Après son tour des Annapurnas, Florent Telliez (Authentic Bicycle Shop) nous fait découvrir les trails de Thaïlande, et plus particulièrement ceux de Chiang Mai, ville située au Nord du pays abritant les plus hautes montagnes thaïlandaises…

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes – Récit et photos : Florent Telliez (Authentic Bicycle Shop), Thiromana YIN (Adventure We Like)


 

 

Chiang Mai nous voila

Si la Thaïlande est une destination touristique majeure, son potentiel pour le VTT est peu connu et sous-estimé en Europe alors que les riders asiatiques (Malaisie, Singapour, Philippines, Indonésie…) viennent y user leurs crampons depuis fort longtemps déjà.

 

Le MTB en Thaïlande, c’est principalement à Chiang Mai que cela se passe. Chiang Mai est une destination touristique très prisée qui se situe à 700 km au nord de Bangkok la capitale du Royaume. Le climat y est tropical et il y fait beau et chaud presque toute l’année.

La meilleure période pour le ride est la saison sèche qui s’étend de mi-novembre à mai, après il est bien sûr possible d’y rouler toute l’année si on aime les racines humides …

 

Le spot principal à Chiang Mai c’est la montagne “Doi Pui” située à 1685m d’altitude alors que la ville elle-même est à 350m. Pour peu que l’on fasse des rotations non stop du haut jusqu’en bas, cela fait près de 1300m de dénivelé négatif par run.

 

Et tout y est ici : de la pente raide, du jumps , du singletrack flowy ou bien encore du technique. Chacun y trouvera son bonheur. Les possibilités de ride sont infinies, les trails extrêmement nombreux et variés.

Une matinée type à Doi Pui serait de prendre une des nombreuses navettes rouges moyennant quelques baths pour monter jusqu’a 1400m d’altitude, de là, rejoindre à la force du mollet le sommet à 1685m pour y attaquer une des deux descentes dans la jungle dense, la terre y est noire et meuble et l’ambiance squamishienne.

 

La matinée continuerait par une remontée sur le vélo jusqu’au au sommet de Doi Pui pour y attaquer un des trails les plus engagés du coin : The Ridge. Pente raide, exposition, racines, tout est là pour satisfaire le VTTiste et ce sur 350 m de dénivelé négatif.

 

 

 

Une courte remontée jusqu’au village de Ban Kunsangkeyn, pour y attaquer ensuite la descente de l’école Srinehru, un singletrack tout en forêt et bourré de racines. Nous sommes encore à près de 900m d’altitude et il reste près de 600m encore à dévaler jusqu’a Chiang mai, par le Gnarly Ironman trail pour ceux à la recherche de l’engagement de la technicité, ou encore par les descentes dénommées Ghee’s house ou Scout Camp pour ceux qui recherchent plus de flow.

Notre préférence irait pour Scout Camp à faire sans pédaler tout au pompage à la recherche du flow maximum. Et ce n’est pas tout, les possibilité de ride sont encore très nombreuses mais place aux images !

 

 

Le trip en images

 

 

 

La vidéo du trip

Article lu 6 175 fois. Merci !