ET - Specialized Stumpjumper 2017-80Il y a des noms, comme ça, qui sont là depuis des lustres. Chez Specialized, le Stumpjumper en fait partie. C’est un mythe. Premier VTT produit en masse, le “stump” – pour les intimes – a tout connu. Transmission indexées, suspensions, freins à disque, pneus tubeless… D’un standard à l’autre, il est resté la porte d’entrée privilégiée de la gamme du S rouge.

Un All Mountain passe partout. Un “playfull” capable de beaucoup… parfois même de trop ! Son usage, détourné vers une pratique Enduro, ces derniers temps, en atteste. Face au Specialized Enduro vieillissant, et en fonction du terrain, le Stumpy en a parfois séduit plus d’un… Les derniers résultats de Jared Graves en attestent encore.

Toujours est-il qu’une certitude est de mise : pour la saison à venir, le Specialized Enduro fait peau neuve. Outre le fait d’en dire plus à son sujet, une autre question se pose irrémédiablement : que devient le Specialized Stumpjumper 2017 ? Axe pertinent pour jeter un regard sur ce qui nous intéresse de la gamme Specialized 2017…

 

 

ET - Specialized Stumpjumper 2017-95

Le Stumpjumper prépare le terrain…

En apparence, il n’y a pas grand chamboulement. Logique, puisque les plus assidus de la marque savent que le cadre du Stumpjumper a connu une évolution majeure l’an passé. Les réalités économico-industrielles n’épargnent personne.

Il est donc logique de retrouver les mêmes traits sur cette seconde années de commercialisation de ce châssis. Pourtant, entre lignes connues et ajustements, une tendance intéressante se dessine à l’étude du Specialized Stumpjumper 2017…

Le triangle arrière mène d’ailleurs à la nuance “de taille” sur laquelle toute la gamme Specialized Stumpjumper 2017 se joue…

 

 

ET - Specialized Stumpjumper 2017-99

Intercompatibilité 29/6Fattie

Le principe de la gamme Stumpjumper 2017 est bien là. Quel que soit le niveau de gamme, un même châssis est compatible 29 pouces ET 6Fattie – l’appellation du 27,5+ chez Specialized. Après le SantaCruz Hightower et le Ibis Mojo 3, entre autres, le Specialized Stumpjumper 2017 communique donc officiellement sur cette opportunité, rendue possible par quelques détails techniques intéressants…

À l’avant, il aura fallu la disponibilité de fourches à tous niveaux de gamme, en boost, avec les dégagements d’arceau nécessaires, pour que la manœuvre soit possible…

En matière de géométrie, l’intercompatibilité 6Fattie/29 a un impact direct. En statique, les roues de 29 et les roues 6Fattie en pneus de 3 pouces ont, à quelque chose près, le même diamètre (4mm d’écart). Sauf qu’à l’usage, les gros pneus s’affaissent plus, et abaissent un peu le boitier de pédalier.

C’est encore plus le cas avec les pneus en 2.8 pouces que la marque propose au millésime 2017. On tourne donc autour de la barre des 10mm d’écart. Une variation tolérable et surtout, qui doit avoir un effet intéressant à l’usage.

Mais aussi, la logique qui explique pourquoi l’intercompatibilité n’est pas étendue au format 650B classique. Avec ce plus faible diamètre encore, Specialized juge risqué, et inadaptée, la hauteur de boitier. Trop bas, les pédales risqueraient de toucher un paquet de fois..!

C’est pourquoi, la gamme 2017 compte toujours un cadre 650B, à la géométrie différente du 29/6Fattie. Ces éléments en tête, quelques singularités de la gamme d’accessoire Specialized prennent tout leur sens…

Specialized a donc une certaine idée de l’intercompatibilité. Un cadre identique peaufiné, deux formats de roues, que l’on peut être amené à intervertir, quand bon nous semble…

 

 

ET - Specialized Stumpjumper 2017-201

Sur le terrain

C’est précisément l’idée qui a guidé nos premiers tours de roue au guidon du Stumpjumper 2017. Une partie à deux : Quentin, Rédacteur en chef sur le 6Fattie, et Antoine, rédacteur/testeur en 29 pouces. Une répartition dictée par nos instincts. Direction les trails de Morzine, lieu de présentation de la gamme du S rouge 2017.

ET - Specialized Stumpjumper 2017-235

Premier constat, et non des moindre, la totale intercompatibilité. Même tailles de disque et même cassette à niveau de gamme et taille de vélo identique, il suffit de démonter les roues et de se les échanger pour goutter aux joies de chaque format.

Pas de coupelle, de modification de géométrie ou d’ajustement des suspensions. Chacun peut garder ses réglages personnels… Seule la géométrie est impactée des différences évoquées précédement. La comparaison se fait à settings constants, notamment en matière de suspensions.

ET - Specialized Stumpjumper 2017-209

À ce sujet, le Specialized Stumpjumper 2017, essayé en version S-Works avec suspensions Ölhins, propose 135mm de débattement arrière, 150mm avant. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la RXF36 a de sacrées capacités. À l’attaque, elle rend exigeant envers l’arrière à son débattement moindre. Après tout, ça file tellement devant, que ça fini par brasser derrière. Logique.

ET - Specialized Stumpjumper 2017-221

Un constat bien plus qu’évident avec les roues de 29 pouces. Réactives, précises, joueuses. Il faut tricoter, placer, décaler avec pour se jouer du terrain et viser juste. Quelques racines des sous-bois pentus de Morzine s’en souviennent, et nous aussi !

D’autant qu’en pareil circonstances, les roues en 6Fattie ont tendance à dopper les capacités d’adhérence et d’encaissement du vélo. Les racines en biais ne sont qu’un lointain souvenir. Les trous au freinage n’en sont plus. Les marches se descendent sans plus d’encombre. Comme si d’un coup, le vélo prenait 20mm de débattement supplémentaire.

ET - Specialized Stumpjumper 2017-207

De quoi lisser les niveaux, et partager de sacrés moments. Où comment entrendre le 6Fattie ricaner quand le 29 demande une certaine dose d’application. D’ailleurs, il nous suffit d’échanger les roues pour confirmer l’impression.

ET - Specialized Stumpjumper 2017-200

Dans la configuration inverse, l’écart se creuse irrémédiablement. Le 29 parait plus joueur, plus fin, plus exigeant aussi. Le 6Fattie parait plus posé, plus capable d’encaisser, mais plus pataud aussi. Les différence de géométrie ne sont pas flagrantes. Du moins, pas au point de vouloir changer quoi que ce soit d’ergonomie.

Mais inévitablement, les tempéraments s’expriment. On finit donc par revenir sur nos choix d’origine… Et sur la possibilité de rouler ensemble, à ricaner bêtement, comme deux gamins au fond des bois !

“Playfull”, tout le programme du Specialized Stumpjumper 2017 😉

 

 

ET - Specialized Stumpjumper 2017-92

La gamme en détail

Sur le terrain, l’intercompatibilité a donc ses charmes. Encore faut-il l’appréhender commercialement. Dans quel format les vélos sont-ils vendus ? Avec quelles options ? Le segment Stumpjumper ne compte pas moins de 12 vélos, le plus large de la marque américaine ! Voilà de quoi s’y retrouver…

À commencer par une idée simple : la gamme Stumpjumper 2017 est pyramidale…  Les plus hauts de gamme sont vendus en 29 pouces. Puis, viennent les possibilités de choisir entre 29 et 6Fattie. Et Enfin, le 650B vient s’ajouter à la base, en entrée de gamme.

À noter donc, l’apparition d’un niveau de gamme Pro : même fibres de carbone fact 11, et même cadre full carbone que le S-Works. Ce modèle se différencie par les spécifications, notamment l’usage de roues en aluminium et une fourche RockShox…

Un détail qui amène à préciser l’usage des matériaux en fonction des niveau de gamme : Full carbone, Carbone/Alu ou tout Aluminium, du plus prestigieux au plus abordable. Mais aussi, et surtout, qu’à niveau de gamme équivalent, les formats 29, 6Fattie et 650B utilisent les mêmes montages et valent le même prix. Il en va donc réellement d’une question de goût et d’usage avant tout. Rien ne vous empêche donc – si le coeur vous en dit – de craquer pour le montage et la couleur d’un 29, et de négocier à l’achat avec votre revendeur la monte de pneus/roues 6Fattie en lieu et place des 29 d’origine..!

En aparté, les tarifs s’annoncent cette année plus intéressants que l’an passé. Entre la parité Euro/dollard et des efforts à différents niveaux de la chaîne de production, les tarifs de la gamme Specialized 2017 sont annoncés en baisse… Ou bien mieux équipés, à tarifs équivalents.

 

 

ET - Specialized Camber 2017 - 9

Les autres nouveautés de la gamme

À la lecture de ces propos, les plus assidus risquent donc se poser la question. Que reste-il au Camber, petit frère Trail du Stumpjumper ? Le 29 pouces justement ! Puisque le 120mm de la gamme Specialized 2017 ne se pare que de ce format. Il n’utilise pas non plus le boost, que la marque réserve aux modèles susceptibles d’utiliser (aussi) le 6Fattie. Le double plateau aussi, puisque les entrées de gamme le propose. Un vélo résolument plus Trail que All Mountain ou Enduro tels qu’on les entends au comparateur d’essai Endurotribe. 

Pour autant potence plus courtes, cintre plus relevés, disparition du Brain pour une suspension toujours active. La vision de la pratique reste ludique sur le Camber 2017.

 

Dans la gamme des accessoires, Specialized décline ses produits à succès. C’est notamment le cas de l’Ambush, casque All Mountain à visière inclinable, utilisable avec un masque. Il est désormais disponible en version Comp, à 99€…

Le Dissident déjà dispo en version Comp s’offre aussi de nouvelles couleurs. L’occasion de s’offrir les lignes du grand frère, et une première expérience en intégral, à un tarif plus abordable.

Même logique dans la gamme 2FO, les chaussures VTT Specialized. Les Cliplite équipées du système de serrage Boa sont toujours à la gamme, au prix de 199€. Une version plus accessible, les Cliplite Lace, à lacets, complètent l’offre à 129€.

Les fans des tenues utilisées par Curtis Keen et Jared Graves sur les premières manches des Enduro World Series 2016 sont servis. La gamme textile Enduro 2017 propose notamment les motifs camouflages verts et rayés rouges aperçus en début de saison…

Pour finir, coup d’oeil sur une curiosité de la gamme : le Specialized Air Tool Blast

Toutes ces nouveautés, et leurs fiches descriptives, sont désormais visibles sur le net. Le site Specialized mis à jour avec les nouveautés de la gamme 2017 est en ligne > https://www.specialized.com/fr/fr/mountain

 

Nous, on se retrouve d’ici peu, pour parler de l’autre nouveauté… Celle sur laquelle on travaille pour vous proposer les bonnes infos au bon moment… Le Specialized Enduro 2017 ! Endurotribe fait partie des médias internationaux invités, en exclusivité francophone, à la présentation complète du vélo que l’on attend tous au tournant.

C’est donc sur Endurotribe, mi- août, que toutes les bonnes infos seront à lire ! À très vite 😉

ET - Specialized Enduro 2017-1

Article lu 67 890 fois. Merci !