S’il est au monde quelque chose de plus fâcheux que d’être quelqu’un dont on parle, c’est assurément d’être quelqu’un dont on ne parle pas – Oscar Wilde. En effet, ces derniers temps, cette expression prend tout son sens à propos de la marque américaine Transition. Nouveaux vélos, nouveau distributeur pour la France…

Transition fait des vagues, l’essai du Transition Sentinel nous fait défaut. Comme éveillé par l’actualité et réclamé par nos lecteurs suite à l’essai de l’Orbea Rallon, le Transition Sentinel se retrouve dans les ateliers de la rédac’ Endurotribe.

Premiers tours de roues sur un Transition pour moi. En route vers l’inconnu ! Le Transition Patrol a déjà fait ses preuves ici il y a quelques mois, et visiblement avec succès. C’est donc au tour du Transition Sentinel de faire ses gammes…

 


Temps de lecture estimé : 7 minutes


 

Au sommaire de cet article :

 

 


Transition Sentinel

1999 euros, kit cadre alu
4,15kg (annoncé, kit cadre alu)

La rumeur d’un nouveau Transition enduro 29 pouces a duré un bon moment, et s’est avérée vraie. Mais, le Transition Sentinel n’est pas vraiment un nouveau vélo enduro 29 pouces, puisque c’est, tout simplement, le premier enduro 29 pouces de la marque.

Par contre, nouveau distributeur oblige, le Transition Sentinel nous est livré restylisé à la façon Raceco. Sur la base d’un Transition Sentinel GX, quelques composants SB3, des freins Formula, une tige de selle KS et une selle Tioga remplacent les originaux.

Quelque soit le montage, nous nous concentrons sur l’essence dont est fait ce vélo. Disponible en montage complet – 3 niveaux de gamme : NX, GX et XO1 – mais aussi en kit cadre, le choix de nous fournir un vélo personnalisé Raceco est compréhensible.

 

 


Des gènes communs ?

Aussi délurés soient-ils dans leurs vidéos, les mecs de chez Transition semblent former une même et grande famille. Et, visiblement, leurs vélos aussi ! Les 4 nouveaux vélos présentés cet été ont tous des points communs. Dans l’allure comme dans les détails, un air de famille règne.

Entre le Smuggler, le Scout, le Patrol et le Sentinel, guère de temps n’est nécessaire pour remarquer leurs ressemblances, aussi nombreuses que flagrantes. La matière aussi est commune à tous : l’aluminium !

Si Transition croit encore en l’alu et dévoile toujours ses premiers modèles dans cette matière noble et indéfiniment recyclable, elle les conçoit ensuite en fibres de carbone. D’ailleurs, le Transition Sentinel Carbon arrive, tout juste sorti du four, encore chaud ! Justement, sur le Transition Sentinel, le carbone peut-il apporter un plus indéniable vis-à-vis de l’aluminium ? Peut-il compenser certains de ses défauts ? Le verdict doit y répondre.

Encore une similitude parmi ces modèles : ils sont tous conçus autour de la nouvelle géométrie SBG

 

 


SBG : Speed Balanced Geometry

La révision de leur gamme est l’occasion pour Transition de repenser certaines notions de conception. Effectivement, ils ont reconsidéré, sans jeu de mot, la place du pilote sur le vélo. Il n’y a qu’à jeter un œil aux chiffres hors du commun pour s’en convaincre : 64° d’angle de direction, 76,3° d’angle de tube de selle réel, 1247mm d’empattement et 475mm de reach en taille L.

La genèse de la SBG est à lire ici dans la langue de Shakespeare. Un zeste de spiritualité se dégage de cet historique, assurément drôle ! Cette réflexion les a amené à travailler sur l’offset de la fourche. Effectivement le Transition Sentinel à l’essai est équipé d’une Rock Shox Lyrik avec un offset de 42mm* – habituellement 51mm pour une fourche en 29 pouces. Un choix intéressant qui procure un comportement différent de la direction, comme l’Orbea Rallon l’a démontré. Transition profite de cette opportunité pour réviser la géométrie, notamment le reach et l’empattement.

La volonté d’allonger les vélos se confirme donc. Mais avec 9mm d’offset en moins, le comportement du train avant du Transition Sentinel est-il comparable à celui de l’Orbea ? Qu’en est-il aussi une fois assis sur la selle ? La SBG est-elle à l’origine du comportement du Transition Sentinel ? Ou, est-ce plutôt la suspension ?

 

 


GiddyUp 2.0oh et Metric

Comme pour l’aspect visuel, le Transition Sentinel reste l’un des siens. Il reprend le système de suspension de la maison : le Giddy Up 2.0oh. Apparemment une cinématique à point de pivot virtuel Horst Link revisitéeclassique et éprouvée. Le tout monté avec un amortisseur Fox DPX2 Metric. Qui se loge dans l’imposante biellette via une fixation Trunnion.

Il faut donc s’attendre à ressentir la caractéristique principale que cette cinématique procure : peu de mouvement d’assiette du triangle avant. Qu’en est-il sur le terrain ? Cinématique ou géométrie : à qui accorder le trait de caractère principal du Transition Sentinel ? Les premières impressions sont révélatrices…

 

 


Premières sensations

Encore une fois, le Transition Sentinel se montre très différent du marché sur le papier. Mais le fondement de la théorie, c’est la pratique.

D’ailleurs, dès les premiers tours de roues, le Transition Sentinel ne m’a pas donné l’impression d’être une péniche. Je dirais même : “Qu’est ce qu’on est bien sur ce vélo !” Assis ou à l’attaque, le Transition Sentinel est confortable et rassure son pilote.

En plus, il semble qu’on ait envie de rester dessus. Le Transition Sentinel est funny au premier abord. Chaque sortie me semble trop courte, comme si le temps m’échappait une fois sur le Transition Sentinel… Laissant place au plaisir d’être dehors et de s’amuser dans les bois.

 

 


A quoi s’attendre…

De bon augure, ces premières impressions ne demandent qu’à être confirmées. Effectivement le Transition Sentinel plait et donne envie d’aller rouler malgré les conditions hivernales. Les premiers roulages à son guidon me laissent un goût de reviens-y. La tâche s’annonce donc aisée et plaisante.

Cependant qu’apporte précisément la SBG et l’offset plus court ? Quelles seront leurs limites ? Son caractère funny prendra-t-il le dessus ? Reste donc à en avoir le cœur net. Place maintenant à quelques roulages et tests spécifiques pour sentir et comprendre le caractère du Transition Sentinel.

La sentinelle est à son poste… De notre côté, tout est en place pour aller plus loin. Le Transition Sentinel est “dans les tuyaux”, mais l’heure du verdict approche

 

 


*Les fourches Fox et RockShox avec des offset réduits ne sont actuellement pas disponibles à la vente directe. Cependant, le distributeur français Race Company et ses revendeurs peuvent fournir ces composants. 

Article lu 9 358 fois. Merci !