L’an dernier, la marque californienne présentait une totale nouveauté : le Ibis Ripmo, son premier vélo d’Enduro 29 pouces qui fait désormais parler la poudre, surtout entre les mains de Robin Wallner, en EWS. Cette année, c’est au tour de l’Ibis Ripley de faire peau neuve. D’où vient-il ? En quoi évolue-t-il ? Comment est la gamme ? Bref, qu’en est-il en détail ?

 


Temps de lecture estimé : 3 minutes – Photos : Lear Miller


 

 

Ibis Ripley 4

  • Destiné à l’usage Trail/All Mountain
  • Roues en 29 pouces 
  • 130/120mm AV/AR
  • Triangle AV/AR en carbone
  • Offset de fourche court
  • Reach de 475mm en taille L

 

Dans la tendance

Ce nouvel Ibis Ripley est clairement dans le mouv’. Il suit la tendance actuelle du Longer, Lower & Slacker – plus long, plus bas et plus couché – ou presque… Plutôt Longer, Slacker & Steeperplus long, plus couché et plus redressé !

Effectivement, il n’y a qu’à voir sa géométrie pour s’en convaincre. Il évolue pour avoir un tube de selle plus redressé de 3° par rapport à son prédécesseur, il s’allonge fortement en reach puisqu’en moyenne chaque taille grandit de 45mm et son angle de direction se couche d’un degré :

Plus long, mais aussi plus court par endroit ! C’est parfois mieux 😉 Les bases se raccourcissent de 12mm quand l’option la plus courte d’offset de fourche est choisie.

 

 

Air de famille

Ibis s’est fortement inspiré de son dernier Ripmo d’Enduro. Et visuellement, la ressemblance est frappante ! Les lignes esthétiques et l’image de la marque californienne sont bel et bien au rendez-vous : longue fixation centrale de l’amortisseur sur le tube diagonal, pied d’amortisseur ultra-long, triangle arrière asymétrique

Même si le double excentrique en guise de biellette basse reste au placard, ce nouveau Ripley utilise toujours le système de suspension habituel des Ibis : le DW-link, mais vise à être un poil plus progressif que l’ancien.

Finalement, comme le dit Ibis : un mini-mo est né ! C’est donc sans hésitation, qu’Ibis a profité de l’expérience acquise avec la fabrication du Ripmo pour en faire bénéficier ce nouveau Ripley, à tous les étages !

 

 

Détails

Et, cette fois encore, Ibis fait usage du carbone ! L’Ibis Ripley intègre donc des passages de gaines et durites guidées pour les faire passer avec facilité et sans jurons !

Il voit aussi les choses en grand : autant par sa capacité à loger un bidon grand volume sous l’amortisseur, qu’accepter le montage des tiges de selle télescopiques à grand débattement et des gros pneus en 2.6.

Malgré tout, du haut de ses 120mm de débattement et des ses roues de 29″l’Ibis Ripley reste un vélo de Trail ou d’All Mountain mais qui, visiblement cette année, s’endurcit, s’aguerrit et se fortifie pour accepter toujours plus de sollicitations. Et bien qu’il semble bodybuilder, le nouveau cadre reste plus léger de 300gr que son prédécesseur !

 

 

La gamme

Six montages différents sont disponibles, chez le distributeur français Race Company :

 

 

Le Ripley 4 en action

Article lu 2 747 fois. Merci !