StartMegaDu 4 au 10 juillet, la Mégavalanche – un des sommets de la saison Enduro – se déroule sur les pentes de l’Alpe d’Huez. L’épreuve a de mythique, entre autre, de se dérouler sur le format “mass-start” : tout le monde ensemble, premier arrivé en bas, près de 40min plus tard pour les meilleurs !

Si elle requiert des qualités similaires aux épreuves Enduro individuelles, elle a pour particularité d’en exacerber certaines… C’est bien là le propre de ce format de course particulier. C’est du moins ce que l’on peut penser, à voir l’engouement partagé des meilleurs pilotes de la discipline. Entre ceux qui s’y frottent toujours avec succès, et ceux qui se réservent…

En France, il s’agit pourtant d’une tradition, notamment portée par les deux événements phares de la saison. Départ à plus de 3000m les crampons dans la neige. Arrivée au fin fond de la vallée… Les listes de départ de la Mountain Of Hell (les 2 Alpes 1,2 & 3 juillet) et de la Mégavalanche en disent long sur la côte de ces événements forts en sensations.

 

 

D’autant que cette année, les conditions d’enneigement au départ semblent plus favorables que jamais. sous la gare d’arrivée du Jandri Express des 2 Alpes, la course n’est jamais allée aussi loin sur la neige. Idem à l’Alpe d’Huez, ou les images des webcams de la station laissent présager d’un glacier fantastique !

 

 

On sait déjà que Jérôme Clémentz sur la “Mountain”, et Yoann Barelli sur la “Méga” ont fait savoir tout leur enthousiasme à l’idée de lâcher les freins et faire le plein de vitesse… Le tenant du titre Rémy Absalon, ainsi que Damien Oton, François Bailly-Maitre, Cedric Gracia, Dan Atherton et Iago Garay  viennent d’ailleurs de confirmer leur participation à la Méga.

Il n’empêche que d’autres ont déjà pris les devant il y a quelques temps…

Crédit Photos : UCC / Cyril Charpin

 

500_6113 -LR-border

La saison est lancée…

La saison des épreuves à confrontation directe a en effet déjà débuté : les 18 & 19 juins derniers, en Andorre. La Maxi-Avalanche de Vallnord donne ainsi le ton et une idée de l’état de forme de certains habitués et prétendants à ce format singulier. À ce jeu là, Nicolas Quéré – vainqueur – Baptiste Gaillot – 3eme de la Tribe 10 000 par ailleurs – Youn Deniaud – le petit jeune qui monte – et Dimitri Tordo – protégé de l’expérimenté Karim Amour – ont marqué des points et démontré qu’ils en avaient sous la pédale… Et derrière la tête !

500_6197 -LR-border

On ne manquera donc pas de prêter attention aux bienfaits d’une telle préparation au moment d’éplucher les résultats à venir. Notamment suite à cette belle victoire du pilote Commençal sur les terres de la marque. On s’attend forcément à voir une nouvelle fois Nicolas Quéré en tête du glacier… Et plus loin, si cette victoire peut l’inspirer, augurer d’une forme comme jamais, et le pousser à résister jusqu’au bout face aux plus grands ?!

 

Des petits détails qui comptent…

Cette ouverture de saison était aussi l’occasion de mettre à profit un tracé Andorran connu et reconnu, peaufiné avec le temps. C’est ainsi que les images de l’événement laisse entrevoir quelques évolutions intéressantes et stratégiques. Cette année, plus de distance et une pente différente séparaient la ligne de départ du premier virage, toujours spectaculaire ici.

500_6403 -LR-border

Les premières courbes plus sinueuses garantissaient un paquet plus compact et quelques variations de vitesse pour favoriser les dépassements… Et de nouveaux cheminements en crête, à l’approche de la station, suggéraient différentes options en sous bois pour laisser place à l’initiative d’un côté… Ou de l’autre, des arbres pyrénéens !

 

Article lu 3 876 fois. Merci !