Pilotes du Radon Endur’Breizh Team, Estelle et Clément Charles nous présentent leur projet “258m”. Pour Endurotribe, ils nous racontent en prime les coulisses du tournage…

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes – Réalisation : Thibault Maîtrejean – Drone : Yann Le Naour


 

 

Estelle et Clément, soeur et frère

Pour les personnes qui ne nous connaissent pas nous sommes Estelle et Clément Charles, 21 et 24 ans, frère et sœur, surnommés par nos copains des montagnes “les p’tits bretons” ou “mini-Charles”.

Nous sommes licenciés (depuis 2008 pour Clément et 2009 pour Estelle) au club de l’école VTT du Lié, à Ploeuc-L’Hermitage (en Bretagne), bien connu des crosseurs avec notamment les championnats de France de VTT en 2017.

 

 

On a commencé par pratiquer la descente avant de se tourner vers l’Enduro en 2014. On participe aux Maxiavalanches, Mégavalanche de l’Alpe D’Huez, aux Coupes de France, et depuis 2017 aux EWS européennes, sans compter les Coupes de Bretagne. Le programme est chargé !

Après une belle saison pour Estelle en 2017 avec trois victoires en U21 sur les EWS et une victoire sur la Coupe de France aux Orres, elle termine, en 2018, 1ère de la Maxiavalanche de Vallnord, 2ème de la Mass-Start du VVF, 2ème de la Mégavalanche et 2ème du général des coupes de France. Malgré une saison, en réalité, mitigée, une 13ème place à la finale des EWS à Finale Ligure est satisfaisante.

 

 

Quant à Clément, en 2017, il a aussi fait quelques belles places comme 15ème à la Mégavalanche, 3ème au général des Maxiavalanche. En 2018, Clément a bien commencé avec une 3ème place à la Maxiavalanche de Vallnord, puis de belles places en Coupe de France comme aux Orres où il termine 6ème, pour finalement terminer 15ème du général. Il a bien fini la saison avec une 50ème place à l’EWS d’Ainsa en Espagne.

 

Le projet 258m

Pourquoi 258m ? Parce que c’est l’altitude max de notre superbe spot de tournage au coeur de la forêt de Paimpont (et aussi parce que l’on veut montrer aux montagnards que nous aussi on a des montagnes en Bretagne ! Et ouais les gars) ! 😉

Le rendez-vous est pris avec Thibault pour filmer le 8 et 9 décembre, le problème c’est que l’on a déjà filmé sur presque tous les spots bretons ! On se renseigne auprès des copains du coin pour trouver un nouveau spot, si possible avec des traces naturelles, le nom d’une forêt revient plusieurs fois.

 

 

Après une demi-journée de reconnaissance pour Clément et Victor Guillemaud (descendeur Breton qui connait le spot), on valide la Forêt de Paimpont qui se trouve à environ 30km au Sud Ouest de Rennes.

Le samedi après des kilomètres de route en ligne droite au milieu de la forêt, on se retrouve sur un petit parking, pas possible de s’approcher plus du spot. La météo n’est pas terrible, ciel blanc, pas trop de lumière et c’est bien menaçant au loin.

 

 

Une fois le matos et les vélos prêts, on part en direction des traces que Clément est allé reconnaître quelques jours avant. C’est un tel labyrinthe qu’il a parfois du mal à se repérer. Après quelques kilomètres, on arrive sur un plateau où on peut apprécier le panorama.

On enchaîne les prises, ça roule fort malgré un sol super glissant. La pluie arrive et ça devient très compliqué de filmer, il faut constamment essuyer la caméra et la lentille. On filme toute la journée entre les averses, la nuit tombe super vite à cause des gros nuages gris. On décide d’en rester là pour aujourd’hui.

Le dimanche, 2ème jour de shooting, Yann (Askelldrone Prod) se joint à nous pour faire quelques prises de vues drone. Après vérification sur les cartes aéronautiques spécifiques la veille, on est en limite de zone militaire, on va pouvoir faire décoller la bête.

 

 

La météo est encore très capricieuse, pas de pluie aujourd’hui mais des grosses rafales de vent, on peut faire décoller le drone mais tout travelling fluide est impossible. On passe une bonne partie de la journée à shooter dans la bonne humeur.

 

 

Clap de fin, on a bien travaillé, plus que quelques bornes de marche pour rejoindre le parking.

On remballe le matériel et hop direction un petit resto pour la récompense du week-end. On se rassasie de crêpes et de bières, et on débriefe de notre tournage.

Après quelques heures de montage, voici notre petite vidéo “258m”, une vidéo pour remercier tous nos partenaires avec qui on travaille depuis plusieurs années pour certains, on vit vraiment de beaux moments sur le vélo que ça soit chez nous ou chez les copains qui ont de vraies montagnes.

 

 

258 mètres – La vidéo

Article lu 4 173 fois. Merci !