C’est une constante ! Pour définir les vainqueurs des classements généraux de la saison : des points sont attribués aux pilotes en fonction de leur place à l’issue d’un week-end Enduro World Series. Mais les barèmes changent en 2019…

A (re)lire aussiMise à jour des règles anti-dopage et éthique des athlètes

 


 

Jusqu’ici, les barèmes de points Enduro World Series étaient différents entre catégories masculines et féminines. Ainsi, les premières féminines empochaient moins de points que leur homologues masculins. Au départ, cette mesure était issue d’un barème pensé surtout pour attribuer les points équitablement au sein d’un groupe plus restreint de compétitrices.

Ce décalage pouvait néanmoins avoir un effet pervers en matière d’image, la compétition des filles paraissant moins valorisée que celle des hommes. Les barèmes Enduro World Series 2019 évoluent donc en attribuant désormais les mêmes nombres de points aux 3 premiers hommes et femme élites dans leurs classements respectifs. Les écarts de points entre la 1ere, la 2eme et la 3eme place restent inchangés.

Par contre, passée la troisième place, les points attribués changent, pour s’adapter au nombre plus restreint de participantes féminines. Surtout, les écarts de points entre les places suivantes sont bien plus importants – 25 à 45 points – que par le passé – 10 points seulement.

Un changement qui va forcément donner du piment à la compétition, là où finalement il y a le plus de bagarre. En 2018, il n’était pas rare que la troisième place soit disputée par 3 ou 4 compétitrices de niveau très proche. L’issue finale aura d’autant plus d’importance désormais !

Article lu 1 632 fois. Merci !