Désormais soutenu par Rossignol, Tito Tomasi nous présente son nouveau projet de voyage Las Americas. Oubliez ses fameux trips en solitaire dans des endroits reculés en montagne, cette fois-ci il nous embarque avec sa femme pour un road trip de quelques mois entre le Mexique, les USA et le Canada.

Mise en bouche avec ce prologue…

 


Temps de lecture estimé : 8 minutes – Récit et Photos : Tito Tomasi


 

 

 

Le Prologue

Un voyage à travers l’Amérique Centrale et l’Amérique du Nord a toujours un début. Il a une idée et un concept, le notre est simple, découvrir et se régaler. Dans un voyage à travers le Mexique, les USA et le Canada en quête de beauté et de bonheur.

On vous invite à vous joindre à nous, pour découvrir ces étendues magnifiques tout au long de la route, prenez un siège et on conduit !

 

 

Qui nous sommes ?

Je suis Tito, un vététiste de 34 ans voyageur et artiste. D’habitude spécialisé dans les traversées en montagne au long court et sans assistance me voilà engagé dans un voyage différent parce qu’il est beaucoup plus long et parce que cette fois je le partage avec ma femme Charlotte. Nous sommes habitués à vivre dans un van parce qu’en France je passe presque plus de temps dans celui-ci que dans mon appartement !

 

 

Charlotte ma femme a 31 ans, elle est Française et c’est une infirmière. Elle a quitté son travail comme prévu et nous sommes maintenant en train de réaliser ce voyage de rêve. Elle va pouvoir rouler et surfer bien plus que toujours !

Nous avons décidé de ce périple ensemble, attiré par la dimension sauvage est très spéciale de ces terres. Mais aussi parce que beaucoup des états que nous allons traverser nous sont encore inconnus, et ce malgré 10 ans ensemble à bourlinguer plusieurs mois par an.

 

 

Commençons par le début

Un voyage comme ça ne se fait pas facilement, nous l’avons planifié et nous avons travaillé dessus pendant deux ans. En dessinant notre parcours, avec ce que nous voulions vraiment voir et rouler. Et puis un des points les plus importants fut de trouver le véhicule, au début nous étions intéressés par un gros camping-car mais finalement au regard de la consommation, des conditions de route au Mexique mais aussi de la distance nous avons décidé de nous orienter vers quelque chose de plus petit. Un mois avant le départ j’ai trouvé ce Ford E250 et j’ai craqué dessus direct.

 

Nous avions déjà commencé à déménager et à nous organiser 45 jours avant le départ, avec les fêtes, l’hiver et autres ce fut sportif. Mais finalement nous avons réussi à tout faire, à voir les amis et la famille et un dimanche matin sous la pluie nous nous sommes envolés vers Los Angeles !

 

 

Prends une couette

Nous sommes arrivés chargés comme des mules à l’aéroport de Los Angeles, Brian le vendeur du van était là avec Sam, notre petit camping-car. Nous l’avons découvert de nuit avec les yeux embrumés et éclatés par le décalage horaire. Brian nous a libéré en pleine nuit et nous avons dû faire quelques magasins pour nous procurer de quoi dormir et manger cette première nuit. Les jours d’après, ce ne fut que pluie et organisation.

Nous avions besoin de tout pour notre vie de nomades, de la cuisine aux outils. Nos vélos et nos planches avaient besoin de trouver un endroit dans le camion, on a conduit dans tous les coins et visité quelques garages pour construire des barres de toit mais après plusieurs jours de recherche il s’est avéré que c’était impossible avec le nôtre. On a donc décidé de faire ça un peu à l’arrache mais avec du style, et on a donc troué le toit pour y installer quatre crochets !

 

 

Donc voilà pendant deux semaines nous avons conduit entre San Diego et Santa Barbara, Hollywood et Los Angeles Nord, visitant et profitant bien, mais notre customisation du van ne s’est pas arrêtée là, nous avons réparé et amélioré un paquet de choses mais aussi construit un meuble pour ranger plus de choses et de nourriture en prévision du long voyage.

Et finalement nos vélos et nos affaires sont arrivés chez Rossignol Bikes USA à côté de Laguna, nous avons pu commencer à rouler et découvrir la Californie sous un point de vue différent. C’était vraiment génial de rouler et rencontrer des gens ! Avec une communauté forte et des tonnes de sentiers, cet endroit est vraiment super pour un vététiste.

 

 

Ça roule

Voilà un nouveau monde ! Les premiers tours de roues, c’était que de la découverte, un nouveau terrain, un nouveau vélo, tout était nouveau même mon casque Urge et mes habits Royal. Me voilà parti pour mes premiers virages sur mon Rossignol All Track à côté de Laguna avec Ash, sur des trails bien défoncés mais aussi rigolo.

Un bon mélange de sentiers pour tester ce nouveau vélo, et j’ai tout de suite aimé. Plus tolérant, il saute et drift bien comme il faut. Ash m’a guidé sur des lignes de fou dans les collines au-dessus de l’océan.

 

 

J’ai fait quelques tours dans le coin et vraiment aimé la région de Laguna, mais le mauvais temps était de retour on a donc décidé de s’échapper vers Palm Springs. Avec des inondations et des coulées de boue de partout, notre périple vers Palm Springs est devenu une aventure, mais nous avons réussi à atteindre la vallée de Coachella, nous offrant une vue de folie sur les montagnes, la vallée profonde et les lacés endiablés du sud.

 

 

Les sentiers étaient vraiment supers et descendre des sapins aux palmiers était vraiment incroyable ! Totalement convaincu du potentiel VTT en hiver et à l’automne, j’ai adoré la dimension et le voyage en plein désert. Avec des vues sur les montagnes enneigées, la vallée aride et la montée une Big Bear au loin.

 

 

Ce fut un super moment pour rouler et faire des images. Les sentiers que j’ai roulé étaient un parfait mélange de passages techniques et passages bien à flow. Je commençais à bien connaître le vélo et pouvais en tirer avantage. Ce vélo est en alu et en 27,5, une conception simple et fiable avec un montage au top.

 

 

La géométrie équilibrée permet de facilement placer le vélo dans les parties plus lentes et de trouver des lignes joueuses. Le triangle arrière en aluminium donne plus de flexibilité et de fun dans les virages ce qui procure un sentiment une sensation vraiment plaisante, mais aussi peut générer de la vitesse.

 

 

En route vers le Sud

Maintenant que nous avons tout et que le van est prêt, c’est le moment de prendre la route et de traverser la frontière. Le premier chapitre de notre voyage va se passer au Mexique, départ pour Baja California, notre objectif est de rejoindre les volcans dans la région de Mexico la capitale.

Un périple de 3000km aller simple que nous prévoyons de faire en deux mois. Des étendues désertiques plates aux volcans couverts de neige, du désert à la forêt tropicale ! Nous nous attendons à quelques surprises mais ce qui est sûr c’est que nous allons avoir un accueil chaleureux et de la super cuisine.

 

 

Pablo

En 2016 avec Charlotte nous avons décidé de créer “Vive La Vie”, une association caritative à but humanitaire, en 2016 et 2017 nous avons récolté de l’argent et aider un orphelinat à Katmandou. Mais en 2019 nous avons décidé de changer de direction et de travailler sur des projets environnementaux, pour ce voyage nous gardons le contact avec les enfants mais nous allons travailler sur la prise de conscience et l’art.

Notre but est simple nous allons distribuer des centaines de cahier de coloriages à travers le Mexique, ce livre sympa à lire et à colorier donne des informations à propos de l’environnement, la pollution et même des conseils pour réduire notre impact.

 

 

Ce carnet est à propos de Pablo, un garçon de 11 ans vivant en Amérique Centrale. Il aime la nature et un jour il découvre une tortue piégée dans un filet de pêche, il décide donc de comprendre la pollution d’aujourd’hui et comment la combattre. Nous donnons quelques informations à propos du plastique et de la pollution, mais aussi comment réduire notre impact, recycler ou alors agir en communauté.

Travailler sur ce projet était très intéressant, j’ai fait les dessins alors que Charlotte m’aidait avec des informations précieuses, les actions et l’histoire de Pablo. Ce projet est important pour nous, en essayant de faire quelque chose et d’attirer l’attention sur les problèmes environnementaux. Nous ne sommes pas parfaits car nous polluons aussi beaucoup avec notre périple mais nous croyons en l’action et en l’inspiration.

Malheureusement l’édition et l’impression du livre c’est fait tardivement, et je n’ai pas été capable de communiquer dessus en avance, mais si la cause environnementale vous parle et que vous voulez nous aider un peu nous avons ouvert un projet Ulule où vous pouvez placer vos donations. Celles-ci aideront à payer l’impression, des crayons de coloriage et la distribution.

Nous proposons différents niveaux d’engagement sur ce projet, allant de la simple donation avec un gros remerciement à des plus grosses donations où nous offrirons des livres photos et plus d’objets pour remercier les plus généreux. Et pleins de surprises. Mais chaque don aidera pour ce projet !

Merci pour votre soutien 😉

Aloha !

Tito

 

Mise en bouche du Mexique en vidéo

Article lu 2 045 fois. Merci !