Depuis quelques temps déjà, Mohawks Cycles, distributeur de la marque Pivot pour la France, jouait le jeu des contrats co-factory et assurait une certaine présence sur la scène Enduro française.

Pour 2019, le projet va plus loin et pousse le bouchon jusqu’à devenir Team FFC. Coup d’œil sur les effectifs, le projet et le programme de ce nouveau prétendant au titre de Champion de France Enduro par équipe…

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes – Photo : Team Pivot Supertour


 

 

À la manœuvre

Jusqu’ici, il n’était déjà pas rare de croiser des Pivot aux mains de quelques bons pilotes du circuit Enduro français. On pense notamment au très impliqué Kevin Locquet, jamais avare pour rouler, et vite si possible.

Logique donc de le retrouver parmi les cadres du Team Pivot Supertour qui voit le jour. À ses côtés, Alexandre Cauchy, qui n’est autre qu’un des gérants très impliqués dans les développements de Mohawks. À eux deux, voilà un tandem aux réseaux et carnets d’adresses bien fournis.

Jonathan Sanchez, déjà ambassadeur Pivot, les rejoint pour assurer l’encadrement effectif de l’équipe à chaque week-end de compétition. Entre le matériel du team et son brevet d’état, le voilà paré pour gérer et animer, au quotidien, un effectif par ailleurs bien fourni…

 

 

Espoirs et confirmations

En plus des cadres du team, ils sont en effet six pilotes à rejoindre l’équipe pour cette première année d’existence. Des recrues jeunes et pleines d’espoir en partie, plus mûres et valeurs sûres pour d’autres…

 

 

Le programme

Si ces ambassadeurs Pivot sont regroupés pour 2019, c’est pour une ambition affichée : celle de jouer le titre de Champions de France Enduro par équipe. Logique donc de retrouver en priorité l’effectif au grand complet sur les manche du Championnat dont le calendrier vous était dévoilé il y a quelques semaines sur Endurotribe, et qui débute les 23 et 24 mars.

Reste qu’en complément de cet objectif commun, chacun garde à cœur de remplir des objectifs individuels à la hauteur de ses ambitions. On pense notamment à Mélanie Pugin, qui devrait retrouver Simon Hanoux sur les EWS Européennes en 2019, où elle peut porter haut les couleurs de l’équipe.

On pense également aux autres moments clés de la saison nationale que peuvent constituer la Megavalanche, la Mountain Of Hell, le VV Festival ou certaines manches de ce qui s’appelait le 1001 Enduro Tour jusqu’à il y a peu.

Enfin, et presque surtout, Mohawks Cycles, à l’origine de cette équipe, organise chaque année un ensemble de journées test réparties sur le territoire, au contact de ses magasins. Les pilotes de l’équipe y sont une nouvelle fois attendue pour faire part de leur expérience de leur coups de guidons avertis.

 

 

Le matériel

L’occasion, certainement, d’y parler du matériel qu’ils prévoient de mettre à profit cette saison. Logiquement, les marques du catalogue Mohawks. Le Pivot Firebird 29 très certainement, les nouvelles générations de roues Enve ensuite, les accessoires Praxis, Bike Yoke, WTB, Panzer et orange Seals… Mais aussi des tenues signées Supertour, Giro et Smith.

Rendez-vous donc dès la fin mars, dans les montagnes du Caroux, pour voir quelle hiérarchie se met en place entre les nouveaux venus, tout de beige et noir vêtus, et les tenant du titre de Champions de France Enduro par équipe, le Team Rocky Sports. Sur le papier en tout cas, la bataille s’annonce belle !

Article lu 1 778 fois. Merci !