L’heure a sonné ! Ça fait plusieurs semaines qu’on le voit partout, qu’il a déjà gagné une course, non des moindres, et pourtant… Avant de lire ces lignes, personne ne sait véritablement tout du dernier Commençal Meta AM 29.

Un lancement savamment orchestré qui a pour effet de créer l’intrigue, attiser la curiosité, jusqu’à un certain point… Que ceux qui, comme moi, n’ont jamais vu Titanic ou le Seigneur des Anneaux – lassés d’en entendre parlé à tout va – se rassurent…

J’ai tout de même fait mon job, et pour le coup, ça en valait la peine. L’occasion de donner suite à plein de bonnes choses découvertes il y a deux ans en terre andorranes, mesurer les progrès accomplis depuis, et tirer au clair ce qu’il en est du dernier Commençal Meta AM 29… Un must !

 


Temps de lecture estimé : 8 minutes – Photos : Commençal / Nicolas Brizin


 

Au sommaire de cet article :

 

 

Où en est la marque…

Ceux qui n’ont pas la mémoire courte s’en souviennent. Le lancement du Commençal Meta AM V4.2 avait été l’occasion de mettre en lumière des progrès évidents de la part d’une marque en plein développement. À base de Kick-back, d’Anti-squat, de géométrie et autres termes parfois barbares, mes observations menaient à un constat : une équipe lancée dans la bonne direction pour nous faire de bons vélos.

Depuis, Commençal a ouvert des bureaux un peu partout dans le monde – USA, Canada, Nouvelle Zélande – et consolide sa présence au plus près de sa production, Taïwan. Une démarche qui conduit logiquement à une croissance du chiffre d’affaires de l’entreprise… Et au recrutement ! C’est le cas au sein du bureau d’étude dont les effectifs sont en augmentation. Semble-t-il, pour assumer une idée simple et gratifiante : savoir se remettre en question, et pouvoir y répondre.

Est-ce la passion pour le sport du boss, Max Commençal, qui transpire ici ?! Peut-être. Toujours est-il qu’en tant qu’observateur averti, c’est ce que je retiens de cette présentation, en lisant entre les lignes. À aucun moment il n’est question d’avoir pondu le meilleur vélo du monde, mais bien d’avoir fait de son mieux, sûr de ses forces, pour progresser. Les mauvaises langues en diront ce qu’elles veulent, mais on peut en apprécier la démarche… Et le résultat !

 

 

De 27,5 à 29 pouces ?!

Pour développer le Commençal Meta AM 29, la marque ose avancer qu’elle a appris du développement de son Commençal Supreme DH 29. Il ne faut pas pour autant chercher un quelconque lien direct dans tel ou tel choix technique pour dire que le premier s’inspire du second.

C’est dans la méthode de travail que l’apprentissage s’est effectué : comment négocier la déclinaison 27,5 vers 29 pouces ?! Comment traduire les retours des pilotes ? Via quels paramètres y répondre ? Comment développer ces nouvelles solutions ? Comment les valider ?! 

Et ça ne trompe pas : la liste des axes de travail pour développer le Commençal Meta AM 29, à partir du V4.2, sonne comme la synthèse d’un cahier des charges bien ficelé, rondement mené…

“Gagner en dynamisme.

Optimiser la rigidité. 

Conserver un vélo maniable, facile à placer, tolérant et efficace. 

Apporter du support et améliorer la lecture de terrain. 

Travailler sur la finition…”

 

 

Commençal Meta AM 29

  • Destiné à l’usage Enduro
  • Roues en 29 pouces 
  • 160/160mm, compatible air & ressort 
  • Triangle avant & arrière alu
  • Reach de 460mm en taille L, offset normal

Visite guidée…

Inscrite dans cette démarche, la marque ose donc une nouvelle fois faire usage du slogan passé : visuellement pareil, mais presque tout a changé. Commençons par passer en revue ce qui saute au yeux, avant d’en comprendre toute la logique…

Voilà pour le tour du propriétaire très complet. Les pièces du puzzle désormais sur la table, cherchons à en comprendre tout l’intérêt…

 

 

#1 – La rigidité

Cette présentation fait forcément écho à certaines récentes parutions Endurotribe : présentation des Specialized Stumpjumper 29 et Mondraker Foxy 29, enquête sur l’usage du carbone… Autant d’occasion d’écrire qu’on croit dur comme fer que maîtriser la rigidité du châssis est au moins aussi important que la géométrie ou la cinématique d’un vélo. Qui plus est sur un 29 pouces !

Force est de constater que l’idée est partagée par les têtes pensantes Commençal… Quand bien même la marque s’attache à l’usage exclusif d’aluminium : profil des tubes, positionnement de renforts, profil du basculeur, dimensionnement et qualité des roulements… Outre le matériau, les règles de l’art mécanique recèlent de solutions que la marque met ici à profit.

 

 

#2 – La géométrie

Une forme de bon sens qui se retrouve aussi au moment de découvrir la géométrie du Commençal Meta AM 29. Dans une certaine tendance du moment, après les Orbea Rallon R5, Transition Sentinel et Mondraker Foxy 29, j’attendais avec impatience le positionnement de la marque vis-à-vis de l’offset : 51 ou 44mm ?!

La marque reste sur le premier, mais ose tout de même l’usage d’une potence courte : 40mm prévus au montage de toutes les tailles du Commençal Meta AM 29 ! Voilà de quoi mettre de l’eau au moulin du débat d’offset, et progresser dans une certaine analyse de la situation.

L’autre grosse tendance que livre le tableau des géométries se situe sur la compacité du triangle arrière : 432mm de bases sur un 29 pouces. On comprend maintenant pourquoi le tube de selle a ce profil : encore fallait-il placer 160mm de débattement, avec une roue de 29, des bases si courtes et un point de pivot aussi reculé. Au final, l’angle est équivalent à 76,5°.

 

 

#3 – La cinématique

Pour la bonne et simple raison que d’un point de vue cinématique, le bureau d’étude de la marque a aussi fait évoluer les choses. Kick-back et Anti-squat diffèrent sur la seconde moitié de course, où ils sont plus faibles qu’auparavant. C’est l’effet du positionnement de point de pivot plus en arrière…

L’idée est ainsi de rendre la suspension moins brutale une fois dans le débattement, pouvoir rouler un vélo plus ferme sans perdre en confort. Une idée qui doit aussi participer au dynamisme d’ensemble du vélo, loin du cliché du 29 pouces lourd et pataud…

La marque n’a pas transmis le reste des courbes de cinématique du Commençal Meta AM 29 pour éviter la syncope à certains, mais j’ai tout de même eu l’occasion d’y jeter un oeil intéressé. Des courbes sans grosse excentricité qui confirment bien les propos de la marque.

Elle affirme sans détour que le Commençal Meta AM 29 soit compatible aussi bien avec l’air que le ressort… Mais aussi que la cinématique soit suffisamment neutre pour qu’elle laisse s’exprimer les caractéristiques de chaque amortisseur, de chaque marque du marché.

 

 

La gamme…

Un discours qui se traduit dans les choix de spécifications des trois modèles qui constituent la base du segment Commençal Meta AM 29, dont les prix contenus et la dispo à partir de septembre 2018 laissent à penser que les stocks ne vont pas rester pleins très longtemps…

 

 

La suite ?!

Voilà donc une présentation rondement menée, et des choix qui ne peuvent qu’attiser ma curiosité de rédacteur/testeur. Sur les trois points cruciaux – géométrie, cinématique & rigidité – la marque apporte des réponses claires et des choix intéressants, voir originaux, sans tomber dans la démesure…

Comme une certaine forme de maturité, dans le discours comme dans les choix, qui explique le titre même de cette présentation. Reste qu’il me tarde surtout de vous dire ce que j’en ai ressenti, et conclu, à l’issue des deux jours de prise en main de ce Commençal Meta AM 29, à lire ici-même à la Une ce 18 juin à 20h…

Prise en main du Meta AM 29http://www.endurotribe.com/2018/06/prise-en-main-commencal-meta-am-29-pour-rouler-fort/

Article lu 3 970 fois. Merci !