8.6
/10

Clairement une référence sur le circuit des Enduro World Series pour les pilotes de la marque, les DT Swiss EX 1501 sont avant tout une paire de roues que l’on retrouve de plus en plus en première monte sur les modèles haut de gamme. Qu’en est-il donc dans les détails ? Que valent-elles vraiment ?

 

1008€ la paire
Av/Arr : 920gr/1018gr avec valve et tape, sans adaptateur et corps de roue libre Shimano, adaptateurs 6 trous : 32gr chacun, corps roue libre SRAM XD : 41gr, corps roue libre Shimano : 62gr
Testées en 29 pouces et jantes de largeur 30mm
700km en Auvergne, dans le Caroux et en station dans les Alpes, 2 Enduro World Series, sans dispositif anti-crevaison

 


Temps de lecture estimé : 8 minutes


 

 

Est-ce pertinent ?

A l’heure où les roues à jantes carbone ont le vent en poupe, les irréductibles roues à jantes aluminium continuent leur chemin. C’est de saison, comme il y a le bon et le mauvais chasseur, il y a peut-être aussi le bon et le mauvais carbone…

Reste que jusqu’à présent, en Enduro, la plupart des roues carbones nous semblent trop rigides, trop raides, trop peu confortables voir même parfois trop fragiles et déraisonnablement chères !

Finalement, en tant que roues aluminium haut de gamme, les roues DT Swiss EX 1501 ont donc tout à fait leur place ici. Et sont peut-être même capables de concurrencer des roues carbone en terme de dynamisme tout en restant durables et accessibles financièrement. Qu’en est-il alors ?

 

Est-ce pratique ?

Les DT Swiss EX 1501 restent finalement assez discrètes et communes. En fait, sur le papier, elles sont aussi sobres que conformistes. Il n’y a qu’à voir :

Jusque là, les DT Swiss EX 1501 ne se démarquent pas tant. Pourtant, livrées avec les valves, le montage des pneus, quelque soit la marque est un jeu d’enfant. Rien à redire. Le flap fait son job, et ce, durablement, à tel point qu’on s’y méprend à avoir une “vraie” jante Tubeless.

De plus aucune entretoise ne s’échappe une fois les roues démontées. Pas de risque de devoir désosser la voiture pour retrouver les rondelles malencontreusement tombées 😉 Mais si elles sont ce qu’il y a de plus commun, se cantonnent-elles uniquement aux standards et à ces détails pratiques ?

 

Est-ce utile ?

Une fois sorties de l’atelier, c’est bien sur les sentiers que les DT Swiss EX 1501 sont véritablement utiles. Sans atteindre les capacités en la matière des meilleures roues en carbone, et même si elles sont assez neutres, presque inertes dans leur comportement, qu’elles rebondissent peu, les DT Swiss EX 1501 sont tout de même capables de dynamiser une monture. A leur façon !

Les DT Swiss EX 1501 ont surtout l’avantage de le faire dans le confort et l’élasticité qui conviennent. Tout en proposant une rigidité latérale et une précision proche de ses concurrentes tissées/collées, elles conservent un confort frontal et une filtration des vibrations intéressants.

Elles propulsent évidemment moins fort qu’une paire de roues carbones au pédalage, mais avec cette paire de roue, DT Swiss semble enfin avoir trouvé le compromis précision/dynamisme/confort que tout le monde recherche !

 

Quelle durée de vie ?

Certains se souviennent de l’époque où DT Swiss proposait des jantes à durée de vie très limitée, aux flanc fragiles, taillés dans un alliage mou comme du beurre ! J’en ai même entendu certains le surnommer : le cochonnium…

J’ai encore une de ces jantes à usage unique dans mon garage – une seule descente à la Coupe de France de DH d’Oz-en-Oisans. Mais ce temps est bel et bien révolu. Avec de nouveaux alliages, les roues DT Swiss EX 1501 sont désormais robustes à souhait. Autant dans la résistance au choc des flancs que dans leur capacité à se voiler, se détendre, etc.

C’est simple : en 6 mois de roulage, parfois même sur des VTTAE, aucun poc, aucun plat, aucun rayon cassé à l’horizon. Seul un très léger voile à l’arrière. Il n’y a finalement que les roulements qui semblent subir les affres du temps. Par expérience, ils commencent à gratter après 1500/2000km mais sans prendre de jeu. Les moins rigoureux ne s’en rendront même pas compte 😉

 

Ce qui peut progresser ?

Après avoir vanté les qualités intrinsèques des DT Swiss EX 1501, je reconnais tout de même que le serrage Center Lock est facile et pratique à l’usage mais tellement moins sûr dans le temps qu’un bon vieux standard 6 trous. Puis faut-il encore avoir la clé spécifique avec soi si un pépin arrive au milieu des bois…

Voici donc un détail qui n’embellit pas la note mais qui n’entache pas trop non plus l’addition finale. Comme la durée de vie acceptable mais optimisable des roulements et le marquage des jantes anodisées lors d’impact avec des cailloux. Les DT Swiss EX 1501 sont clairement sur le chemin du graal que beaucoup recherchent

 

La concurrence ?

Décidément ce n’est que par comparaison avec la concurrence que les DT Swiss EX 1501 pourront espérer atteindre l’excellence à laquelle on les destine !

Face à notre actuelle référence, les Astérion Edition One EN, les roues suisses sont certes moins dynamiques, surtout plus neutres/inertes, mais franchement plus robustes, durables et lourdes – de 200gr pour la paire. Ainsi, les françaises sont à réserver à une pratique ou un coup de guidon soigneux, là où les suisses peuvent satisfaire jusqu’aux plus cochons sur les bords !

S’en suit évidemment la comparaison avec notre référence en matière de roue carbone, que nous avons aussi essayé en 29″ et sur le Trek Slash cette année : les roues Reserve Carbon 30. C’est très clair : leur robustesse est équivalente quand, les américaines en carbone, sont dynamiques, très précises mais encore inconfortables lorsque c’est rocailleux et les DT Swiss EX 1501 plus inertes en dynamisme, un poil moins précises mais catégoriquement plus confortables et bien moins chères !

 

Est-ce que ça les vaut ?

Comme nous les avions annoncées, proches des milles euros, les roues DT Swiss EX 1501 sont des roues haut de gamme en aluminium autant dans leur prix que dans leurs capacités.

En 29″ comme en 27,5″, elles sauront dynamiser un vélo d’Enduro à leur manière, mais seront surtout capables d’encaisser n’importe quelle maltraitance ! Leur facilité d’entretien et leur fiabilité permettent de les conserver et de continuer à les faire endurer les chemins les plus caillouteux.

Finalement un investissement à la hauteur de ses qualités. Une paire de roues que l’on conseille vivement à ceux qui souhaitent les conserver. Et surtout à ceux qui hésitent avec des roues carbones, dont l’apport dynamique reste encore trop exclusif et trop inconfortable dans certains cas.

Les DT Swiss EX 1501 trônent désormais aux côtés des Asterion Edition One EN, voir au dessus, comme nos références. Certes pour des raisons différentes mais finalement très complémentaires, pour nous, dans nos essais.

Roues DT Swiss EX 1501
Pertinent ?9
Pratique ?9
Utile ? 8.5
Durable ?8.5
Abouti ?8
Concurrentiel ?8.5
Bon marché ?8.5
Principale qualité
Rapport robustesse/dynamisme/confort
Principal défaut
Fixation des disques Center Lock qui nécessite une attention régulière
8.6
/10
En conclusion
Les DT Swiss EX 1501 sont approuvées et plébiscitées. Elles répondent au manque de confort des actuelles références de roues carbones tout en conservant des qualités dynamiques intéressantes. Leur robustesse, leur durée de vie et leur adaptabilité aux différents standards closent l'addition pour en faire une référence !

Article lu 5 789 fois. Merci !