Dimanche 25 juin, tout commence par un contrôle d’alcoolémie au péage d’Annecy Nord. Il est 4h du matin, et quand beaucoup de jeunes sortent de boîte, nous partons en montagne en direction de Saint-Gervais. Cela fait plusieurs semaines qu’on échange, qu’on s’organise, Alexis, Lucas, Romain et moi, pour cette journée “images”.

Le spot, je le connais déjà. J’y suis allé seul il y a 3 ans et depuis je rêve d’y retourner avec un photographe et un cameraman motivés pour y faire des images. Le décor est varié et somptueux, et je doute que beaucoup de vététistes y aient mis les pieds (ou plutôt les roues) !

 


Temps de lecture estimé : 6 minutes – Récit : Théo Meuzard – Photos : Romain Laurent – Vidéo : Lucas Leufen


 

 

Objectif Col du Tricot

Romain et Lucas, qui nous accompagnent aujourd’hui, ne se connaissent pas vraiment mais ont tous les deux le coup d’œil pour mettre en valeur leur sujet. Et surtout, ils n’ont pas peur de marcher durant des heures pour atteindre le col.

Romain est photographe auto-entrepreneur, et on a déjà fait quelques projets ensemble. Lucas est plus jeune que nous, il sort tout juste du Bac. Je ne le connais que de vue mais je sais qu’il travaille bien. Quand je lui ai expliqué le projet, il a tout de suite été emballé !

“Ce qui m’a intéressé, c’était d’essayer une nouvelle forme de tournage (longue randonnée, sentier de montagne plutôt que piste de DH…). On aura passé une journée assez intense physiquement, mais la motivation était là pour tout le monde. On a eu du mal avec la météo en début de journée, mais la chance nous a souri et nous avons eu du soleil ensuite. Ce n’était pas simple mais on s’en est plutôt bien sorti.” – Lucas

Le second pilote, Alexis Chenevier, n’est plus à présenter, c’est la polyvalence et le talent à l’état pur ! Cette année encore, il a remporté le classement général des All Mountain Challenge (combiné XC + Enduro), le Radon Epic Enduro et la Transvésubienne… pour la 5ème fois d’affilé ! On est vraiment devenu pote cette année, car en plus d’avoir un calendrier de course similaire, nous avons été coéquipiers au sein de l’équipe Hutchinson lors de l’Andalucia Bike Race en février. 7 jours dans la même chambre, ça rapproche…

Pour ma part, j’ai un peu le même profil qu’Alexis, le palmarès en moins. Je suis issu du cross-country olympique et après une dernière saison en élite l’an dernier, j’ai décidé de me débrouiller seul cette saison pour faire ce dont j’avais envie. Je fais des courses en XC, en Enduro, mais je prends aussi du temps pour réaliser des projets comme celui-ci, ça me tenait à cœur !

“La surprise fut le spot, Théo m’en avait parlé rapidement mais je ne m’attendais pas à ça, des paysages incroyables et la vue sur le massif du Mont-Blanc, les trails de folie vraiment fun à rouler….Bref, à refaire dès que possible !” – Alexis

Au programme de la journée : Départ du hameau de Champel en direction du Col de Tricot, à 2160m d’altitude, puis descente sur les chalets de Miage et retour. L’itinéraire est une variante du tour du Mont-Blanc, et est très emprunté à cette période.

Alors, pour travailler tranquillement, on décide de commencer notre tour à 5h30 du matin. L’idée est d’accumuler un maximum de plans et photos avant la ruée des marcheurs.

Le torrent qui bouillonne sous nos pieds est impressionnant. Alexis est comme un gosse et saute sur le pont pour le faire tanguer.

“Une bonne ambiance pour cette journée de montagne. On s’est bien complété, entre Lucas à la vidéo et moi à la photo. Le matin nous a laissé quelque peu perplexes, le brouillard avait du mal à se lever…” – Romain

Malheureusement, le beau temps annoncé n’est pas vraiment de la partie, et nous devons nous contenter de brume et de brouillard en ce début de journée.

En gros, le tour prévu est composé d’une longue montée en portage, et d’une descente raide au début, et plus ludique ensuite. On décide de ne pas faire trop d’images dans le brouillard et de grimper. Mais voilà, il n’est pas encore 8h du matin que nous ne sommes plus qu’à une demi-heure du col.

L’excitation laisse place à un peu de frustration. On se dit que finalement, on aurait pu dormir un peu plus… On patiente assis sur un rocher, et on se dit qu’au moins, on n’est pas dérangé par le monde !

7h30 du matin, nous ne sommes plus qu’à une demi-heure du Col mais nous n’avons fait aucune vidéo, à cause du brouillard qui peine à monter.

“Le plus mauvais moment restera l’attente (dans l’inconnu) pour l’apparition du soleil… et du coup le plus beau moment restera l’apparition de celui-ci !” – Alexis

Peu de temps après le soleil refait surface et tente une percée. Il n’en fallait pas plus pour nous remotiver ! La journée peut enfin démarrer et on commence à enchaîner les prises et les photos. Le brouillard se dissipe et laisse place à un cadre idyllique, avec un petit single au milieu des arbustes en fleur, et le glacier de Bionnassay à notre gauche.

Le brouillard commence à se lever, la journée peut enfin commencer ! Alex, Lucas et Romain découvrent le paysage dont je leur ai tant parlé…

Lucas derrière la caméra, Romain à la photo, les shoots s’enchaînent et nous redonnent du baume au coeur.

Nous arrivons au col aux alentours de 11h30, sous les yeux écarquillés des touristes déjà présents en masse. On fait une pause sandwich, Romain et Lucas en profitent pour faire quelques images.

A nouveau le brouillard nous reprend et nous devons attendre plus d’une demi-heure avant d’attaquer la descente. Et la descente, ce sont les images qui la racontent le mieux !

Le brouillard est remonté, ça nous laisse le temps de faire une photo “ambiance”. le single n’est pas long mais l’erreur est interdite.

Le soleil fait son retour, plongeon vers les chalets de Miage.

Depuis le Col, la pente est impressionnante et on distingue les chalets en contrebas.

Arrivés aux chalets, petite pause et quelques photos sous un beau soleil qui est au zénith.

Il est 14h, cela fait presque 9h que nous sommes partis, et nous commençons à être rincés…

Il est temps de se remettre en route et d’en finir !

La fin est plus calme, plus facile à rouler, sur un single lisse et super fun, comme une récompense après cette dure journée de labeur !

Un sentier en balcon fait la liaison entre les chalets de Miage et le hameau de Champel.

16h, de retour à la voiture après 10h à crapahuter dans la montagne, des souvenirs plein la tête et des images plein les boitiers ! Il est temps de se laisser aller devant une bonne gaufre au Nutella…

MERCI, Lucas, Romain et Alexis de m’avoir accompagné dans ce projet. La journée a été magique et le travail accompli au-delà de mes espérances…

Théo

 

On vous laisse un petit portfolio en guise de bonus ainsi que le teaser de la vidéo qui arrive très prochainement…

 

 

Le teaser

 

Le film complet de l’aventure est sorti !http://www.endurotribe.com/2017/07/video-evasion-tricotrail-film-de-laventure/

 

Portfolio bonus

Article lu 4 898 fois. Merci !