Dans le petit milieu de l’Enduro, certains d’entre nous ont souvenir d’avoir roulé sur quelques modèles Felt il y a quelques années. Mais ces derniers temps, la marque s’est faite plus discrète. Le temps pour elle de se réorganiser, et travailler sur certains modèles importants.

Le nouveau Felt Compulsion 2019 présenté ici fait partie de ce nouveau mouvement. Où en est la marque ? Quel intérêt représente le Felt Compulsion 2019 ? Tout ceci mérite-t-il de l’attention ? On est tenté de dire que oui, après quelques temps consacrés au nouveau venu…

 


Temps de lecture estimé : 6 minutes – Photos : Felt / Variable Visual


 

Au sommaire de cet article :

 

 


Pour la petite histoire

C’était en 2010. À l’époque où les cadres étaient massivement en aluminium, les roues en 26 pouces et les compétitions d’Enduro françaises parmi les plus prisées. Suffisamment pour que Florian Golay, le petit suisse, y prenne part avec assiduité et réussite. Il le faisait alors au guidon d’un Felt Compulsion, déjà !

En ces temps, la marque était scindée en deux entités distinctes, une américaine à la base du R&D, et une germanique, avec emprise sur le marché européen. Une organisation qui n’a jamais réellement permis à la marque de décoller en France… Jusqu’à ce qu’en 2017, le groupe Rossignol – géant du ski français – rachète Felt et mette une nouvelle organisation à l’oeuvre…

 

 


Felt Aujourd’hui

Au moment où nous écrivons ces lignes, cette nouvelle structure s’organise et prend son rythme de croisière. Les connections se mettent en place et les postes de chacun se précisent. Comme beaucoup de marques du milieu, la R&D Felt reste basée à Rancho Santa Margarita – Sud de la Californie – et baigne dans la mouvance qui y règne.

En Europe, les principaux bureaux se trouvent à Munich et les marchés vont s’y organiser selon deux régions : l’Europe du nord/germanique et anglo-saxonne d’une part, et l’Europe latine, dont la France, d’autre part. Encore faut-il que le catalogue soit fourni en produits susceptibles de nous intéresser…

C’est le cas de la toute dernière version du Felt Compulsion. C’est même le modèle par lequel la marque a décidé de (re)commencer à communiquer. Et pour le coup, il s’agit d’un modèle d’Enduro, dont l’image et les volumes peuvent permettre à la marque de se mettre en ordre de marche progressivement.

 

 


Compulsion dernier cri

Mais à quoi ressemble le Felt Compulsion nouveau millésime ?! Dans ses lignes, le Felt Compulsion 2019 fait honneur aux principes et à l’identité visuelle de la marque en jouant la carte de la continuité, mise au goût du jour…

Outre ces éléments de design, il est bon de se pencher sur certaines des caractéristiques du Felt Compulsion 2019 : 165mm arrière / 170mm avant, roues 27,5 pouces en 2.6 de section, roues au standard boost, amortisseur trunnion et metric (65mm de course), 13,5 kg sur la balance…

Sans tomber dans le préjugé facile et précéder les impressions à l’usage, force est de constater que les premières spécifications du Felt Compulsion 2019 en font un vélo aux fortes prétentions : du débattement, un poids contenu, la plupart des dernières tendances…

 

 

Côtes et chiffres

Une impression confirmée à la lecture des éléments de géométrie même si, pour le coup, les chiffres alternent davantage entre initiative et raison. Initiative si l’on observe l’angle de direction capable de descendre à 64,5°, le boitier à -10mm et l’empattement généreux à 1221mm en taille L. Raison si l’on constate que reach et stack restent contenu face à certains concurrents généreux.

Des choix qui se prêtent à un caractère bien particulier ? C’est ce à quoi la prise en main du Felt Compulsion 2019 doit répondre. Bien aidée par la présence d’un dispositif permettant de choisir entre non pas deux, mais trois positions de géométrie. Deux jeux de Flip Chips sont effectivement livrés avec le vélo : un premier décentré, qui permet les positions high & Low, et un medium, offrant une position intermédiaire. +/- 1° d’angle et 10mm de hauteur de boitier d’un extrême à l’autre…

 

 

Equilink

Comment ne pas parler du Felt Compulsion 2019 sans évoquer sa cinématique Equilink si particulière ? Pour ne rien cacher, c’est même sa supposée présence sur ce nouveau modèle qui a fait partie de l’intérêt porté à ce vélo. Comment fonctionne-t-elle ? Qu’a-t-elle de particulier ? Que vaut-elle sur le terrain ? On pourrait évidement disserter un article entier sur ses caractéristiques et secrets. Mais gardons ici en tête l’essentiel à son sujet…

Sur le papier, les caractéristiques du système Equilink diffèrent logiquement des systèmes plus usuels. L’anti-squat, en premier lieu, qui chute drastiquement passé le premier tiers du débattement. Un choix sensé procurer une certaine vivacité au pédalage, mais annuler totalement son impact quand la suspension a besoin de fonctionner plus librement. C’est alors la progressivité qui doit prendre le relais, le ratio passant de 2.9 à 2.2 du début à la fin de course.

 

 


La suite ?!

Le Felt Compulsion 2019 sera disponible à partir de mi-juin. Pour l’heure, la marque nous dévoile deux modèles et un kit cadre. Le Compulsion 2, dévoilé un peu plus tard, faisant usage d’une transmission dont les caractéristiques sont encore sous embargo…

Pour en savoir plushttps://www.feltbicycles.com/…mountain/Enduro.aspx

Voilà donc un concept et un ensemble de caractéristiques qui ne manque pas d’aiguiser notre curiosité. Qu’en est-il sur le terrain ? Quelles sensations se dégagent à l’usage du Felt Compulsion 2019 ?! 

Nous avons eu l’occasion de le prendre en main durant une journée Enduro de très bon goût sur des pentes italiennes en marge du Riva Bike festival. Une expérience et nos impressions à lire au sein de notre prise en main exclusive du Felt Compulsion 2019.

A découvrir à la une dès ce mardi 22 mai au soir…

Article lu 5 463 fois. Merci !