Parmi les casques iconiques du milieu, le Fox Rampage Pro Carbon – Fox RPC pour les intimes – fait partie des meubles ! Voire des piliers. C’est en tout cas le fond du message que la marque transmet au milieu en présentant la toute dernière version de son intégral haut de gamme. 

Justement, en parlant de casque intégral… Et d’Enduro… Où en est-on ? Vers quoi tend-t-on ? Et le Fox Rampage Pro Carbon a-t-il encore des arguments pour jouer dans cette cour ?! Sur le papier, oui. Mais ce n’est pas tout de le dire. Voyons en détail..!

 


Temps de lecture estimé : 6 minutes – Photos : Fox & Enduro World Series


 

 

 

Les tendances du moment…

À ses débuts, l’Enduro avait connu un premier débat. Courir en casque Jet était d’abord autorisé en course. Il arrivait même, parfois, que les pilotes changent de casque en fonction des spéciales. Intégral un samedi de Tribe 10 000 très descendant, puis Jet le dimanche, très pédalant.

Puis, les règles ont évolué, rendant l’intégral obligatoire pendant un temps, avant de rétro-pédaler. Et depuis, les tendances, non plus les règles, vont et viennent, se concurrençant les unes après les autres pour tenter de prendre le dessus : intégraux issus de la Descente, casques à mentonnière amovible, intégraux légers dédiés à la pratique…

En la matière, Fox se montre à l’écoute et n’hésite pas à jouer sur tous les tableaux. Le Fox Flux pour ceux qui ne jurent que par le Jet, le Fox Proframe parmi les intégraux light et ventilés, et le Fox Rampage Pro Carbon, revisité aujourd’hui, pour ceux qui veulent optimiser la sécurité par dessus tout…

 

 

Le summum…

Dans ce contexte, les intégraux les plus en verve, comme le Fox Rampage Pro Carbon, auraient besoin de se démarquer et se débarrasser de cette image de casques lourds et chauds. Les marques ont donc tendance à en faire de véritables bijoux : chers, travaillés, bardés de détails… 

Les intégraux de descente les plus anciens du marché – j’entends par là implantés depuis longtemps, et qui ont su se faire un nom – cherchent désormais à capitaliser sur leur statut. Le Fox Rampage Pro Carbon en fait partie. Il doit donc être à la hauteur de sa réputation, et de l’investissement : 500€ PPC, pour un poids qui reste à confirmer.

 

 

Lignes…

À ce sujet, on commence le coup d’oeil par une logique appréciation des lignes. Qu’on le veuille ou non, le casque incarne l’image et le visage que l’on offre au monde une fois la tête dedans ! Et en matière de formes et de codes, les sensibilités sont nombreuses…

Voici donc l’identité propre au dernier Fox Rampage Pro Carbon ! Et pour l’apprécier, on commence par faire usage des images du modèle raw, sans peinture et graphisme pour tromper l’oeil. Les lignes, à l’état brut…

Ces lignes sont ainsi disponibles brutes de pomme sur l’un des modèles de la gamme Fox Rampage Pro Carbon qui sort en ce printemps 2019. Pour les autres, une version noire nacrée/paillettes toute aussi sobre, et des modèles forcément plus colorés, auxquels les artworks apportent une touche de dynamisme supplémentaire…

 

 

… Et les détails !

Si l’on s’en tient à la logique exposée ci-dessus, le Fox Rampage Pro Carbon peut être beau, il doit aussi faire le plein de détails et de choix de conception intéressants pour justifier son positionnement haut de gamme. En voici la liste, en vidéo…

En matière d’Enduro, l’aération est forcément un argument, tout comme les mousses X-static qui luttent contre l’humidité. Le Fox Rampage Pro Carbon semble donc rassembler en bonne partie ce qui a fait le succès de ses petits frères, Proframe et Flux

Mais ce sont d’autres arguments qui sautent aux yeux. Notamment ceux en matière de sécurité. La double densité de mousse EPS est quelque chose d’établi pour un casque haut de gamme. L’usage d’un dispositif pour gérer les forces rotationnelles à l’impact aussi. Le Fox Rampage Pro Carbone introduit d’ailleurs le dispositif Fluid Inside à cette occasion.

Il se distingue surtout en poussant le concept de coque frontale – intégrant la mentonnière et le contour des yeux – à son paroxysme, avec une surface de répartition particulièrement étendue. Même topo, même combat, avec la fixation magnétique de la visière, selon cette fameuse ligne oblique mise en évidence précédemment.

 

 

Enduro = Gravity ?!

Une débauche qui fait envie, et qui, comme on l’exposait en introduction, replace les intégraux à proprement parlé sur le haut du panier… Mais est-ce que tout ça a encore sa place en Enduro ? Même si l’état des lieux fait en début d’article peut sembler mettre les casques intégraux purs et durs sur la sellette, les arguments du Fox Rampage Pro Carbon n’en font pas moins un prétendant intéressant.

Keegan Wright a roulé avec, et fait second à Rotorua, avec le Fox Rampage Pro Carbon sur la tête… Mais sans gants ! Bref, la sécurité et le confort sont des aspects à jamais subjectifs, auxquels chacun doit être libre d’apporter la réponse qu’il souhaite. Alors pourquoi pas ? D’une certaine manière, le marché et l’offre n’ont jamais été aussi larges. Alors, laissons la porte ouverte. On va rouler le Fox Rampage Pro Carbon, sous peu,  pour en savoir, et en dire plus… À bientôt !

Article lu 2 730 fois. Merci !