias

Aloha

Tito

 

Merci à mes partenaires : Rossignol, Urge bike, Julbo, Fox, Shimano, RaceFace, Royal, Fabric, Hutchinson.

 

Las Americas Mexico – La vidéo !

Article lu 1 562 fois. Merci !