ET - MondrakerDuneCarbonR-3Parfois, les choses peuvent paraitre plus grandes qu’elles ne sont ! J’aurais pu conclure ainsi l’essai du Troy RR paru il y peu… Mais me voilà désormais au guidon du Mondraker Dune Carbon R. Sur le papier, 20mm de débattement et de top tube en supplément. Plus qu’un simple All Mountain pour l’un, grand Enduro supposé pour l’autre… Tant et si peu à la fois !

Dois-je pour autant me fier à ce que reflètent les chiffres et les apparences du nouveau venu ? Une chose est sûre : après les bons moments passés sur le premier, je me dois d’accorder du temps au second. Ne pas tomber dans la facilité d’un comparatif hâté. Lire entre les lignes d’un grand écart supposé. Faire la part des choses entre ce qu’un 140mm demande et un 160mm permet…

C’est toute l’utilité de cette mise en tuyaux : une première partie d’essai qui doit permettre de poser les bases d’un test bien mené. Remettre les compteurs à zéro, repartir d’une feuille blanche pour se laisser une chance. Ça tombe plutôt bien, à ce petit jeu le Mondraker Dune Carbon R a ce qu’il faut pour se (re)mettre en selle. Morceaux choisis…

 

 

 

ET - MondrakerDuneCarbonR-5

Mondraker Dune Carbon R 2016

Pow pow pow… Beau vélo… Voilà seulement quelques mousses de protection soustraites au carbone de ce Mondraker, et déjà de fortes impressions se dégagent de ce Dune. Je n’ai pourtant levé le voile que sur la douille de direction et les tubes principaux qui s’y raccordent… Mais quel travail ! Au fur et à mesure du montage, la sensation s’intensifie. Le Dune Carbon fait la même impression qu’une supercar tout juste sortie de concession. Les lignes, les finitions, les matériaux. les détails… Pas de l’art, mais presque !

Je n’irais pas jusqu’à l’exposer dans mon salon, à côté du meuble TV – quoique ?! – mais il s’agit là d’un travail de design vraiment remarquable. Dans le respect de ce design haut de gamme, la conception et le développement n’ont pas été mis de côté. Avant d’entrer dans le vif du sujet en matière de géométrie et de suspension, certains détails ne trompent pas. Fonctionnel en plus d’être élégant, le Dune marque de gros points susceptibles de séduire les plus tatillons…

À 5499€, le Dune – version R – est le «premier prix» des enduros carbone de la marque espagnole. Mais à ce tarif, ce n’est pas une version «au rabais» que l’on attend ! Le montage ne trompe pas. Suspensions, transmission, freinage, accessoires… Les standards du moment sont présents !

Fonctionnels et sans fioritures, les choix d’équipement, panachage de marques références, semblent s’accorder pour mieux laisser le coeur du vélo – le châssis – prendre toute la place et s’exprimer sans fausse note apparente. Ça tombe bien, il y a des choses à dire en la matière…

 

 

 

Mesures et décadence ?!

Mondraker ! Le nom suffit à agiter les esprits. En matière de géométrie, la marque espagnole est allée loin, très loin. Elle a été parmis les premières à initier la tendance des longs vélos vers laquelle converge désormais une partie du marché. Dans cette idée, elle a allongé des mesures qui influent sur la position du pilote (reach, top-tube) et le comportement du vélo (empattement avant, empattement total, angle de direction). Avec pour objectif d’accroitre la confiance, l’engagement et la précision au guidon de ses montures…

Dans son élan, Mondraker est même allée plus loin que d’autres, poussant à l’extrême son concept Forward Geometry : des potences courtes de 10mm pour pouvoir allonger au maximum le triangle avant. En 2016, c’est avec plus de « mesure » que les modèles concernés par le principe sont montés de potences… de 30mm.

Il n’en reste pas moins que sur le papier, les chiffres liés à la position ont de quoi faire réfléchir : les Dune semblent immenses ! 493mm de reach en taille L : 29mm de plus que le Troy déjà parmis les plus longs essayés sur ce millésime 2016. Face à de telles proportions, je dois bien l’avouer, j’ai douté ! La taille L serait-elle vraiment adaptée à mon mètre quatre-vingt deux ?!

Pour les essais, j’ai pour principe de prendre systématiquement une taille L. Ainsi, je dois garantir un repère simple pour m’exprimer sur les dimensions des vélos : lesquels taillent petit ? lesquels taillent grand ?! Et malgré les chiffres du Mondraker, j’ai résisté.

Bien m’en a pris ! Les premiers tours de roue à l’aveugle m’ont confortés. Selle raisonnablement ajustée dans les rails de la Reverb. Position et impressions proches de celles ressenties jusqu’à présent sur le Troy. À ceux qui me demanderont désormais si les Mondraker taillent différemment, je répondrai que non. Me voilà posé sur ce L, prêt à prendre le guidon pour cerner sur le terrain ce qu’implique les autres mensurations hors norme de la Forward Geometry. À quelques petits détails prêts…

 

 

 

ET - MondrakerDuneCarbonR-9

Premières impressions…

Les suspensions, qu’il faut cerner ! Là aussi, Mondraker ne fait pas les choses à moitié… Ou du moins, pas forcément comme les autres. le triangle arrière s’articule au triangle avant sur le principe du point de pivot virtuel. Les deux biellettes qui relient l’ensemble jouent ce rôle et assurent une trajectoire particulière à la roue arrière. Elles se chargent également d’actionner l’amortisseur de part et d’autre. De quoi générer un rendu singulier, que je me suis empressé d’ajuster !

 

La brochure de présentation de la suspension Zero est catégorique : le bon usage veut que l’on respect 35% de SAG arrière… Bon élève, j’en fais donc mon repère initial. Les premiers runs me permettent de constater une suspension plus linéaire et une impression de débattement décuplée par rapport au Troy récemment roulé. En toute logique, et sans porter de jugement, je dois donc m’habituer et m’interroger sur l’usage pertinent qui peut en être fait. J’y reviendrai, lors du verdict de l’essai. C’est bien là toutes les précautions que je citais en préambule à cet article…

ET - MondrakerDuneCarbonR-28

Pour autant, histoire de soigner le mal par le mal et aux vues des premières impressions au guidon du Dune, j’opte rapidement pour une séance d’essai sur la piste la plus engagée et creusée du pays. J’y testais des vélos de descente par le passé, mais je n’y étais pas retourné d’une longue période. Est-ce le Dune ? Ma bonne forme du moment ? Les deux ?! Je m’étonne à retrouver des sensations de vitesse et des chronos très honorables, passage après passage.

J’en profite donc pour m’atteler au bon équilibre du vélo, en ajustant la Pike. Mon premier travail porte une nouvelle fois sur le SAG. La brochure Mondraker a beau préconiser la même valeur qu’à l’arrière, 35% s’avèrent bien trop importants. Un simple nose-turn sur une lichette de frein suffit à faire exagérément plonger la Pike.

Je pourrais opter pour l’usage de cales, mais je ne veux pas dénaturer le comportement du vélo. Linéaire derrière, je privilégie un comportement similaire devant. Je réduis donc progressivement le SAG, jusqu’à trouver un bon équilibre à 25%. Après coup, les responsables de la marque me confirmeront d’ailleurs préconiser désormais 20 à 25% sans cale. Informations recoupées et justifiées sur le terrain !

En l’espace d’une séance d’essai, me voilà passé d’un vélo dont j’atteignais parfois les limites – tapant, débattant inutilement, rebondissant – à un vélo sain et rapide – adhérant, encaissant, accélérant – qui me fait désormais toucher les miennes. En courbe et en fond de compression, je dois désormais tenir des appuis nouveaux ! Au moment de faire les comptes, dix secondes sur un run de trois minutes, gagnées sur ces ajustements qui génèrent de l’adresse, du confort, de la confiance et donc, de l’engagement !

 

 

 

ET - MondrakerDuneCarbonR-60

La suite ?!

Me voilà avec une bête de course réglée aux petits oignons. Des suspensions plus linéaires qu’à l’accoutumée, dont je dois désormais déterminer l’usage pertinent pour, in fine, préciser à quel style de pilotage peuvent-elles convenir…

Quelque chose me dit que les vitesses astronomiques atteintes lors des derniers runs d’essai peuvent permettre de pousser dans des retranchements nouveaux les pneus et roues qui doivent m’en dire plus sur les traits propres au Mondraker Dune Carbon R. Une bonne occasion de préciser en quoi les traits particuliers de la Forward Geometry font de ces vélos des montures si particulières. Bref, de quoi compléter un nouveau bon moment à la lecture du verdict de cet essai du Mondraker Dune Carbon R ! 

http://www.endurotribe.com/2016/03/verdict-essai-du-mondraker-dune-carbon-r-2016/

Article lu 13 417 fois. Merci !