C’est sous les couleurs du manufacturier pneumatique Michelin, partenaire titre de l’événement cette année, que Rémy Absalon et son équipe ont accueilli ce week-end dans les Vosges pas moins de 300 enduristes prêts à en découdre sur les spéciales de l’Enduro des Hautes-Vosges, septième du nom (déjà !). 150 participants supplémentaires étaient également de la fête le samedi pour se faire plaisir sans stress ni chrono sur la formule découverte. Voici notre compte-rendu du week-end…

Photos : Aurélien Knecht pour Endurotribe

 

 

IMG_9178

Un programme bien complet

Comme vous avez pu le suivre grâce à notre Live Interactif, le Michelin EDHV proposait un programme mixte bien complet sur deux jours de course.

Samedi, les pilotes avaient rendez-vous du côté de Saulxures-sur-Moselotte pour 3 spéciales chronométrées sur un parcours global de 32km avec pas moins de 1200m de dénivelés +/- à parcourir tout à vélo en mode rallye. Des parcours avec pas mal de flow et de physique alternant terre souple et herbe, rendues glissantes par les intempéries qui ont bien arrosé le secteur jusqu’au départ de l’épreuve le samedi après-midi.

Dimanche, c’est sur les pentes du bike-park de La Bresse Honeck que les participants s’affrontaient avec au menu 5 runs chronos plus typés DH, alternant pierres et racines, avec finalement pas mal de grip sur un terrain de jeu plutôt sablonneux. Un parcours dominical de plus 28km, 900m de D+ et 1800m D- tout de même, “assisté” de 3 remontées en télésiège…

 

 

IMG_8302

Du très beau monde au départ

Une semaine après le passage de la caravane XCO, les environs vosgiens avaient encore ce week-end comme un air de “world cup” avec un plateau de toute beauté au rendez-vous…

Damien Oton (2ème du classement des EWS), Jérôme Clementz (tenant du titre, 3ème des EWS et vainqueur à Raon de l’ouverture de la Coupe de France), Théo Galy (4ème de la dernière EWS), François Bailly-Maitre (6ème des EWS), Nicolas Lau (9ème de EWS) ou encore Elliot Trabac (qui a fait 3ème à Raon) étaient de la partie chez les Hommes tandis que la présence de Morgane Jonnier, Claire Hassenfratz (tenante du titre ici) et Alex Marchal (Championne de Belgique) promettait quant à elle une belle bagarre féminine après de beaux mano a manos sur les précédentes courses du grand Est.

 

 

 

IMG_9457

Damien Oton, le plus rapide de l’Est

Très en forme en ce début de saison avec de belles perfs en EWS ainsi qu’à Mollau (malgré une casse) et Millau (victoire sur le Mondraker AM Challenge), Damien Oton (Devinci Global Racing) a littéralement assommé la concurrence dès la première journée en rectifiant tout ce beau monde sur la SP2 (courue en 4min06) avec un joli pécule de 12s d’avance sur son premier poursuivant.

Résultat des courses avec 2 temps scratchs en poche (sur 3) samedi soir, le Catalan pointait déjà en tête en 13 minutes 38s avec près de 14 secondes d’avance sur le deuxième provisoire, Elliot Trabac (qui a scratché la SP1). Mais rien n’était joué pour la suite puisque à l’issue du samedi, le Top 5 (Oton/Trabac/Bailly-Maitre/Clementz/Lau) se tenait en moins de 25 secondes…

Côté Dames, Claire Hassenfratz terminait la première journée en tête avec un matelas confortable de 31s d’avance à l’issue de 17 minutes 44s de course.

 

Dimanche, c’est le pti protégé de Rémy Absalon, Elliot Trabac (Scott SR Suntour) qui a fait forte impression en signant le premier scratch, raflant au final 3 des 5 meilleurs chronos du jour. Ça promet !

IMG_9202

Malgré des écarts qui ont fondu comme neige au soleil, Damien Oton a réussi à contenir son avance en tête pour finalement s’imposer une seconde fois à La Bresse (après sa victoire en 2014) avec un chrono cumulé de 38 minutes 38s et moins de 6 secondes d’avance sur Elliot Trabac qui prend la seconde place.

IMG_9284

Jey Clementz (Cannondale) monte sur la troisième place du podium tandis que Nico Lau (Cube) et François Bailly-Maitre (BMC) complètent le podium.

IMG_9493

Claire Hassenfratz remporte l’épreuve chez les Dames et conserve son titre en terre vosgienne au guidon de son Cube Stereo 160 devant Morgane Jonnier (Rocky Mountain) et Alex Marchal (Mountain Biker Paris).

Maxime Rémy gagne en VTTAE, Théotim Trabac (10ème scratch !) s’impose en Juniors tandis que Vincent Haulet remporte la catégorie Masters.

Classements complets en PDF : Résultats Scratch // Résultats par catégories

 

Un grand bravo à l’organisation et aux 60 bénévoles pour leur travail qui a été unanimement salué tout au long du week-end.

Pour en savoir plus : endurodeshautesvosges.com

Article lu 5 579 fois. Merci !