Catalan’Duro 2017 : Théo Galy s’impose chez Damien Oton

Le vice champion du monde d’enduro a repris l’organisation du principal enduro des Pyrénées-Orientales, le Catalan’Duro, (ex Enduro des Châteaux) le 5 novembre dernier sur ses terres. Avec des petits airs d’EWS !

Compte-rendu de l’Organisation / Photos : Yann Kerveno

 

Pour un des tous derniers rendez-vous de la saison, la tramontane avait mis les petits plats dans les grand sur les terres des Pyrénées-Orientales à Saint-Michel de LLotes. Bravant le vent, près de 300 pilotes ont pris le départ du Catalan’Duro préparé cette année par Damien Oton sur ses trails d’entraînement.

Une petite trentaine de kilomètres, 1200 mètres de dénivelé positif, autant en négatif et une surprise, une spéciale entièrement nouvelle et restée parfaitement secrète jusqu’au jour de la course. Théo Galy, Rémy Absalon et Jérôme Clementz avaient fait le déplacement en terres catalanes pour relever un plateau déjà corsé par le gratin régional de l’enduro, venu en découdre pour la dernière manche du Trophée des Pyrénées.

À ce petit jeu c’est Théo Galy qui s’est montré le plus affamé. en remportant les trois première spéciales, il finit troisième et deuxième sur les deux suivantes, il s’impose devant Jérôme Clementz avec 38 secondes d’avance au général et Thomas Escudier qui pointe à 48 secondes, juste devant Florian Baladier et Damien Aubert. Dans la catégorie VAE, la victoire revient à Vincent Colange, juste devant Rémy Absalon, Fabrice Arnau. Les VAE qui se sont classés un et deux au scratch de la spéciale 4 la plus longue et physique du jour.

En Masters, la victoire est revenue au local de l’étape, Émile Julia devant son concurrent de toujours le montpelliérain Jean-Marc Picard. Albin Cambos s’est imposé en junior et Élouan Périssé en cadet.

Chez les dames, c’est Laura Charles qui a survolé une course sans réelle concurrence.

Enfin, pour saluer la persistance du bon vieux temps, les organisateurs du Catalan’Duro avaient créé une catégorie 26 pouces, forte d’une vingtaine de participants, qui a vu Nicolas Frichet s’imposer devant Marc Coyde (qui en plus de rouler en 26 pouces était en Fat Bike !) ainsi qu’une catégorie Hardtail (endurigide) enlevée par Élie de Boulatsel (il roule en cadet devant Marc Coyde, encore lui). Une paëlla plus tard, tout le monde se dispersait pour profiter de la fin de saison.

Résultats completshttp://catalanduro.com/category/resultats/

Article lu 3 040 fois. Merci !