Il y a quelques temps, je passais une journée en compagnie du Team Sunn en vue d’un article à paraître sous peu. L’occasion de parler (du) vélo et d’apprendre à connaitre un peu plus chacun. Dans le lot : Kevin Miquel, auteur de son premier podium en Coupe du Monde en septembre dernier. 

Posé, sensé, clair dans ses idées… Le discours de Kevin à propos de sa culture sportive, de sa passion pour le vélo et de l’actualité récente qui touche l’Enduro m’interpellent : de ces visions qui méritent d’être entendues et partagées pour apporter autre chose aux débats. Rendez-vous est donc pris, quelques jours plus tard, pour tendre le micro du Podcast Endurotribe…

 


Temps de lecture : 2 minutes – Temps d’écoute : 20 minutes


 

 

Penalty sans gardien…

Sous ses airs de beau gosse, Kevin manie, ce jour-là, l’art du double sens, de l’ironie et de l’humour pince sans rire. L’œil pétille ! Pour ce Podcast Endurotribe, rendez-vous est fixé à Gordes, sur ses terres. Celles du Vaucluse, à deux pas de Cavaillon, secteur où il a appris à faire du vélo…

 

 

Mais aussi celle où il a grandit, et fait des rencontres… Nous voilà au Cercle Républicain, un lieu qu’il définit lui même comme un penalty sans gardien lorsque qu’il s’agit de poser le vélo et faire parler d’autres qualités.

Aujourd’hui pourtant, on est venu parler vélo… Mais on comprend mieux les sens cachés, et la richesse d’interprétation de ce choix, une fois l’interview débutée. La culture sportive dans laquelle il a grandit et qu’il défend. Et pour ça, rien de mieux que de jouer à domicile, en terrain connu.

 

 

Décomplexé !

Au cours de cette interview, je ne suis pas déçu. Je retrouve plus encore le Kevin Miquel décomplexé qui m’avait interpellé quelques jours avant. Un gars posé, aux idées plutôt claires et surtout, viscéralement attaché à d’où il vient : sa famille, ce qu’elle lui a appris, ce qu’il en a retenu.

 

 

Et l’air de rien, dans le contexte actuel de soupçon de dopage, d’évolution de la discipline et à l’aube d’une saison 2019 qui débute, ses propos font du bien. Kevin prône l’ouverture et l’échange plutôt que l’affront et les tensions. Frais, ouvert, de bon sens et malgré tout très engagé sans nécessairement polémiquer… 

 

 

Le Podcast

Voici donc le Podcast Endurotribe de Kevin Miquel. Un bon moment à écouter en voiture, au petit déjeuner, dans le métro, en liaison, sur les WC ou sous la douche, à l’atelier, en faisant la vaisselle ou le ménage…! Bref, partout où les mains et les yeux doivent rester libres, mais où un coin d’esprit attentif reste disponible 😉

Article lu 4 956 fois. Merci !