Thomas Lapeyrie remporte la Mega de la Réunion 2017

Retour sur la 23ème édition de la Megavalanche de Saint-Paul, qui s’est déroulée ce week-end sur les pentes du volcan Maïdo à La Réunion, avec du beau monde au départ…

 


Temps de lecture estimé : 3 minutes – Photos : UCC/Photos CR


 

 

Des qualifications difficiles

Après une semaine plutôt humide, les quelques 300 participants avaient rendez-vous samedi par grand beau pour une journée de qualifications. Lancés par vagues successives de trois, les pilotes avaient trois spéciales (1 très longue de plus de 20min. et deux plus courtes de 4/5min.) à disputer dans la jungle glissante.

A ce petit jeu, c’est Thomas Lapeyrie et son Kern LT chromé qui s’en sortent le mieux. Il termine en tête avec un temps cumulé de 31min. 51s. Le pilote de XC Jordan Sarrou, pour l’une de ses premières piges en Enduro, termine second tandis que le réunionnais Romain Payet complète le trio de tête. Derrière, il y a eu du grabuge…

François Bailly-Maître prend la 7ème place après avoir roulé à plat une bonne partie de la SP1, jante alu enfoncée.

Cédric Gracia se démet l’épaule lors de la première spéciale (voir la vidéo sur son Vlog) et termine malgré tout dans la douleur 8ème ! Il déclarera forfait pour dimanche.

Le descendeur Loris Vergier, parmi les grandissimes favoris, abandonne sur casse mécanique. Mais du fait de son dossard “prioritaire”, il sera reclassé pour la course principale dimanche. Les pentes et dalles du Maïdo auront été fatales durant tout le week-end à un nombre impressionnant de roues alu comme carbone.

Adelina Fontaine termine en tête du classement féminin.

Résultats complets des qualifs > http://www.timingzone.com/megavalanche-st-paul/

 

 

La vidéo des qualifs

 

 

 

Dimanche – La première de Thomas Lapeyrie !

Thomas Lapeyrie, Jordan Sarrou, Romain Payet, Alex Sicard et Pascal Yen Pon s’installent tous en ligne A et comptent parmi les grands favoris de ce jour de finale. Loris Vergier est en embuscade. 9h, le départ est donné sur les pentes du Maïdo pour les 100 pilotes qualifiés.

Alex Sicard réalise le holeshot au guidon de son V10 endurisé. Thomas Lapeyrie très en forme part fort et confirme rapidement sa domination. Il compte déjà près d’une minute d’avance à mi-parcours sur son premier poursuivant, Loris Vergier.

François Bailly-Maître est contraint d’abandonner en cours de route, victime d’une nouvelle avarie, cette fois-ci jante carbone cassée.

Thomas Lapeyrie conserve son avance dans les champs de cannes à sucre et le poussiéreux sentier des Roches et franchit la ligne d’arrivée à Savannah après 45 minutes et 13 secondes de course. Cinquième à l’Alpe cette année, le pilote Sunn s’offre sa première Megavalanche, et très certainement sa dernière course sous les couleurs Sunn. A suivre…

Loris Vergier et Jean Max Laurestant complètent le top 3 suivis de Théo Booy et Jordan Sarrou !

Chez les Challengers, Gabriel Verguin s’impose devant Jean Marc Picard et Arnaud Garanger. Côtés VTTAE, Grégory Maillot remporte la course face à Kenny Muller et Christophe Payet. Marie Angélique Verguin remporte la course chez les dames.

Résultats complets > http://www.timingzone.com/megavalanche-st-paul/

Article lu 3 117 fois. Merci !