Bienvenue dans Un objectif Epic… Une rubrique particulière, à plus d’un titre. Nombres d’entre nous l’ont remarqué : depuis plus d’un an maintenant, les essais Endurotribe ont pris une dimension singulière dans nos publications.

Néanmoins, nous n’avions pas, jusqu’à présent, véritablement pris le temps d’exposer certaines de nos motivations… Pourquoi un produit à l’essai, plutôt qu’un autre ? Quelle est la conception que l’on peut avoir de notre pratique pour aboutir à certaines conclusions ?

Il était temps, après une année de mise en oeuvre, d’aller un peu plus loin dans le sens et le partage. Dans la définition d’une certaine vision des choses. Nous y voilà. Il est temps de vous en dire plus sur ce fameux Objectif Epic…

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes


 

 

et-un-objectif-epic-chapitre-1-8Le cadre…

À l’occasion, la Rédaction Endurotribe se défini comme un média de la presse spécialisée promoteur du VTT All Mountain et Enduro. Comprenons par là que pour chacun de nos contributeurs, s’adresser aux lecteurs du magazine n’a de sens que s’il permet de trouver toujours plus d’aisance et d’expérience dans la pratique.

En matière d’essai, la tâche est particulière puisqu’elle consiste en un sens à faire le lien entre pratiquant et produits… Conçus et commercialisés par les marques du marché. Une posture aussi gratifiante que lourde de responsabilité… Au carrefour des idées, des courants et des pensées pas toujours facile à relier.

 

 

et-un-objectif-epic-chapitre-1-6

Un éclairage…

En cette période de clivage important au sein de notre société, la tâche est parfois ardue. Faire le lien pour que chacun y trouve son compte n’est pas forcément aisé. Entre commentaires des lecteurs d’un côté et sollicitations des marques de l’autre, certaines corrélations apparaissent parfois comme des évidences.

“Un risque calculé qui ne porte ses fruits que si chaque parti fait preuve de pertinence…”

Reste qu’à d’autres moments, la corrélation est moins évidente. Du moins, si l’on ne fait pas preuve d’engagement. Alors, il nous advient, à la Rédaction, de prendre les devants. Insuffler une certaine logique, une certaine dynamique à notre activité. Apporter un éclairage. Faire entendre une troisième voie.

Celle que cette rubrique entend porter prend son sens sur un engagement particulier : consacrer une partie du temps passé à satisfaire la communauté Endurotribe, dans un défi aussi relevé que gratifiant. Un risque un peu fou mais calculé, qui ne peut porter ses fruits qu’à une seule condition : que chaque parti fasse preuve de pertinence…

 

 

et-un-objectif-epic-chapitre-1-5

Le point de basculement…

Quel sens concret donner à ces essais particuliers ?! À y regarder de plus près, il y a bien comme une évidence qui peut parler à tous. Du côté du Caroux, un jour d’avril. Ce défi un peu fou que certains d’entre nous osent se lancer. Les 3 boucles du désormais mythique Radon Epic Enduro..!

“Qui peut le plus, peut le moins ?!”

Les quelques 800 participants de l’épreuve sont lecteurs, parfois très assidus, du magazine. Comment ne pas partager cette journée avec eux ?! J’ai déjà hâte d’y être, quelque part autour de 4h du matin, et plus tard, le plus tard possible, pour donner plus de poids encore aux commentaires déjà constructifs que l’on échange habituellement.

Pour nous tous, lecteurs, rédacteurs et marques, participer et – souhaitons le !boucler l’épreuve a son sens. Du moins, se prêter au jeu, et au défi, est un très bon prétexte. Un bonne raison de structurer l’activité et d’orienter une partie des essais Endurotribe vers une pratique que nombre d’entre nous partagent. Qui peut le plus, peut le moins…

 

 

et-un-objectif-epic-chapitre-1-4

Qui sera sous les feux ?!

C’est pourquoi, d’aujourd’hui au printemps prochain, toute une série de publications aura du lien. D’une certaine manière, c’est déjà un peu le cas. Sans se le dire, les prestations des bandes Huck Norris, des Specialized 2FO Cliplite Lace, des Mavic Deemax Pro, du SixSixOne Evo AM et de la veste Alpinestars Descender 2 sont déjà passée au tamis : ces produits seront-ils susceptibles de m’accompagner le jour J ?!

Nous aurons l’occasion d’en reparler. Mais ce n’est là qu’une petite partie de ce qui nous attend. Pourquoi ?! Notamment parce qu’une question essentielle brûle l’esprit dès que l’on s’imagine participer à l’Epic… Sur quelle monture vais-je tenter d’être au mieux de ma forme et profiter de cette expérience exceptionnelle ?!

Certainement pas le premier vélo venu… Ou le vélo d’essai dispo le moment venu. Ce serait gâcher de ne pas mieux se préparer. Il y a mieux à faire… Monter un vélo pour l’Epic notamment ! De ces montures où chaque composant est soigneusement répertorié pour ce qu’il est susceptible d’apporter le moment venu… Et pour sa concordance avec les performances de son voisin.

 

 

et-un-objectif-epic-chapitre-1-7

La suite ?!

J’y reviendrai vite, en promettant de rester raisonnable et raisonné. Mais maintenant que le décor est planté, les quelques images sombres et intrigantes qui illustrent ce premier chapitre commencent à prendre du sens. Un cadre, rigoureusement choisi, attend patiemment son heure.

Les composants qui doivent l’accompagner arrivent petit à petit. Certains font déjà l’objet d’essais préliminaires pour savoir si, oui ou non, ils auront leur cartes à jouer. Expliquer les choix, les raisons et les apports constitue la suite de cette chronique.

Elle doit faire le lien entre les différents verdicts d’essai susceptibles d’être publiés. Des essais qui commencent par un pari un peu fou. Il n’a rien d’anodin, mais il mérite bien quelques explications concrètes pour prendre tout son sens. Le Pari… Titre du chapitre 2 d’Un Objectif Epic, à suivre sur Endurotribe 😉

A très vite, Antoine

Article lu 10 485 fois. Merci !