Désormais membre à part entière de l’équipe Commençal, Nicolas Brizin – ex confrère et fine lame de la presse spécialisée – nous conte pour Endurotribe les dessous de son récent shooting estival avec Yoann Barelli à domicile, sur les fameux trails de Squamish…

 


Récit : Nicolas Brizin – Photos et vidéo : Commençal


 

 

Bienvenue chez Yo Barelli

A quelques jours de son départ pour l’EWS de La Thuile, nous avons demandé à Yoann Barelli ce qu’il voulait shooter avec son META AM 29, il a répondu instantanément : “du vrai Mountain Bike !”.

Direction Squamish et un de ses plus emblématiques trails, Treasure Trail

Ce shooting avec Yoann en Colombie-Britannique me tenait réellement à cœur, c’était la première fois depuis qu’il était résident Canadien que l’on travaillait ensemble hors course.

 

En gros, depuis qu’il a signé chez Commençal, je n’avais jamais repris le boitier avec lui… Et je sais que lorsque l’on est ensemble, il est difficile de rester sur le droit chemin.

J’étais donc de déplacement dans la filiale Canadienne de Commençal pour diverses réunions et autres joyeusetés, mais dans le programme il fallait que l’on passe du temps ensemble, pas long, juste un peu.

Avec son nouveau job à plein temps de papa, les créneaux hors courses et entraînements sont rares, trop rares diront certains, mais c’est la vie d’adulte qui semble l’avoir rattrapée.

“Rendez-vous pris à Squamish pour une demi journée de shooting très classique.” – Nicolas Brizin

 

 

Vidéo bonus exclusive “ratée”

 

A la fin de journée, nous n’étions pas content du boulot, c’était comme tout le monde, déjà vu, sans trop de saveur ni d’histoire.

Bref, nous voulions plus, mieux plus loin. Surtout que Yoann sait parfaitement ce qu’il sait faire et ne pas faire, en gros lui demander d’avoir un gros style en l’air ou faire des transferts de débile, ce n’est pas lui.

 

“Dans le jargon, Yoann a des “skills”, des trucs datant d’une vie antérieure, du trial mais pas trop, de la vitesse et surtout de la joie de vivre.” – Nicolas Brizin

 

Après une bonne nuit à réfléchir entre autre sur l’axe et surtout à la raison pour laquelle il y a plus de brasseries en BC que de librairies, nous avions notre axe.

On va shooter Treasure Trail, le trail de Squamish réputé pour son engagement et son absence de flow… Surtout qu’en bas de Treasure, il y a un Log énorme recouvert de mousse qui passe à 5m au dessus d’un champ de rochers ressemblant à une fosse à crocodiles. L’idée était là.

 

 

Ensuite, il suffit de laisser Yoann faire du vélo, s’énerver sur son chien toujours dans le champs de la caméra et surtout essayer des trucs, des lignes sketchy et improbables. En gros, le vrai vélo de montagne en BC.

 

“Donc merci Yoann pour cela en espérant que tu continues à rouler comme un gosse de 10 ans, non, la vie d’adulte ne t’a pas eue.” – Nicolas Brizin

 

 

Portfolio bonus

 

 

La vidéo de notre journée

Article lu 5 990 fois. Merci !