Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse… Quand on voit le prix de certaines montures, on pourrait parfois espérer que l’adage se vérifie. Quand bien même, encore faudrait-il lui laisser l’opportunité de s’exprimer. C’est le cas ici !

Tarif concurrentiel face aux tout-suspendus d’entrée de gamme, équipement ce qu’il faut de moderne ou semi-rigide All Mountain taillé comme un missile… Les raisons de s’intéresser au Commençal Meta HT AM, ici dans sa version Essential, sont nombreuses ! Verdict d’essai Endurotribe…

 


Temps de lecture estimé : 8 minutes


 

Au sommaire de cet article :

 

 


Commençal Meta HT AM Essential

Première bonne raison, le cadre sur lequel repose le Commençal Meta HT AM : en aluminium là où une partie de la concurrence mise sur l’acier. Avantages des uns et des autres ? Le débat est ouvert. Pour l’heure, il permet surtout de poser un regard orienté sur certains détails de conception et finition du modèle à l’essai…

Pour le coup, le Commençal Meta HT AM Essential est bien nommé, ou presque. On peut apprécier, tout particulièrement, les bons points de montage qui lui procurent tout juste ce qu’il faut pour être dans le coup en 2018…

 

 


Géométrie sans concession ?!

En l’absence de suspension, la conception d’un semi-rigide nous ramène aux sources : la géométrie du vélo ! Sur le papier, le Commençal Meta HT AM use d’ailleurs de ses dimensions pour se positionner sur le marché des endurigides. Et de quelle manière !

65° d’angle de chasse, 1201mm d’empattement, 428mm de bases, boitier à -40mm, 445mm de reach et 639mm de stack en taille L… Des chiffres plus engagés que ses concurrents Production Privée Shan GT, dans les mêmes eaux que les Orange Crush et P7, et plus raisonnables que les Nicolaï Argon GLF.

À l’oeil en tout cas, la compacité du triangle arrière et l’angle de direction couché sautent aux yeux. Ce qui, une fois encore, procure au Commençal Meta HT AM l’impression d’être dans le coup, dans la tendance du moment. En est-il une référence pour autant ?! place au terrain !

 

 

Plus facile, tu meurs !

Je ne vais pas m’en cacher : mis à part sur la pumptrack du quartier, je n’ai pas mis les fesses sur un endurigide depuis un petit moment. Autant dire qu’à l’instant d’entamer cet essai, j’ai comme une petite appréhension. Combien de temps va-t-il me falloir pour reprendre des repères ?! 

Pour être franc ?! moins d’une sortie ! C’est bien simple : dans son comportement en matière de pilotage, le Commençal m’impressionne par ce qu’il partage avec nombre de tout-suspendus modernes, mon quotidien le reste du temps.

Sans trop me poser de question, je fait usage de différents automatismes habituels, à bon escient. Bunny-up par dessus le terrain, sortie de virage roue avant levée, vélo placé sur l’angle… Je m’attendais à ce qu’il me dise calmos mon gars, mais il me dit vas-y envoie ! Plus facile, tu meurs !

 

 


Qu’apporte le format + ?

Une facilité que je prête à plusieurs paramètres, dont le format + des pneus. Sur les tout-suspendus très rapides et à VTTAE, je suis habituellement très critique à son sujet : il y tant de progrès à faire en matière de résistance et de précision des carcasses sur terrain cassant.

Ici, la vitesse nécessairement plus raisonnable et la comparaison avec un set de train roulant normal me convainquent. Le Commençal Meta HT AM est roulable en 27,5 pouces : sa géométrie reste valable et sa hauteur de boitier raisonnable. Mais clairement : ça brasse plus que ça ne gagne en précision.

En pneus +, il suffit de bien maitriser la pression. Je débute pour ma part à 1,2 bars, pour finalement terminer à 1,05 bars. Avec cette attention, le vélo est sain : aucun rebond néfaste, bonne précision des appuis, bonne filtration, bonne sensibilité/adhérence, assiette constante… Pour le coup, les pneus plus s’accordent bien avec le cadre aluminium. 

 

 


Réglages ?!

Je prête également la facilité du Commençal Meta HT AM à ses réglages : pression des pneus, mais aussi settings de la RockShox Yari. Elle contient, d’origine, 2 tokens pour maîtriser sa progressivité. Choix délibéré de la marque pour contrer le phénomène de plongée, principal problématique des endurigides à fort débattement.

Très bonne initiative en première intention : aucun problème de cette nature. Reste qu’à la longue, je constate ne pas prendre tout le débattement. Par moment, c’en devient nécessaire, la confiance et le rythme augmentant fortement !

Sans les deux tokens, ça plonge effectivement. Mais en en gardant un et compensant par le réglage de compression, le résultat s’adapte plus précisément aux besoins de chacun. Settings d’origine à propos, et possibilité d’aller plus loin ensuite, pour les plus curieux : une très bonne chose !

RéglagesAvant
SAG30%
DétenteMoitié à 2/3 ouverte
CompressionsOuverte au 2/3 ouvert
Token / Spacers2 d'origine, 1 posible.

 

 


Comment ça se pilote ?!

Ainsi réglé, il est temps de prendre pleinement parti du Commençal Meta HT AM. Comment ?! En n’hésitant pas à jouer du transfert de masse d’avant en arrière. D’empattement comme de reach (pour un semi-rigide), le vélo est long. La place pour s’y mouvoir est à propos ! Elle permet de forcer les gestes du manual et du bunny-up, de ne pas hésiter à charger l’avant quand il faut alléger l’arrière.

Il ne me vient jamais à l’esprit que je pourrais passer par dessus… Tout comme je finis par m’étonner de ne pas ressentir davantage le manque d’une suspension arrière. Sur les ruptures de pente, les gros impacts et lorsque le terrain devient cassant, le vélo fait bien son job.

C’est finalement en courbe qu’il faut nécessairement faire preuve de finesse. Profiter de la rondeur des pneus + pour bien coucher le Commençal Meta HT AM sur l’angle. Puis mettre à profit leur rebond et le train arrière compact pour marquer l’appui et en gicler !

 

 

Intrinsèquement…

En travaillant ce panel technique, le Commençal Meta HT AM est fun et fast. Il a clairement ce qu’il faut pour chercher à rouler posé, à chercher le flow de la trace et en tirer parti. Et quand la prestation du pilote devient à propos dans ce domaine, il a ce qu’il faut pour hausser le rythme.

Dans des proportions gardées, celle d’un semi-rigide bien entendu… Mais en la matière, il me semble faire partie du dessus du panier. Il est en tout cas meilleurs que mes précédentes expériences en la matière. Bien réglé, Il peut même faire de l’ombre à certains tout-suspendus mal ou peu réglés !

Intrinsèquement, on en vient vite à développer des gestes comme la sortie de virage en manual, roue avant soulevée / décalée du sol pour terminer la courbe… Voir placer un coup de pédale pour entretenir la dynamique l’instant d’après..!

 

 


Pour qui ?! Pour quoi ?!

Clairement donc, une bonne monture, la bonne école ! Un détail de mon expérience au guidon du Commençal Meta HT AM pour étayer l’idée : j’ai pour projet de rouler plus souvent en pédales plates pour compléter mes essais. C’est sur ce vélo que j’ai franchi le pas, confiant de mes premières impressions.

Quel bonheur ! Un régal instantané malgré de long mois sans y avoir goûté. Au point de me faire penser que c’est presque un passage obligé pour ceux qui veulent pleinement goûter aux plaisirs du semi-rigide.

Du moins, une expérience qui me fait dire que le Commençal Meta HT AM Essential est à sa place. Pour ceux qui débutent, veulent se lancer, apprendre ou ré-apprendre. Il est moderne, à jour, à propos, capable… Loin d’être sans saveur ni plaisir, offrant la possibilité d’en ajuster certains détails pour ceux qui voudraient s’y amuser…

Tout juste l’usage des pneus plus déplace un peu ce que l’on pouvait penser d’un semi-rigide drôle et fun. Il y perd nécessairement de ses capacités en champ de bosse et sur pumptrack, où la technique de pump est moins efficiente. Mais c’est autant de polyvalence qu’il gagne dans les chemins. à méditer donc..!

 

 

Conclusion

Voilà donc le sujet de ma conclusion tout trouvé au moment d’évoquer la traditionnelle question : pourquoi voudrais-je le garder ?! 

“Un plaisir ! Un excellent repère ! Une bonne école ! Sans même avoir le sentiment de régresser ou d’un retour en arrière. Le Commençal Meta HT AM est sans nul doute le semi-rigide que je veux avoir à l’atelier. Celui, au goût du jour, sur qui compter quand les autres ne sont pas au rendez-vous, ou bien que je ressens le besoin d’un retour aux sources simple et rafraîchissant”

 

 

Positionnement & usage

En synthèse, le tableau de positionnement et d’usages permet, en un seul coup d’oeil, de saisir les capacités du vélo. (rafraichir la page si le tableau ne s’affiche pas)

Comparées à celles des autres vélos à l’essai permettra de répondre à l’éternelle question > par rapport aux autres, qu’en penses-tu..? rendez-vous sur la page du Comparateur d’essais VTT Endurotribe pour en savoir plus >  http://www.endurotribe.com/comparateur-essais-vtt-2016/

Article lu 21 675 fois. Merci !