7.8
/10

Dans le domaine des suspensions, il y a les géants mondiaux tel que Fox, Sram & co et il y a aussi les “petits” préparateurs, comme Fast Suspension en France. Chacun, à son échelle, propose ses produits. Cette année Fast propose un kit pour upgrader une RockShox Yari : le Yari’UP.

Nous avons eu l’occasion de rouler avec pendant plusieurs mois et dans toutes les conditions. Voyons de plus près ce qu’il nous réserve !

 

259€
Testé sur une RockShox Yari 29″ 160mm, sur un Trek Slash 9.7, en Auvergne, pendant le All Mountain Challenge de Millau, à l’Enduro World Series d’Olargues

 


Temps de lecture estimé : 7 minutes


 

 

Est-ce pertinent ?

La RockShox Yari est maintenant bien connue sur le marché. Elle est aussi très présente en monte d’origine, notamment sur les VTTAE. Son châssis est robuste, rigide et fiable. Cependant elle pèche par son fonctionnement hydraulique. La cartouche d’origine Motion Control montre facilement ses limites.

De plus, le kit Yari’UP offre un réglage supplémentaire “novateur”. En effet, en plus des réglages habituels de compressions basses et hautes vitesses, il est désormais possible d’ajuster les compressions moyennes vitesses, comme en moto.

Enfin Fast Suspension communique sur le fait que ce réglage de compressions moyennes vitesses permet de gérer la mi-course du débattement. Est-ce possible ? Est-ce uniquement son rôle ?

Avant tout, il faut distinguer deux notions bien différentes. Premièrement la vitesse d’enfoncement de la fourche, ou plutôt celle de la tige du piston en interne, et deuxièmement le niveau d’enfoncement de la fourche, en fait le débattement utilisé.

On comprend ainsi que le réglage des compressions – basses, moyennes et hautes vitesses – vient freiner le déplacement de la tige. Elles gèrent donc une vitesse de déplacement, donc d’impact, et non pas un niveau d’enfoncement, une position. Ainsi, la moyenne vitesse ne gère pas uniquement la mi-course. Attention donc à ne pas faire d’amalgame et de raccourci trop rapide !

 

 

Est-ce pratique ?

Ce kit Yari’UP est un kit plug & play, c’est-à-dire prêt à l’emploi. En effet, il se veut très simple à installer soi-même sur sa Yari. Il suffit de démonter la cartouche Motion Control avec un clé allen de 2mm et une douille de 24mm, vérifier le niveau d’huile à l’aide d’un réglet, l’ajuster si besoin, et visser la cartouche Yari’UP avec une douille de 28mm. Rapide, simple et pratique !

Cependant à l’utilisation, les molettes de réglages de compressions s’avèrent peu pratiques. Trop petites et trop saillantes pour nos doigts, elles sont difficiles à tourner. Elles en deviennent parfois douloureuses. Mais ça ne dure qu’un temps, celui du réglage.

Autrement, l’ajout d’un réglage supplémentaire à disposition de l’utilisateur est un véritable bonus pour les plus attentionnés d’entre nous. Effectivement, un débutant qui n’a aucun feeling avec ses suspensions peut passer son chemin. Les connaisseurs, eux, pourront en tirer pleinement profit et exploiter entièrement ses qualités.

 

 

Est-ce utile ?

Cela étant dit, qu’en est-il alors sur le terrain ? Face au Motion Control, cet upgrade apporte une meilleure gestion des hautes vitesses. Ca ne tape désormais plus dans les mains sur les successions de chocs rapides – voies romaines par exemple – et ça ne plonge pas trop rapidement dans le débattement – comme à la réception d’un saut.

Côté basses vitesses, ça fonctionne sur toute la plage de réglage et non plus que sur les premiers clics avant de tout verrouiller, comme nous avait habitué la Motion Control. C’est mieux ! Elle joue sur le toucher, le ressenti, la lecture des mouvements de terrain. Elle permet ainsi de gérer le grip et le confort.

Qu’en est-il alors de la compression moyennes vitesses ? Le coeur et la raison d’être de cette cartouche Yari’UP. Elle n’influence pas uniquement et à elle seule la mi-course. C’est encore l’ajout des tokens qui permet de gérer au mieux la progressivité et le maintien de la fourche dans le débattement dans la plupart des situations.

A l’usage, la compression moyennes vitesses vient combler un vide entre la basse et la haute vitesse. Elle apporte un découpage différent et un meilleur maintien, une meilleure conservation de l’assiette du vélo notamment sur des freinages appuyés, à l’entrée d’une épingle dans la pente, pour tourner sur la roue avant par exemple. Elle vient aussi épauler la basse vitesse lorsque les mouvements de terrain sont trop prononcés pour être “pris en charge” par cette dernière. De ce fait, elle joue aussi un rôle non négligeable dans le confort. Cette compression moyenne vitesse permet donc d’affiner ses réglages, d’être plus précis, à condition toutefois d’en percevoir l’influence sur le terrain…

Enfin et malheureusement, comme les frictions du début de course sont principalement causées par l’ensemble du ressort pneumatique de la Yari, l’ajout du kit Yari’UP ne permet pas de gagner en sensibilité. Il ne la dégrade pas non plus. C’est déjà une bonne chose !

 

 

Quelle durée de vie ?

Ce kit s’adresse uniquement aux RockShox Yari. Même si Fast souhaite le développer pour d’autres modèles de fourche, c’est cette spécificité qui limite sa durée de vie, ou du moins d’utilisation. Une fois que RockShox changera de châssis, le kit Yari’UP n’aura plus de raison d’exister en l’état.

Il est aussi performant actuellement. Mais pour combien de temps ? Certainement jusqu’à ce qu’il soit vraiment dépassé par des cartouches concurrentes plus performantes

 

 

Ce qui peut progresser ?

Fast Suspension a voulu un système simple et pratique pour l’utilisateur. Autant dans l’utilisation que pour l’installation. En effet, même si les molettes mériteraient d’être plus pratiques et plus confortables à utiliser, l’aspect Plug & Play est véritablement facile d’accès à tous les pratiquants.

Mais alors pourquoi ne pas pousser le raisonnement jusqu’au bout ? Les réglages des compressions basses et moyennes vitesses sont accessibles par l’extérieur. Celui de la compression hautes vitesses se fait en interne et n’est ajustable que par Fast Suspension en atelier.

Alors pourquoi ne pas jouer la carte de l’adaptabilité jusqu’au bout et le rendre modifiable par son propriétaire en interne et/ou externe ? Histoire d’avoir toutes les clés en main pour tirer profit au maximum de sa cartouche Yari’UP.

 

 

La concurrence ?

> Vis-à-vis d’une Lyrik RCT3 avec cartouche Charger 2, une Yari avec le kit Yari’UP est moins onctueuse dans son fonctionnement mais apporte globalement un meilleur soutien hydraulique et plus de possibilité d’ajustementles réglages des compressions basses et moyennes du kit Yari’UP gèrent une plage de vitesses plus large que l’unique basse vitesse d’une Lyrik, qui semble d’ailleurs uniquement gérer des impacts de très faibles vitesses. Enfin, pour un fonctionnement et une sensibilité de début de course équivalent, la Yari upgradée avec le Yari’UP offre une meilleure gestion de l’assiette du vélo.

> Vis-à-vis d’une Fox 36 GRIP2, une Yari avec le kit Yari’UP n’offre pas la même fluidité de fonctionnement. Il est toutefois compliqué de faire la part des choses sachant que le châssis, les plongeurs, les joints, le ressort pneumatique, etc. sont différents. Elle propose aussi un réglage de la moyenne vitesse que la Fox ne semble pas requérir. Aussi la haute vitesse n’est pas ajustable rapidement sur le terrain, alors que la Fox le permet.

 

 

Est-ce que ça les vaut ?

En moyenne il revient 100€ moins cher d’acheter une RockShox Yari et le kit Yari’UP qu’une RockShox Lyrik RCT3 directement. Il est donc judicieux d’opter pour le kit breton !

Mais celui-ci demande une attention particulière et un temps de réglage assez long de par la finesse qu’il faut trouver entre les compressions basses et moyennes vitesses à disposition. Il s’adresse donc à ceux qui recherchent de l’ajustabilité.

Enfin, et même si un des arguments de vente – soutien à mi-course – ne se justifie pas entièrement, le kit Yari’UP reste un upgrade intéressant. Soit pour ceux qui ont une Yari d’origine sur leur vélo, soit pour ceux qui souhaitent acheter une nouvelle fourche !

 

RéglagesAvant
SAG25%, 10psi de moins qu'avec la cartouche Motion Control
Détente1/3 ouverte
Compressions MV2/3 ouverte
Compressions BV2/3 ouverte
Token / Spacers3 tokens
Kit Fast Suspension Yari'UP
Pertinent ?7
Pratique ?7.5
Utile ? 8.5
Durable ?7.5
Abouti ?7.5
Concurrentiel ?8.5
Bon marché ?8
Principale qualité
Gain notable par rapport au Motion Control/Facile à installer soi-même/Réglage à 2-3 clics perceptibles sur toute la plage
Principal défaut
Pérennité de l'achat dépendant de l'existence de la Rock Shox Yari au catalogue/Ergonomie des molettes/Complexité de réglage pour les non-initiés
7.8
/10
En conclusion
L'offre en terme de fourches n'est pas si large qu'il n'y parait au sein des grandes maisons spécialisées. Les préparateurs tels que Fast Suspension, prouvent, avec leur kit Yari'UP, que rien n'est encore figé et standardisé dans ce domaine. Ainsi, ce kit ne se montre pas révolutionnaire mais est tout de même intéressant pour celui qui souhaite upgrader sa RockShox Yari d'origine. Il influence grandement et positivement son fonctionnement.

Article lu 12 311 fois. Merci !