7.5
/10

En matière de pédales plates, le marché est large et varié, comme nous l’avions vu lors de notre grand comparo. Il n’est cependant pas encore figé, comme le montre les pédales Pedaling Innovations Catalyst. Elles apportent de la nouveauté, mais quoi exactement ? Dans quel but ? Et finalement, révolutionnent-elles ce segment ? Réponse à l’essai Endurotribe !

 

 

90 euros
500g
127x95x16mm
Environ 20h de roulage, avec différentes chaussures

 


Temps de lecture estimé : 6 minutes


 

Est-ce pertinent ?

Les pédales Pedaling Innovations Catalyst sont en quelque sorte un concept. Par sa grande plateforme, plus longue que large, elles proposent une nouvelle vision de la stabilité du pied sur la pédale.

En effet, selon son créateur controversé, James Wilson, entraîneur de profession, le VTT, et notamment la descente, est un sport favorisant les mouvements de hanches grâce à la contraction des fessiers.

Suite à ce constat, il décide d’allonger la plateforme de façon à rigidifier le pied et induire le travail de la hanche. Ainsi, les pédales Pedaling Innovations Catalyst visent à :

  • stabiliser, équilibrer et rendre plus confortable l’appui du pied par une grande plateforme,
  • rigidifier le pied pour un meilleur rendement au pédalage,
  • favoriser le travail de la hanche plutôt que celui des chevilles, tout de même moins puissantes, pour un meilleur contrôle du vélo.

Et comme nous l’avions vu dans notre dossier sur les pédales platesles dimensions de la plateforme influencent grandement la stabilité, l’appui du pied et l’équilibre qui en découle. Cependant, pour en tirer profit, la marque conseille de positionner son pied plus en avant qu’à l’accoutumée. Une position centrée sur la pédale. L’essai validera-t-il cette position ? Ne serait-elle pas trop déstabilisante ?

Reste que, jusqu’ici, ce concept a du sens, tient la route et avance des arguments pertinents. Maintenant, reste à voir sur les sentiers…

 

 

Est-ce pratique ?

Malgré tout, j’étais perplexe sur différents points. Premièrement, avec sa grande plateforme, heurterai-je tous les cailloux sur mon passage ? Ensuite, comme elle rigidifie mon pied, serai-je moins mobile et moins à l’aise dans les gestes techniques ou parties cassantes ? Et enfin, quels types de chaussures pourraient véritablement convenir ?

Mais voilà qu’à l’usage, l’encombrement n’est pas plus important qu’une paire de HT M05 ou Hope F20. Les Pedaling Catalyst conservent une largeur tout à fait dans les mesures actuelles. Elles ne se différencient que par leur longueur, qui n’affecte donc pas leur encombrement latéral. Il n’y a donc pas un risque plus important de taper dans les rochers !

 

 

Est-ce utile ?

La rigidité que procure les Pedaling Innovations Catalyst est pour le moins déroutante sur les premiers tours de roues. Cette nouvelle sensation demande un temps d’adaptation. Les premiers bunny-up le confirment, le pied ne travaille pas pareil…

Et effectivement, une position plus en avant incite le travail de la hanche et procure un meilleur appui sur les pédales ainsi qu’un meilleur contrôle du vélo. Cependant, la position n’a pas besoin d’être aussi extrême que ce qui est préconisé. Et pour ma part, je l’appliquais déjà avec des pédales plates plus classiques. Certes un poil moins stable, il faut l’avouer, mais procurant la même sensation de contrôle et d’assurance !

Ensuite, le rendement est réellement meilleur. On ne dépense pas inutilement de l’énergie à contracter la voûte plantaire, la plateforme de la pédale le fait pour nous. La stabilité du pied est améliorée, l’équilibre général est meilleur, notamment en descente. Les transferts de masse et l’inclinaison du vélo en courbe sont facilités.

Ceci implique donc un choix de chaussures différent. Les chaussures à semelles souples sont désormais les bienvenues, par contre, comme la plateforme n’est pas concave et que les picots sont espacés, les plus rigides devront passer leur chemin au risque de glisser sur les parties lisses de la plateforme…

 

 

Quelle durée de vie ?

Globalement, la construction des Pedaling Innovations Catalyst est similaire au reste des pédales plates du marché : axe, roulements, joints, matière, picots… Mais ici les picots latéraux s’arrachent facilement en roulant, comme ils se foirent tout aussi facilement au montage.

Leur filetage est trop court, pas assez profond pour assurer le bon maintien. A la moindre contrainte, il lâche…

Et comme nous allons le voir, les picots sont véritablement indispensables sur ces pédales pour assurer un minimum de grip

 

 

Ce qui peut progresser ?

Effectivement, comme pour la plupart des pédales plates, les picots mériteraient d’être traversants pour être plus résistants. Mais la qualité des taraudages participe aussi à leur durée de vie…

De plus, les Pedaling Catalyst souffrent d’un manque de grip. Non pas que les picots soient trop courts, pas assez nombreux ou mal répartis… En fait, elles ne sont pas concaves.

Elles sont livrées avec 2 longueurs de picots : 6 et 8mm. Bien évidemment les plus longs procurent plus de grip, car ils pénètrent plus profond dans la semelle des chaussures. Mais la plateforme reste dans l’ensemble plate et son épaisseur est identique en son centre comme à ses extrémités.

Les chaussures ne peuvent donc pas s’enfoncer et se caler dans la pédale. Malgré tout, il est possible d’améliorer l’adhérence en raccourcissant les picots latéraux ou en rallongeant les autres mais le gain reste faible !

 

 

La concurrence ?

Certains pourraient croire que les pédales Crank Brothers Stamp Large sont concurrentielles. En effet, elles ont aussi une très grande plateforme. Cependant, quand les Pedaling Innovations Catalyst s’allongent pour atteindre les 126mm de longueur, elles conservent une largeur de 95mm. Les Crank Brothers Stamp Large sont moins longues mais plus larges. Elles ne rigidifient donc pas autant le pied que les Pedaling Innovations Catalyst et sont aussi plus encombrantes.

Ainsi, les Pedaling Innovations Catalyst n’ont, à l’heure d’aujourd’hui, aucune réelle concurrence sur le marché. C’est pourtant un concept qui s’appuie sur différentes études et sur le discours de James Wilson qu’il s’évertue d’appliquer avec ses pilotes depuis des années. Dans ce cas précis, la concurrence aurait un réel intérêt pour Pedaling Innovations : copier son produit pour ainsi valider son discours et ancrer son concept dans le marché et les pratiques. Mais s’il est protégé par un brevet, c’est le serpent qui se mord la queue…

 

 

Est-ce que ça les vaut ?

Avant de se prononcer, il faut distinguer deux facettes à ce produit. D’une part le produit en lui même, les pédales Pedaling Innovations Catalyst, et d’autre part le concept, une plateforme plus longue pour une multitude d’avantages !

Dans le premier cas, le manque de grip est le principal point noir qui les cantonnent d’ailleurs à une utilisation plus All Mountain qu’Enduro. Pour améliorer la qualité et la durée de vie, la conception et le choix des picots demande aussi à être revu. De toutes évidences, les pédales Pedaling Catalyst méritent d’être plus abouties…

Cependant, leur concept est véritablement intéressant. Par une analyse des mouvements du pilote, il vise à optimiser l’existant et la pratique. Farfelu sur le papier pour certains, il suffit d’essayer pour s’en emparer et se convaincre de son véritable intérêt. Il amène son lot d’avantages indéniables et non négligeables : gain de stabilité et d’équilibre, meilleur rendement et contrôle des mouvements du vélo. Reste à chacun de peser les plus et les moins, et de franchir le pas ou non…

Pédales plates Pedaling Catalyst
Pertinent ?9
Pratique ?8
Utile ? 8.5
Durable ?6
Abouti ?5
Concurrentiel ?9
Bon marché ?7
Principale qualité
Gain de stabilité et de rendement
Principal défaut
Manque de grip
7.5
/10
Conclusion
Même si les pédales plates Pedaling Catalyst souffrent d'un manque de grip et méritent d'être plus abouties, elles ont au moins le courage d'avancer un concept véritablement intéressant, qui pourrait bien faire changer la vision des pédales plates actuelles.

Article lu 4 740 fois. Merci !